Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

30 avr. 2009 15h13 HE

Déclaration du SCFP pour le 1er mai

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 30 avril 2009) - Le 1er mai 1886, des centaines de milliers de travailleurs nord-américains se sont mobilisés pour exiger la journée de travail de huit heures. Les événements qui se sont déroulés cette semaine-là - au Haymarket Square de Chicago et ailleurs - symbolisent depuis l'esprit tenace et révolutionnaire du mouvement syndical.

Depuis plus de 100 ans, les travailleurs du monde entier profitent du 1er mai pour faire le point sur les victoires remportées et sur le chemin qui reste à parcourir.

Dans l'esprit international du 1er mai, nous ne devons pas oublier que la lutte pour des conditions de travail sécuritaires et équitables dépasse nos frontières. Ce 1er mai, le SCFP s'efforcera d'empêcher la ratification d'un accord de libre-échange avec la Colombie, un pays qui réprime violemment les droits des syndicalistes. Les militants de la société civile et les syndicalistes y risquent leur vie en défendant les droits élémentaires du travail : plus de 2 500 d'entre eux ont été assassinés par l'Etat et ses paramilitaires depuis 1986. Plus de 49 syndicalistes ont été tués en Colombie en 2008. Plus que jamais, le mouvement syndical canadien doit appuyer solidairement les travailleurs de partout au monde qui se battent pour leurs droits fondamentaux.

La crise économique mondiale n'a fait qu'exacerber l'importance d'un mouvement syndical fort. Les travailleurs de tout le Canada luttent pour protéger leurs emplois et leurs retraites et pour améliorer l'accès à l'assurance-emploi. Le SCFP et le mouvement syndical ne resteront pas les bras croisés pendant que les employeurs et les gouvernements s'en prennent aux travailleurs et aux services publics. La solution n'est pas de briser les syndicats. La solution est de stimuler l'économie avec des services publics solides, de créer des emplois dans tous les secteurs et de garder l'argent dans nos collectivités au lieu de le verser dans les coffres des grandes entreprises.

Les membres du SCFP d'un bout à l'autre du pays peuvent être fiers de leurs réalisations. Nous avons tenu d'innombrables négociations collectives positives et nos membres se sont donnés corps et âme à l'amélioration et au renforcement de notre syndicat.

Profitons donc du 1er mai pour célébrer nos victoires passées, mais aussi pour faire le point, pour nous renouveler et pour réaffirmer notre détermination à aller de l'avant.


Nous vous prions d'accepter nos salutations solidaires.



Le président national, Le secrétaire-trésorier national,
Paul Moist Claude Généreux

Renseignements

  • Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)
    613-852-1494