Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

06 déc. 2015 10h37 HE

Déclaration du premier ministre à l'occasion de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 6 déc. 2015) -

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes :

« Aujourd'hui, il est important pour nous de penser à toutes les femmes ou filles pour qui la violence est une réalité quotidienne, ici au Canada ou à l'étranger, et de déplorer la perte de celles qui en sont mortes.

« Cette Journée sert à commémorer les quatorze jeunes femmes qui ont été assassinées à cette date, en 1989, à l'École Polytechnique de Montréal, pour la seule et unique raison qu'elles étaient des femmes. C'est avec le cœur gros que je me joins aux familles et amis de ces jeunes femmes prometteuses ici à Montréal aujourd'hui, pour pleurer leur tragique disparition.

« C'était un acte de violence insensé qui a secoué le pays et qui reste à ce jour l'un des moments les plus sombres de l'histoire canadienne.

« Malheureusement, tous les jours au Canada, environ huit mille femmes ou enfants sont hébergés dans des refuges, la plupart du temps parce qu'ils sont victimes de violence. C'est pourquoi nous devons davantage sensibiliser les gens à cette violation flagrante des droits fondamentaux de la personne, la prévenir et soutenir les victimes qui l'ont vécue, ici et ailleurs dans le monde.

« L'une des grandes initiatives auxquelles je me suis engagé ici consiste à mettre sur pied une commission d'enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées, qui recommandera des mesures concrètes pour contrer et prévenir la violence dirigée contre elles. Nous allons aussi légiférer pour soutenir davantage celles qui ont survécu à la violence conjugale ou à des agressions sexuelles.

« Nous avons tous un important rôle à jouer pour faire cesser la violence contre les femmes et les filles, pour dénoncer la misogynie sous toutes ses formes. Comme tous les parents, je veux que ma fille grandisse dans une communauté sûre et dans un monde sûr. Je presse donc tous les Canadiens de s'engager à faire cesser ce comportement dégradant et dangereux.

« Je suis convaincu qu'en agissant et en travaillant ensemble, nous pouvons bâtir une société qui respecte les femmes et les filles, en égales, et qui rejette toutes les formes de violence contre elles. »

Ce document se trouve également à l'adresse suivante : http://pm.gc.ca

Renseignements

  • CPM - Relations avec les médias :
    (613) 957-5555