Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

24 janv. 2012 18h19 HE

Déclaration des ministres Toews et Kenney sur le renvoi de Léon Mugesera

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 jan. 2012) - L'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, et l'honorable Jason Kenney, ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, ont fait la déclaration suivante à la suite du renvoi du Canada de Léon Mugesera, un ressortissant rwandais vivant au Canada. Monsieur Mugesera s'opposait à son expulsion vers son pays d'origine où il fait face à des accusations d'incitation au meurtre de Tutsis et de Hutus modérés en 1994.

« Notre gouvernement réitère son message ferme que le Canada n'est pas un refuge pour ceux qui essaient de s'y introduire et d'y vivre illégalement. La décision de renvoyer une personne du Canada n'est jamais prise à la légère. Dans ce cas, comme dans d'autres, toutes les procédures d'appel et de révision applicables étaient accessibles à cette personne, conformément au droit canadien, » a affirmé le ministre Toews.

« En tant que ministre responsable d'assurer la sécurité des Canadiens, je suis certain que les lois sont appliquées pour les personnes qui n'ont aucune raison légitime de résider dans notre pays. Notre gouvernement s'engage à renvoyer les personnes interdites de territoire en raison de leur complicité dans des crimes de guerre ou des crimes contre l'humanité. »

« Le Canada ne doit pas être un dépotoir ni un refuge pour les malfaiteurs du monde. Nous sommes satisfaits d'avoir enfin réussi à renvoyer M. Mugesera du Canada. Nous espérons que ses semblables ne remettront jamais le pied en sol canadien. Il est inconcevable qu'il ait fallu près de deux décennies pour expulser de notre pays un des auteurs du génocide rwandais, » a affirmé le ministre Kenney. « Toutefois, nous sommes conscients du fait que le monde est plein de ce genre d'individus qui continueront d'essayer de profiter de la générosité du Canada. Voilà pourquoi nous avons l'intention de modifier la loi afin qu'elle place les intérêts des Canadiens en premier, et non ceux des criminels étrangers et des faux réfugiés. »

Pour de plus amples informations sur les arrestations et les renvois, veuillez consulter le site Web de l'Agence des services frontaliers du Canada à l'adresse suivante : www.cbsa-asfc.gc.ca.

Suivez Sécurité publique Canada (@Securite_Canada) sur Twitter

Renseignements