Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

03 nov. 2006 11h50 HE

Déclaration de Loyola Hearn , ministre des Pêches et des Océans : Les faits sur le budget du MPO

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 3 nov. 2006) - Je veux faire une mise au point au sujet d'un certain nombre d'affirmations propres à induire en erreur qui ont paru récemment dans les médias, et selon lesquelles il y aurait eu des compressions dans les programmes essentiels du MPO ici en Colombie-Britannique et ailleurs au Canada. Le budget supplémentaire du Ministère qui a été présenté cette semaine, rend pleinement compte de la situation.

De fait, sous le nouveau gouvernement du Canada, le financement global du Ministère a augmenté - plutôt que diminué.

A mon arrivée au MPO, j'ai constaté que la situation financière du Ministère était pour le moins préoccupante. Les compressions successives opérées depuis plusieurs années compromettaient des activités essentielles comme la recherche, l'application des lois, la surveillance de l'habitat et les opérations de la Garde côtière.

Le nouveau gouvernement du Canada a accru le budget annuel du MPO de 99 millions de dollars. C'est de l'argent neuf sur lequel le Ministère pourra compter chaque année afin de garantir à nos chercheurs, à nos agents des pêches et aux courageux hommes et femmes de la Garde côtière les ressources dont ils auront besoin pour s'acquitter de leurs fonctions.

En outre, j'ai augmenté le nombre d'agents des pêches, pour le porter de 162 à 176 alors que le gouvernement précédant avait prévu de procéder à des réductions d'effectifs.

Nous avons ajouté douze nouveaux postes pour la surveillance de l'habitat, ce qui va permettre à nos agents affectés à l'application des règlements de se concentrer sur le Fraser et sur les zones côtières du Pacifique alors que le gouvernement libéral n'avait rien prévu.

Cette tendance positive se remarque à la grandeur du pays. En plus des progrès que nous faisons ici sur la côte Ouest, nous avons déployé un total de 27 recrues à des postes d'agents des pêches dans les provinces de l'Atlantique. Il s'agit du premier recrutement significatif d'agents des pêches depuis 2003, et je suis fier de dire qu'une autre campagne de recrutement et de formation est prévue pour 2007.

Nous avons commencé à redonner de la vigueur à notre capacité scientifique en injectant des crédits additionnels de 15,5 millions de dollars pour cette année seulement.

La protection de nos pêches est une responsabilité que je prends vraiment au sérieux. Les députés de l'opposition et les groupes écologistes peuvent bien critiquer nos efforts, et c'est de bonne guerre, mais il est complètement faux de prétendre que nous procédons à des compressions budgétaires. J'encourage tout le monde à prendre connaissance des faits et d'en tenir compte avant de sauter aux conclusions.

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Michelle Brazil
    Attachée de presse, Cabinet du ministre
    613-992-3474