Métaux Stratégiques du Canada
TSX CROISSANCE : CJC
FRANKFURT : YXEN
OTCBB : CJCFF

Métaux Stratégiques du Canada

30 sept. 2015 11h05 HE

Découverte d'une nouvelle zone aurifère sur le projet Sakami rapportant jusqu'à 45,9 g/t Au en échantillons en éclat

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 30 sept. 2015) - Métaux Stratégiques du Canada (« Métaux Stratégiques » ou « la Société ») (TSX CROISSANCE:CJC)(FRANCFORT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) et Matamec Explorations inc. (« Matamec ») (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) sont très heureuses d'annoncer les résultats des travaux effectués lors de la campagne estivale sur le projet Sakami. Le programme consistait en des travaux géologique et géophysique de surface sur deux secteurs distincts, sois le secteur JR et le secteur de la Péninsule.

Le premier secteur de travaux était le secteur JR ou des travaux de cartographie détaillée et d'échantillonnage ont été complétés suivi d'un levé géochimique et d'un levé géophysique magnétique-électromagnétique sur le secteur de la Péninsule. Un total de 303 échantillons choisis de roche ont été prélevés sur l'ensemble des deux secteurs et ont été envoyés au laboratoire ALS de Val-d'Or aux fins d'analyse de l'or. Ces travaux ont permis la découverte d'une nouvelle zone aurifère située sur le secteur de la Péninsule ayant rapporté jusqu'à 45,9 g/t Au en échantillons choisis** (voir carte sur le site web au lien suivant : www.csmetals.ca). Ce nouvel indice est localisé sur une anomalie géophysique où l'on observe un fort creux magnétique, ainsi que la jonction de plusieurs failles. De plus, cette nouvelle zone aurifère est localisée sur le contact entre les sédiments de Laguiche (Opinaca) et les volcaniques de la ceinture La Grande, tout comme la zone aurifère de la Zone 25 située sur le secteur de la Pointe. Des travaux seront nécessaires afin de bien en évaluer les dimensions, mais les travaux initiaux semblent démontrer une zone de plusieurs dizaines de mètres. Le levé géophysique magnétique et électromagnétique du secteur de la Péninsule a aussi mis en évidence plusieurs autres anomalies magnétiques associées à des conducteurs. Certaines de ces anomalies sont jugées prioritaires et feront l'objet de suivi lors des prochaines campagnes de travaux. Les résultats du levé géochimique de sol (horizon B) sur l'ensemble de la Péninsule avec un échantillonnage systématique au 50 mètres sur des lignes espacées au 100 mètres seront publiés dès leur réception et interprétation complétées. Un total de 728 échantillons a été prélevé et envoyé au laboratoire ALS pour analyses l'or et les minéraux indicateurs.

Tableau des résultats de plus de 0,1 g/t Au

# d'échantillon
de roche en éclat
Estrant
(UTM Nad 83 zone 18)
Nordant
(UTM Nad 83 zone 18)
Secteur Au (g/t)
123823 376227 5897573 Péninsule 45,9
123825 376227 5897573 Péninsule 2,04
123826 376227 5897573 Péninsule 1,165
123828 376227 5897573 Péninsule 0,612
123824 376227 5897573 Péninsule 0,272
123827 376227 5897573 Péninsule 0,186
575917 378337 5901221 Péninsule 0,168
647231 378270 5902086 JR 5,36
647314 378804 5901185 JR 1,425
647217 379117 5901295 JR 1,155
647118 378648 5901412 JR 0,407
647077 379801 5901813 JR 0,397
647310 378893 5901385 JR 0,392
647075 379857 5901734 JR 0,281
647224 379011 5901306 JR 0,274
647065 378357 5900712 JR 0,23
647044 378310 5900421 JR 0,164
647019 378576 5901036 JR 0,157
647243 378019 5901749 JR 0,149
647236 378251 5901754 JR 0,124
647232 378270 5902086 JR 0,11
647017 378842 5901084 JR 0,109

** Les échantillons choisis sont sélectifs de par leur nature et sont peu susceptibles de représenter la moyenne des teneurs d'un dépôt.

Nom de la
rainure
Estrant
(UTM Nad 83 zone 18)
Nordant
(UTM Nad 83 zone 18)
Azimuth
(°)
De
(m)
À
(m)
Longueur
(m)
Secteur Au (g/t)
R1 376222 5897571 340 0 1 2 Péninsule 0,173
1 2 0,327
R2 376227 5897572 340 0 1 3 Péninsule 0,025
1 2 0,045
2 3 0,127
R3 376232 5897574 340 0 1 2 Péninsule 0,383
1 2 0,741

* Rainures sur l'indice Simon du secteur Péninsule.

L'objectif de la campagne estivale était de faire le suivi des divers indices aurifères identifiés, par le passé, sur le secteur JR et ayant rapporté des teneurs allant jusqu'à 61,37 g/t Au (voir communiqué du 24 octobre 2013). L'objectif était également de planifier une future campagne de forage sur ce secteur. Les travaux effectués sur le secteur de la Péninsule avaient pour but de générer de nouvelles cibles et possiblement identifier de nouveaux indices.

Le programme d'exploration estival 2015 a été dirigé par Consul-Teck Exploration de Val-d'Or, Québec qui a conçu la campagne, supervisé le programme, effectué tous les levés géologiques et les échantillonnages.

Tous les échantillons ont été mis dans des sacs individuels identifiés puis assemblés dans des conteneurs scellés et ils ont été délivrés par le personnel de la Société au laboratoire ALS Minérals de Val-d'Or, Québec, aux fins d'analyse. Antérieurement à leur préparation, les échantillons sont pesés et répertoriés. Tous les échantillons sont analysés par pyroanalyse avec une finition à la spectrométrie d'absorption atomique sur un échantillon de 30 g (0,005-10 ppm Au). Tous les échantillons au-dessus de 10 ppm Au ont été repris avec une finition gravimétrique.

À propos de Sakami

Projet Sakami et minéralisation de la Zone 25 (secteur La Pointe) et de la mine Eleonore : 6 caractéristiques similaires

Le projet Sakami (« Sakami ») est situé parmi les roches archéennes de la province Supérieure dans la zone de transition entre les sous-provinces La Grande et Opinaca (respectivement dénommé « La Grande » et « Opinaca »). Ailleurs dans la région ce contact correspond à un couloir de déformation majeur et à un changement net du gradient métamorphique.

La Grande est constituée de roches (15 %) des ceintures vertes, recoupées par des intrusifs syn et post-tectoniques de composition tonalitique, granodioritique et granitique (85 %). Les roches volcano-sédimentaires sont plissées autour des intrusifs plus rigides. Le gradient métamorphique augmente du faciès schiste vert au faciès amphibolite vers le contact avec l'Opinaca. L'Opinaca est constituée de roches sédimentaires déformées et métamorphisées telles que des paragneiss et migmatites créant une série de dômes et bassins, recoupés par des intrusifs syn et post-tectoniques de composition tonalitique, granodioritique, granitique et pegmatitique.

La Grande forme un « S », entourant l'Opinaca du côté ouest et nord, sur une distance est-ouest de 450 km et 250 km nord-sud. Une série de failles régionales recoupe La Grande orientée nord-sud, est-ouest et nord-ouest-sud-est. Ils sont définis en affleurement par un cisaillement prononcé et un rubanement tectonique avec une minéralisation aurifère.

La mine Eleonore de Goldcorp (« Eleonore ») (les réserves datant de décembre 2014 selon le site web de Goldcorp sont 19,3 millions tonnes @ 6,5 g/t or pour 4 millions d'onces, ainsi que des ressources inférées de 13,25 millions tonnes @ 9,63 g/t or pour 4,1 millions d'onces) est située dans La Grande au contact avec l'Opinaca, à quelques 140 km sud-est du projet Sakami. Les roches encaissantes sont des conglomérats, grauwackes (avec porphyroblastes aluminosilicatés), shales-argilites, cherts, et des intrusifs dioritiques et pegmatitiques. La minéralisation se situe dans une série de cinq lentilles quasi verticales avec de l'or, quartz et 1% à 5% arsénopyrite (un sulfure arsénifère) en veines et stockworks dans un encaissant aurifère et altéré avec du quartz-carbonate-Kspar-biotite-arsénopyrite-pyrrhotine (sulfure de fer magnétique). Il y a aussi de faible quantité de pyrite (sulfure de fer), sphalérite (sulfure de zinc), bornite (un oxyde de cuivre) et chalcopyrite (sulfure de cuivre). Les lentilles ont généralement entre 5 mètres et 6 mètres d'épaisseur vraie dans une enveloppe de 2 mètres à 20 mètres. La minéralisation est plissée avec un épaississement le long des axes de plis. Eleonore appartient aux gisements stockworks et disséminés du domaine clastique une sous-catégorie des gisements de veines quartz-carbonate des ceintures vertes archéennes, tels que retrouvés dans le camp de Timmins du secteur ontarien de la ceinture verte de l'Abitibi.

À Sakami, les travaux de Matamec du secteur La Pointe entre 2000 à 2004 et ceux de Métaux Stratégiques (depuis le début de 2014) ont identifiés et délimités un bon nombre d'indices aurifères tout près l'un des autres, liés aux grauwackes, paragneiss, formations de fer sulfuré et des dykes felsiques. La zone « 25 » a le meilleur potentiel ayant été testé par 62 sondages totalisant 13 280 mètres sur une distance horizontale de 250 mètres et une profondeur de -500 mètres verticale. L'or est accompagné d'un arsénopyrite finement disséminé entre 1 % et 5 %, et de la pyrrhotine surtout dans des veines de quartz-tourmaline. L'or à plus haute teneur est généralement associé à une enveloppe plus large à plus faible teneur entre 1 et 3 g/t or (EX-31: 10,02 g/t or sur 2,82 mètres en dedans d'un 2,47 g/t or sur 27,05 mètres). La minéralisation est accompagnée par une altération riche en silice-séricite-feldspath potassique avec de la silice en abondance. La minéralisation a une épaisseur moyenne de 10 mètres dans une enveloppe de 8 mètres à 50 mètres.

La minéralisation à Sakami montre des similarités à Eleonore : (i) sa situation géologique au contact entre La Grande et Opinaca; (ii) une roche hôte sédimentaire métamorphisée; (iii) des lentilles multiples; (iv) la présence d'arsénopyrite; (v) des couloirs d'altération riche en quartz-feldspath potassique; et (vi) des zones de hautes teneurs en or entourées par des zones plus larges à plus faibles teneurs en or. La stratégie à Sakami sera la délimitation du potentiel ultime de la zone « 25 » afin de produire un modèle géologique pour en estimer ses ressources minérales dans le court terme.

Jean-Sébastien Lavallée (OGQ # 773), géologue, actionnaire, Président et chef de la direction de la Société et Personne Qualifiée selon le Règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

À propos de Métaux Stratégiques du Canada

Métaux Stratégiques du Canada est une société émergente axée sur l'exploration et le développement de plusieurs projets couvrant plus de 20 000 hectares au Québec. L'équipe de direction possède une large expérience dans les technologies vertes ainsi que dans le domaine des compagnies junior d'exploration et développement. Métaux Stratégiques du Canada est bien positionnée pour avancer agressivement un portfolio très prometteur de propriétés pour ses actionnaires.

Ni la Bourse de croissance du TSX ni les autorités réglementaires (telles que définies par les politiques de la Bourse de croissance du TSX) n'ont accepté de responsabilité pour l'exactitude et la précision du présent communiqué.

Renseignements

  • Jean-Sébastien Lavallée, P. Geo
    Président et Chef de la direction
    819-354-5146
    www.csmetals.ca

    Relations publiques Paradox
    514-341-0408