Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

08 oct. 2015 18h41 HE

Déclaration : Déversement de carburant dans le Nord du Québec

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 8 oct. 2015) - La Garde côtière canadienne (GCC) a été alertée tard dans la journée du 7 octobre et est immédiatement intervenue sur le déversement de carburant près de la communauté de Salluit, à l'ouest de la baie d'Ungava dans le Nord du Québec. Le N/C Sarah Desgagnés ravitaillait en carburant la communauté de Salluit en prévision de la saison hivernale qui s'annonce. De violents vents et chutes de neige ont entraîné l'interruption du remplissage pour des raisons de sécurité. À la suite du processus standard de déverrouillage d'urgence, le boyau de carburant a été sectionné par l'hélice du navire. À ce moment-là, le transfert de carburant avait déjà été interrompu. Les évaluations actuelles rapportent que la quantité de carburant déversé est de l'ordre de 3000 litres.

Les gouvernements locaux et les autres partenaires ont été immédiatement informés et le NGCC Terry Fox se trouvait sur les lieux à 8 h 30 (heure locale), le 8 octobre, en vue d'aider à fournir les premières évaluations et à effectuer toute activité de nettoyage. Les éventuels effets sur le rivage, le poisson et la faune dans la région, sont en train d'être évalués par Environnement Canada. Pour le moment, le risque est faible mais par mesure de précaution et pour remédier à toute éventuelle répercussion sur les palourdes et les moules qui font l'objet de pêches de subsistance, la communauté de Salluit a publié un avis d'information pour les résidents afin qu'ils ne s'adonnent pas à l'activité de pêche près du secteur et ce, jusqu'à nouvel ordre. Le carburant déversé dans l'eau devrait se dissiper rapidement. Aucun éclat observable de carburant n'a été repéré autour du N/C Sarah Desgagnés.

La Garde côtière canadienne collabore avec ses partenaires et est pleinement engagée à diriger des efforts solides et concertés en vue de protéger la sécurité des Canadiens et de notre environnement des effets de ce déversement. La GCC est bien préparée pour intervenir dans ce genre d'incident et est prête à déployer son équipement d'intervention environnementale à partir du NGCC Terry Fox, s'il le faut. De plus, dans le cadre des activités de surveillance de son Programme national de surveillance aérienne (PNSA), Transports Canada se rendra en avion aujourd'hui dans la région concernée.

Aux termes du Régime canadien de préparation et d'intervention en cas de pollution maritime, géré par Transports Canada, il incombe toujours au pollueur de défrayer les frais du nettoyage d'un déversement d'hydrocarbures, y compris les frais pour les dommages causés à des tiers, ce qui signifie que dans le cas où un navire est l'auteur d'un déversement d'hydrocarbures, son propriétaire est tenu responsable pour toute perte ou dommage encourus. Le N/C Sarah Desgagnés est en charge de la situation et entreprend toute mesure appropriée d'intervention sur l'incident.

Je souhaiterais remercier nos partenaires et la communauté pour l'aide et le soutien qu'ils ont fournis et souligner que nous continuerons à nous assurer de l'engagement de tous les niveaux de gouvernement, des intervenants, des communautés et des groupes autochtones.

Le Canada possède un des plus solides régimes de sécurité maritime dans le monde. La Garde côtière canadienne demeure engagée à travailler avec ses partenaires fédéraux pour assurer la sécurité des Canadiens sur nos eaux et à protéger notre milieu maritime.

Greg Lick

Directeur général, Opérations de la GCC

Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Kevin Hill
    (204) 983-3776