Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

27 janv. 2011 11h10 HE

Déclaration du ministre Kenney sur la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 jan. 2011) - L'honorable Jason Kenney, ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, a fait la déclaration suivante pour célébrer la 6Journée internationale annuelle de l'ONU dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste :

« Aujourd'hui est le moment tout indiqué pour nous souvenir des victimes de l'Holocauste – une campagne génocidaire sans pareille dans notre histoire collective en raison de l'horreur et de la cruauté qui l'animaient ainsi que du barbarisme et de la criminalité alimentés par la haine dont ses belligérants ont fait preuve à grande échelle.

En cette journée de commémoration, je ne peux faire autrement que me remémorer mon séjour en Pologne, à la même époque l'année dernière, où j'ai eu l'honneur de représenter le gouvernement du Canada dans le cadre du 65e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau ainsi que de participer à une conférence sur la sensibilisation et la recherche au sujet de l'Holocauste, organisée par le gouvernement polonais.

Cette visite à Auschwitz, dont je me souviendrai à jamais, m'a profondément marqué. En effet, il n'existe ailleurs dans le monde aucun autre endroit qui nous rappelle clairement la haine pernicieuse et persistante qu'anime l'antisémitisme ainsi que la cruauté et la violence qui peuvent en découler.

Le message d'Auschwitz a raisonné lors du dévoilement, la semaine dernière, du monument "Wheel of Conscience" au Quai 21 – le musée canadien de l'immigration – à Halifax. Érigé par le célèbre architecte Daniel Libeskind, ce monument s'inscrit dans un projet de plus grande envergure du Congrès juif canadien (CJC) visant à immortaliser et à commémorer les événements tragiques concernant le MS St. Louis à l'aube de la déclaration de la Seconde Guerre mondiale en 1939.

Plus de 900 passagers juifs sont montés à bord de ce navire pour fuir la persécution dont ils étaient victimes en Europe. Nous avons refusé de les accueillir au Canada et les avons renvoyés en Europe, où bon nombre d'entre eux ont été victimes de l'Holocauste. Notre honte est et restera immuable à jamais.

Enseigner aux générations futures les leçons apprises de l'Holocauste et les répercussions de la xénophobie, y compris de l'antisémitisme, est très important. C'est la raison pour laquelle le gouvernement du Canada, par l'intermédiaire du Programme de reconnaissance historique pour les communautés, a accordé des fonds au CJC pour qu'il puisse concrétiser son projet sur le MS St. Louis. C'est également pour cette raison que nous collaborons avec B'nai B'rith Canada afin d'investir dans le Groupe de travail national sur la recherche, la mémoire et l'éducation liées à l'Holocauste.

Ces initiatives s'inscrivent dans le cadre de deux autres engagements du Canada : notre adhésion au Groupe de travail pour la coopération internationale en matière de sensibilisation, de commémoration et de recherche au sujet de l'Holocauste, et la deuxième conférence annuelle de la Coalition interparlementaire de lutte contre l'antisémitisme. Tenue à Ottawa en novembre dernier, cette conférence a connu un vif succès et s'est conclue avec l'élaboration du protocole d'Ottawa pour la lutte contre l'antisémitisme.

En ma qualité de ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, j'invite tous les Canadiens à profiter de cette journée de commémoration pour en apprendre davantage au sujet de l'Holocauste ainsi que pour rendre hommage à ses victimes et rejeter toute forme de racisme, de haine et de discrimination. 

Renseignements

  • Citoyenneté et Immigration Canada
    Cabinet du ministre
    Alykhan Velshi
    ou
    Citoyenneté et Immigration Canada
    Direction générale des communications
    Relations avec les médias
    613-952-1650
    CIC-Media-Relations@cic.gc.ca