Collège Notre-Dame-de-Lourdes

Collège Notre-Dame-de-Lourdes

02 févr. 2006 18h24 HE

Dépot des offres finales et globales aux enseignants : Le Collège Notre-Dame-de-Lourdes souhaite l'acceptation par les enseignants des ses offres avant le 14 février

LONGUEUIL, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 fév. 2006) - Le conseil d'administration du Collège Notre-Dame-de-Lourdes a déposé aujourd'hui des offres finales et globales au syndicat des enseignants, affilié à la CSN. Le conseil a immédiatement demandé aux représentants syndicaux de soumettre ces offres à l'assemblée générale de ses membres avant le 14 février, date butoir de l'inscription des élèves pour l'année scolaire 2006-2007.

"Nos offres sont équitables et responsables. Elles rejoignent en très grande partie les demandes syndicales", a déclaré M. René Fortin, porte-parole du conseil du Collège Notre-Dame-de-Lourdes, une institution scolaire privée qui accueille 860 élèves du niveau secondaire.

Dans ses offres finales, le Collège demande aux enseignants d'ajouter à leur tâche éducative une heure de travail additionnelle et de participer à une rencontre hebdomadaire de concertation. Présentement, les enseignants ont une tâche éducative qui requiert une présence de 17,5 heures par semaine.

"Notre demande est tout à fait conforme à la réalité d'aujourd'hui. Dans les écoles du réseau public, l'enseignant a non seulement une tâche éducative de 20 heures semaine mais il doit assurer une présence totale de 32 heures par semaine. En outre, la plupart des écoles privées se sont harmonisées avec le secteur public ou tendent à le faire. Plusieurs écoles privées exigent même une tâche supérieure à cela afin de servir les intérêts des élèves de façon optimale", a expliqué M. Fortin.

Si les enseignants n'acceptent pas d'ajouter une heure additionnelle à leur tâche éducative, le Collège Notre-Dame-de-Lourdes ne pourra plus satisfaire aux nouvelles exigences du Programme d'éducation internationale dont il fait partie ni relever les défis posés par le renouveau pédagogique. Cela mettrait ainsi en péril le développement voire même l'avenir du Collège qui risquerait de perdre le tiers de ses élèves et opérerait dès lors sous le seuil de rentabilité.

Renseignements

  • Collège Notre-Dame-de-Lourdes
    Claire Joly
    (514) 732-4114