SOURCE: Alliance canadienne du commerce agroalimentaire

Alliance canadienne du commerce agroalimentaire

30 sept. 2015 13h42 HE

Déclaration de l'Alliance canadienne du commerce agroalimentaire sur l'état des négociations du Partenariat transpacifique à Atlanta, en Géorgie

ATLANTA, GA--(Marketwired - 30 septembre 2015) - Alors que les ministres du commerce se réunissent cette semaine pour finir de négocier du Partenariat transpacifique (PTP), le président de l'Alliance canadienne du commerce agroalimentaire (ACCA), M. Brian Innes, a fait la déclaration qui suit :

" À mesure que l'instant critique approche, nous espérons que nos chefs politiques sauront reconnaître que nous vivons un moment qui sera sans doute à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de l'agriculture canadienne. Plus de 90 p. cent des agriculteurs canadiens dépendent des exportations pour la vente de leurs produits et la seule façon maintenir leur compétitivité est de conserver un pied d'égalité sur les marches mondiaux. Le PTP est crucial pour garantir la prospérité économique du Canada et sa croissance future; les coûts liés à la non-participation du Canada à cet accord seraient colossaux et les effets négatifs se feraient sentir à l'échelle du secteur agricole et de l'économie entière.

Il est important de réaliser toute l'importance que le PTP revêt pour l'agriculture canadienne. La région du PTP absorbe 65 p. cent des exportations agroalimentaires annuelles du Canada et constitue un marché qui englobe 800 millions de personnes -- représentant presque 40 p. cent de l'économie mondiale.

Le PTP offrira aux exportateurs canadiens de produits agricoles et agroalimentaires un accès amélioré aux marchés en pleine effervescence de l'Asie et du Pacifique, notamment le Vietnam, la Malaisie et Singapore, tout en préservant les avantages de notre intégration au marché nord-américain. Sans le PTP, l'agriculture canadienne pourrait devenir non compétitive sur ces marchés et sur d'autres marchés.

Pour les exportateurs de produits agricoles et agroalimentaires du Canada, la région du PTP ne peut tout simplement pas être ignorée. Après cinq années de négociations, un accord potentiel est enfin à portée de main. Alors que les négociations tireront à leur fin cette semaine, nous implorons nos leaders politiques de continuer d'agir dans le meilleur intérêt du Canada en signant un accord qui assurera la compétitivité future de l'agriculture canadienne sur les marchés internationaux. "

L'ACCA est une coalition d'organismes nationaux et régionaux qui appuient un environnement commercial international plus ouvert et transparent pour notre secteur agricole et agroalimentaire. Les membres de l'ACCA comprennent les regroupements de producteurs, de transformateurs, de négociants et d'exportateurs des grands secteurs qui dépendent du commerce au Canada : le bœuf, le porc, le sucre, les céréales, les oléagineux, les légumineuses, la canola, les grains et le malt. Ensemble, les membres de l'ACCA réalisent près de 80 % des exportations agroalimentaires du Canada, exportent 50 milliards de dollars de produits par année. L'activité économique générée par les membres de l'ACCA soutient plus de 880 000 emplois en agriculture et agroalimentaire. Une grande partie de ces emplois n'existeraient pas sans un accès compétitifs aux marchés mondiaux.

Renseignements

  • Pour plus d'information, contactez:
    Claire Citeau
    Executive Director
    CAFTA
    cciteau@cafta.org
    613-266-9104