Parcs Canada

Parcs Canada

30 juin 2011 11h15 HE

Déploiement d'une nouvelle technologie au service de la recherche pour retrouver les navires perdus de Franklin

Le gouvernement du Canada continue la recherche sur l'expédition Franklin dans l'Arctique canadien

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 30 juin 2011) - L'honorable Peter Kent, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui que Parcs Canada travaillera avec d'autres chercheurs canadiens pour déployer une technologie sous-marine hautement spécialisée qui permettra de continuer la recherche visant à retrouver le HMS Erebus et le HMS Terror, les navires perdus de l'explorateur polaire Sir John Franklin. L'expédition arctique en deux phases de cet été aura comme objectif de mettre au jour de nouveaux aspects de l'histoire de la quête du 19e siècle pour trouver le passage du Nord-Ouest. Elle englobera également l'exploration sous-marine de l'épave du HMS Investigator, repérée l'été dernier au large de l'île Banks, ainsi que l'étude archéologique de sites terrestres qui y sont associés.

« Le gouvernement du Canada est fier de s'engager avec une équipe de chercheurs canadiens nouveaux et habituels à l'échelle nationale dans cette recherche pour retrouver deux des épaves les plus insaisissables au monde », a mentionné le ministre Kent. « Nos efforts collectifs et l'utilisation d'une nouvelle technologie renforceront considérablement la capacité de recherche que nous aurons cette année. »

Dans le cadre de la recherche des navires perdus de Sir John Franklin sous la direction de Parcs Canada, les scientifiques emploieront un véhicule sous-marin autonome de haute technicité fourni par l'University of Victoria Ocean Technology Laboratory (laboratoire des technologies océaniques de l'Université de Victoria) pour agrandir la zone d'investigation.

À compter du 21 août, ou aux alentours de cette date selon les conditions météorologiques, l'Agence Parcs Canada et les organisations qui collaborent avec elle reprendront la recherche pour retrouver les navires perdus de Franklin dans le secteur situé à l'ouest de l'île King William, au Nunavut. L'expédition est réalisée grâce à un effort commun de Parcs Canada, du gouvernement du Nunavut, du laboratoire des technologies océaniques de l'Université de Victoria et du Service canadien des glaces. Comme en 2008 et en 2010, les archéologues de Parcs Canada travailleront à bord du Sir Wilfrid Laurier de la Garde côtière canadienne aux côtés d'hydrographes du Service hydrographique du Canada.

« La difficile quête d'un passage au Nord-Ouest nourrit l'imagination populaire depuis plus de 400 ans. Le gouvernement du Canada est heureux d'être le fer de lance de ces importantes expéditions archéologiques dans l'Arctique canadien puisqu'elles font partie intégrante de notre histoire et de notre développement en tant que nation », a conclu le ministre Kent.

Le HMS Erebus et le HMS Terror ont disparu pendant l'expédition fatale de Sir John Franklin en 1845, alors qu'il tentait de cartographier le passage du Nord-Ouest canadien, et font l'objet de recherches depuis plus de 160 ans; la possibilité de les retrouver suscite donc beaucoup d'excitation.

Du 10 au 25 juillet, les archéologues de Parcs Canada poursuivront l'étude de l'épave du HMS Investigator à partir d'un camp établi dans le parc national du Canada Aulavik (Territoires du Nord-Ouest), près de l'extrémité ouest du passage du Nord-Ouest. Le camp est situé près de l'endroit où le capitaine McClure et son navire, le HMS Investigator, sont restés prisonniers des glaces de la baie Mercy alors qu'ils tentaient de retracer le parcours de Franklin. Même si l'Investigator a été découvert l'été dernier, les archéologues subaquatiques prévoient plonger sur l'épave pour la première fois cet été à l'aide d'un éventail de caméras sous-marines avec l'objectif de rapporter de nouveaux renseignements et des images uniques. Les archéologues exploreront également la cache de McClure et les lieux terrestres s'y rattachant, de même qu'un rare site ancien paléo-esquimau.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'expédition en Arctique (en deux phases) et sur les itinéraires pour 2011, consultez les documents d'information disponibles au www.parkscanada.gc.ca, sous la rubrique Salle des médias. En outre, consultez la page spéciale sur les expéditions en Arctique au www.parkscanada.gc.ca afin d'obtenir régulièrement des mises à jour au cours de l'été.

Renseignements