DELOITTE & TOUCHE

DELOITTE & TOUCHE

11 nov. 2008 08h00 HE

Deloitte prédit des niveaux de dépenses des Fêtes équivalents ou légèrement supérieurs à ceux de l'an dernier

Cela dit, les détaillants canadiens devront faire preuve d'imagination et de stratégie pour mousser leurs ventes pendant la saison des Fêtes

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 11 nov. 2008) - Même si la majorité des répondants (53 %) prévoient affecter le même montant que l'an dernier au budget des Fêtes, 40 % ont indiqué qu'ils dépenseront moins cette année (comparativement à 25 % l'an dernier). C'est ce que révèle le sondage annuel de Deloitte sur le magasinage des Fêtes qui traite des dépenses et tendances de consommation. Les consommateurs du Grand Vancouver et du Grand Toronto risquent le plus de réduire leurs dépenses des Fêtes cette année comparativement à la moyenne nationale, c'est-à-dire 45 % et 46 % respectivement.

" Cela peut paraître étrange, mais nous jugeons ces résultats positifs. Nous croyons d'ailleurs que les ventes au détail canadiennes cette année vont dépasser celles de l'an dernier ", affirme Guy Barthell, associé chez Deloitte et leader au Québec des services de consultation en stratégies d'affaires. " Les consommateurs dépensent toujours plus pour les Fêtes que ce qu'ils avaient prévu, surtout qu'ils seront un peu plus en moyens en raison de la baisse des prix à la pompe. Mais les détaillants canadiens vont devoir se retrousser les manches pour attirer les consommateurs, car ils en voudront plus pour leur argent et rechercheront les aubaines. "

En quête d'aubaines

Le mode et l'emplacement du magasinage seront des facteurs déterminants dans le chiffre des ventes cette année. Dans l'ensemble du pays, 83 % des consommateurs prévoient acheter des articles en solde; ce taux passe à 86 % au Canada atlantique et à 88 % au Grand Toronto. Du point de vue des cadeaux à recevoir, la plupart des répondants ont indiqué qu'ils n'avaient pas vraiment de souhaits particuliers cette année. Cela s'aligne sur la tendance voulant que 57 % des répondants changeront leur manière de magasiner cette année, mettant l'accent sur les aubaines et les articles de maison essentiels.

Par ailleurs, la baisse du dollar canadien encouragera les consommateurs à dépenser au Canada plutôt qu'aux Etats-Unis. De fait, le sondage révèle qu'à peine 41 % d'entre eux prévoient faire leur magasinage chez nos voisins du Sud, soit un recul par rapport à 2007 alors que ce nombre s'élevait à 64 %.

" Comparé à l'an dernier, quand le dollar canadien avait atteint ou dépassé la parité avec le dollar américain juste avant les Fêtes, nous nous attendons à ce que beaucoup plus de Canadiens magasinent au Canada cette année. Ca va donner un coup de pouce aux détaillants de chez nous ", dit M. Barthell.

Articles tendance

Près de deux tiers des Canadiens (65 %), comptent offrir des cartes-cadeaux aux Fêtes cette année. Ce taux passe à 71 % au Grand Toronto et à 74 % au Canada atlantique. Or, même si un grand nombre de détaillants et de consommateurs voient ces cartes d'un bon oil, 28 % des répondants au sondage ont indiqué qu'au moins une de leurs cartes avait encore un solde au moment de l'expiration. Soulignons que, cette année, les Albertains, les Manitobains et les Ontariens n'auront pas à se préoccuper de cette question, car les autorités provinciales ont interdit les dates d'expiration sur les cartes-cadeaux.

L'environnement et les produits écologiques ont occupé l'avant-plan toute l'année. Il ressort des résultats du sondage qu'un peu plus de la moitié des Canadiens (52 %) sont prêts à dépenser davantage pour un écocadeau, et qu'environ la moitié de ces répondants ne mettraient pas plus de 10 % de plus pour ce type de présent.



Dix cadeaux en tête de liste en 2008 (en comparaison à 2007)

1. Cartes-cadeaux Vêtements
2. Vêtements Cartes-cadeaux
3. Livres CD ou DVD
4. Nourriture et alcool Livres
5. CD ou DVD Nourriture et alcool
6. Jouets traditionnels Jouets traditionnels
7. Pas de cadeau (espèces ou chèques) Cosmétiques et parfums
8. Cosmétiques et parfums Produits électroniques
9. Ordinateurs et jeux vidéo Ordinateurs et jeux vidéo
10. Bijoux Bijoux


Par ailleurs, le sondage nous révèle que le magasinage en ligne a perdu en popularité par rapport aux années précédentes. En effet, la majorité des participants (63 %) ne prévoit pas faire d'achats par Internet. A titre comparatif, 46 % des répondants de Vancouver achèteront davantage en ligne, tandis que 68 % de ceux de Montréal opteront pour le magasinage traditionnel.

A propos du sondage de Deloitte

C'est une société de recherche indépendante qui a réalisé le sondage commandité par Deloitte; elle a effectué ce sondage en ligne, et partout à travers le pays, du 29 septembre au 9 octobre 2008 auprès de 2 847 personnes. La marge d'erreur est de plus ou moins 5 %.

A propos de Deloitte

Deloitte, l'un des cabinets de services professionnels les plus importants au Canada, offre des services dans les domaines de la certification, de la fiscalité, de la consultation et des conseils financiers grâce à un effectif de plus de 7 600 personnes réparties dans 56 bureaux. Au Québec, Deloitte exerce ses activités sous l'appellation Samson Bélair/Deloitte & Touche s.e.n.c.r.l. Le Cabinet est déterminé à aider ses clients et ses gens à exceller. Deloitte est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu.

La marque Deloitte représente une ou plusieurs entités de Deloitte Touche Tohmatsu, une Verein suisse, ainsi que son réseau de cabinets membres. Chaque cabinet membre constitue une entité juridique distincte et indépendante. Veuillez consulter le site www.deloitte.com/about pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu et de ses cabinets membres.

Renseignements