Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

31 janv. 2014 16h48 HE

Déclaration de l'honorable Joe Oliver à propos du rapport du Département d'Etat sur Keystone XL

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 31 jan. 2014) - Ressources naturelles Canada

« Nous accueillons avec satisfaction le rapport d'aujourd'hui et sommes encouragés par le fait que le Département d'État a confirmé que Keystone XL n'aurait pas de répercussions importantes sur l'environnement.

« Il s'agit de la cinquième étude fédérale sur l'incidence environnementale de l'oléoduc Keystone XL. Chaque étude précédente indiquait que la construction de Keystone XL n'aurait pas d'effets négatifs sur l'environnement. Le rapport d'aujourd'hui confirme une fois de plus les conclusions, et notamment que le pipeline n'entraînera pas d'augmentation sensible des gaz à effet de serre.

« Les auteurs du rapport concluent qu'à défaut de construire cet oléoduc, les émissions seront de 28 à 42 % supérieures.

« Ils affirment en outre que l'approbation ou le rejet d'un quelconque projet relatif au transport de pétrole brut, y compris le projet envisagé ici, n'aura vraisemblablement pas d'effet appréciable sur le taux d'extraction dans les sables bitumineux ou sur la demande de brut lourd dans les raffineries des États-Unis.

« Le gouvernement des États-Unis se penche sur le projet depuis plus de cinq ans. Il s'agit d'un long processus d'examen approfondi.

« Les avantages du projet pour les É.-U. et le Canada sont indéniables. Nous attendons une décision en temps opportun.

« On s'attend à ce que Keystone soutienne des dizaines de milliers d'emplois et des milliards de dollars en activité économique au Canada et aux États-Unis, et les recettes que les États en tirent peuvent servir à financer des programmes sociaux comme les services de santé, l'éducation et le logement.

« Le Département américain de l'Énergie estime que les É.-U. devront importer 7,9 millions de barils de pétrole par jour en 2040. Le pays demeurera donc un très important consommateur de pétrole canadien.

« Keystone XL permettrait de remplacer le pétrole du Venezuela et du Moyen-Orient par un approvisionnement continental sûr, stable et écoresponsable, contribuant ainsi à la sécurité énergétique de l'Amérique du Nord.

« Les groupes de travailleurs, dont les syndicats des secteurs du bâtiment et de la construction, sont largement favorables au projet.

« Le choix est clair pour les États-Unis : s'alimenter en pétrole auprès d'un ami et voisin fiable et responsable sur le plan environnemental ou auprès d'une source instable ayant des taux d'émissions de gaz à effet de serre équivalents ou plus élevés et des normes environnementales moins sévères. »

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Les communiqués de presse et les documents d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media.

Renseignements

  • Melissa Lantsman
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
    613-996-2007

    Relations avec les médias
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    613-992-4447

    Renseignements pour le grand public :
    Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
    Téléphone : 613-995-0947
    Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
    questions@rncan.gc.ca