Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

17 sept. 2007 16h58 HE

Déclaration de Loyola Hearn, Ministre des Pêches et des Océans : Préserver l'indépendance de la flottille de pêche côtière dans l'Atlantique canadien

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 sept. 2007) - Le nouveau gouvernement du Canada croit qu'il est important d'apporter des changements concrets à l'industrie de la pêche, et l'initiative "Préserver l'indépendance de la flottille de pêche côtière dans l'Atlantique canadien (PIFPCAC)" que j'ai annoncée en avril dernier est un autre exemple de notre approche axée sur les résultats.

Cette annonce faisait suite à un processus de consultations approfondies auprès des pêcheurs du Canada atlantique et s'inscrivait dans le cadre de mesures destinées à améliorer la compétitivité et la viabilité économique des entreprises de pêche et des collectivités côtières.

Ces nouvelles mesures témoignent de la volonté de notre nouveau gouvernement à prendre des mesures afin de permettre à ces groupes d'exercer un plus grand contrôle sur les entreprises de pêche, ce qui donnera aux pêcheurs la possibilité de pratiquer leur métier en tant qu'entrepreneurs, plutôt que comme employés. Les politiques s'appuient sur un principe fondamental selon lequel les pêcheurs doivent rester en possession de la valeur, du produit et du contrôle des permis de pêche. La grande majorité des pêcheurs du Canada atlantique s'est prononcée en faveur de cette prise de position.

En adoptant les mesures que j'ai annoncées le 12 avril, nous avons corrigé quelques lacunes de ces politiques en éliminant progressivement les "ententes de contrôle" - des ententes en vertu desquelles des pêcheurs cédaient à une autre partie le contrôle de leurs permis. Cette pratique a toujours été contraire à la politique du MPO, et le nouveau gouvernement du Canada a pris des mesures en faveur des pêcheurs afin de rétablir la situation.

Nous mettons ces mesures en oeuvre et prenons d'autres initiatives pour améliorer la compétitivité de la pêche au Canada, mais nous voulons que cela se fasse en causant le moins de perturbations possible pour les pêcheurs. Nous savons que certaines flottilles sont virtuellement intégrées de façon verticale et nous sommes prêts à collaborer avec elles en faisant preuve de souplesse et de bon sens sur le plan commercial. Six flottilles de ce type ont déjà obtenu des exemptions à cet effet.

D'autres pêcheurs qui sont parties à des ententes de contrôle ont obtenu un délai de sept ans pour se retirer de ces conventions, après quoi ils ne seront plus admissibles au statut de pêcheur indépendant du noyau et ne pourront plus détenir de permis.

Des fonctionnaires de mon ministère ont rencontré des représentants de la Coalition for an Economical Atlantic Fishery, qui a commandité le rapport de Gardner-Pinfold paru récemment sur la question. Nous sommes tout à fait disposés à collaborer avec ce groupe, ainsi qu'avec d'autres, pour continuer de réformer le secteur de la pêche.

Dans la foulée de ce nouvel accent que nous mettons sur la compétitivité et la viabilité économique, nous saisirons les occasions de collaboration avec les flottilles afin de modifier les politiques de délivrance de permis de façon à permettre aux pêcheurs de détenir plus d'un permis, ou de combiner leurs entreprises. Nous déployons des efforts aussi pour offrir aux institutions prêteuses traditionnelles une confiance accrue dans le secteur pour qu'elles accordent aux pêcheurs un accès au capital dont ils ont besoin.

Il importe aussi de reconnaître que si le contournement des règles de délivrance des permis a été profitable à certains par le passé, ceux qui en ont bénéficié risquent d'en subir les contrecoups lorsqu'un gouvernement se met à appliquer ces politiques.

Les pêcheurs indépendants du Canada atlantique nous ont dit qu'ils veulent avoir l'assurance qu'ils garderont le contrôle de leurs permis. J'ai confiance que ces mesures et les réformes connexes que nous avons annoncées seront profitables pour les pêcheurs de cette région et leurs collectivités.

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Geneviève Gareau-Lavoie
    Relations avec les médias
    613-990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Steve Outhouse
    Directeur des Communications, Cabinet du ministre
    613-992-3474