Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

16 nov. 2010 14h24 HE

Déclaration par l'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, à l'occasion de la remise du Grand Prix du livre de Montréal

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 nov. 2010) - Chaque année, nos auteurs nous émerveillent par leur talent et leur créativité. Plusieurs de leurs écrits continuent, après leur parution, d'inspirer de nombreuses générations. Des œuvres marquantes de la littérature québécoise ont d'ailleurs passé à la postérité et témoignent de notre richesse culturelle.

Située au carrefour des courants littéraires européen et nord-américain, Montréal a vu naître de grands auteurs. Déjà proclamée Capitale mondiale du livre en 2005 par l'UNESCO, elle continue d'appuyer la création littéraire. La remise annuelle du Grand Prix du livre de Montréal est un exemple parmi tant d'autres qui confirme l'importance que revêt, aux yeux de la métropole, la reconnaissance de ses auteurs.

Ce prix récompense un auteur ou des coauteurs de Montréal de l'excellence d'un ouvrage de langue française ou anglaise. Notre gouvernement sait l'importance d'encourager la créativité et l'innovation culturelle afin, notamment, d'encourager les auteurs de la relève issus des deux communautés linguistiques officielles du Canada.

Au nom du premier ministre Stephen Harper et du gouvernement du Canada, je tiens à féliciter la Ville de Montréal, les finalistes et la lauréate de cette année, Perrine Leblanc, pour son premier roman L'homme blanc. Des prix littéraires, comme celui du Grand Prix du livre de Montréal, mettent en valeur des ouvrages remarquables pour le plus grand plaisir des lecteurs canadiens.

Renseignements

  • Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
    et des Langues officielles
    Codie Taylor - Attachée de presse
    819-997-7788