Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire Canada

18 août 2008 14h45 HE

Déclaration du ministre de l'Agriculture sur la salubrité des aliments

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 18 août 2008) - Le ministre d'Agriculture et Agroalimentaire Canada Gerry Ritz a émis l'énoncé suivant aujourd'hui :

"Les Libéraux s'adonnent à un jeu dangereux en formulant de fausses accusations qui minent la confiance dans les produits alimentaires canadiens, à seule fin de tenter de détourner l'attention publique du régime de taxe du chef libéral Stéphane Dion qui fera augmenter le coût de ces produits et frappera durement les agriculteurs. La taxe déguisée des Libéraux ferait grimper les frais d'exploitation des agriculteurs au chapitre du carburant diesel, des produits chimiques et des engrais.

"La rhétorique politique irresponsable du Parti libéral est une insulte à l'entreprise agroalimentaire du Canada et à notre système de sécurité alimentaire reconnu à l'échelle internationale.

"La santé et la sécurité des Canadiens sont, et seront toujours, la priorité absolue du gouvernement conservateur Stephen Harper. Aujourd'hui, nous comptons 200 inspecteurs de plus que lorsque nous avons formé le gouvernement il y a deux ans, et notre gouvernement a investi 113 millions de dollars dans notre Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires et de consommation de sorte que les Canadiens soient mieux protégés par la sécurité et la fiabilité accrues des produits de consommation, des produits alimentaires et des produits de santé.

"Travaillant de concert avec les agro-entreprises, notre gouvernement continue de faire en sorte que le Canada dispose de l'un des systèmes de sécurité alimentaire les plus rigoureux au monde, qui satisfait aux exigences des normes de nos partenaires commerciaux, ou les dépasse.

"Le critique libéral à l'agriculture Wayne Easter et ses collègues ont lancé une attaque frivole et sans fondements contre la réputation du système de salubrité des aliments de qualité supérieure du Canada. Leurs accusations non fondées et leur attitude de marchands de peurs menaceront la confiance solide que les Canadiens ont dans la sécurité des produits canadiens, et elles auront également des répercussions négatives sur les exportations de nos agro-entreprises si leurs mensonges et rumeurs trouvent preneurs.

"J'espère que les Libéraux assumeront une responsabilité accrue dans leur rhétorique politique. Mais leur motivation égoïste est transparente. Le critique libéral à l'agriculture a admis que le régime de taxe déguisée de son chef portera un coup dur aux agriculteurs de ce pays et les Libéraux "connaissent les problèmes que cela soulève", mais plutôt que d'abandonner leur régime de taxe déguisée mal conçu ils tentent de faire peur au public au moyen de rumeurs sans fondements. C'est de la politique à l'extrême.

"Je suis content que les Libéraux aient demandé au Comité de l'agriculture du Parlement une audience sur le système de salubrité des aliments du Canada de sorte que les Libéraux n'aient aucune excuse pour continuer à répandre leur désinformation.

"J'attends avec impatience les résultats des délibérations du Comité et de son étude sur l'incidence d'une taxe sur le carbone sur l'agriculture, comme en avaient convenu le critique libéral à l'agriculture et deux de ses collègues au cours d'un vote inscrit."

Renseignements

  • Le Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Alan Sakach
    Directeur des communications
    613-759-1059