Ministère de la Défense nationale



Ministère de la Défense nationale

07 déc. 2012 11h40 HE

Déclaration du ministre de la Défense nationale sur les changements au Régime d'assurance mutilation par accident des Forces canadiennes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 7 déc. 2012) - L'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, a fait aujourd'hui la déclaration suivante à propos du Régime d'assurance mutilation par accident des Forces canadiennes :

« Notre gouvernement continue d'améliorer les soins à nos militaires malades ou blessés. Nous sommes également engagés à offrir les meilleurs soins et le meilleur appui qui soient aux militaires ayant subi une blessure pendant qu'ils servaient notre pays.

« Les militaires de la Force de réserve, à temps plein et à temps partiel, sont essentiels à l'efficacité opérationnelle des Forces armées canadiennes, au pays et à l'étranger. Conformément au Régime modifié d'assurance mutilation par accident, tous les réservistes, y compris les membres du service d'administration et d'instruction pour les organisations de cadets, les Rangers canadiens et les élèves-officiers du programme de formation (intégration à la Réserve) sont désormais admissibles à la même indemnisation que leurs collègues de la Force régulière dans le cas d'une mutilation accidentelle, de la perte d'un membre, de la vue, de la parole ou de l'ouïe attribuable au service militaire. Des changements ont également été apportés au délai dont disposaient les militaires pour soumettre une demande en vertu du Régime d'assurance mutilation par accident, passant de 90 à 365 jours à compter de l'accident.

« Cette annonce se traduit par des progrès concrets et significatifs pour ceux qui ont besoin de savoir qu'ils peuvent compter sur leur gouvernement. Par ailleurs, notre gouvernement met ainsi en application une recommandation de l'ombudsman des Forces armées canadiennes et démontre ainsi qu'il progresse quant à 11 des 12 recommandations formulées en ce qui a trait aux soins offerts aux réservistes.

« Le gouvernement continue d'améliorer les programmes destinés à venir en aide aux militaires et aux anciens combattants canadiens, malades et blessés, ainsi que d'offrir aux militaires et à leurs familles les soins qu'ils méritent. Dans le même ordre d'idée, j'ai lancé une initiative visant à améliorer les programmes de soins de santé mentale et de prévention au sein des Forces armées canadiennes, annonçant l'octroi d'un montant supplémentaire de 11,4 millions de dollars en septembre 2012, ce qui portera le budget annuel des Forces armées canadiennes consacré aux soins de santé mentale à 50 millions de dollars ».

Renseignements