Office de consultation publique de Montréal

Office de consultation publique de Montréal

09 août 2005 23h59 HE

Dépot du rapport de consultation publique : Centre universitaire de santé McGill et l'Hôpital des Shriners

MONTREAL, le 9 août-Le Président de l'Office de
consultation publique de Montréal (OCPM), Monsieur Jean-François Viau, rend
public aujourd'hui le rapport de consultation de l'Office sur les projets de
règlement relatif à la construction du Centre universitaire de santé McGill et
de l'Hôpital des Shriners sur un emplacement situé dans les terrains de
l'ancienne gare de triage Glen dans l'arrondissement Côte-des-Neiges/Notre-
Dame-de-Grâce.

La commission de l'Office, présidée par Monsieur Jean Paré, commissaire à
temps plein à l'OCPM, et complétée par la participation de Me Marguerite
Bourgeois et de Monsieur Alex Harper, tous les deux commissaires à temps
partiel, a entendu de nombreux citoyens s'exprimer à ce sujet. Plus de 400
personnes se sont rendues aux rencontres tenues dans les arrondissements de
Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce et du Sud-Ouest. Vingt-cinq mémoires ou
opinions ont été présentés aux commissaires.

Les préoccupations et les commentaires des citoyens avaient pour thèmes
principaux le projet hospitalier et son plan d'aménagement, l'accès au campus
Glen et la circulation, les impacts socio-économiques du projet, ses impacts
environnementaux et le suivi du processus de consultation.

L'une des principales questions soulevée par les citoyens lors de la
consultation publique concernait les enjeux d'accès au site et de mobilité des
véhicules, cyclistes et piétons ainsi que les effets de l'augmentation de la
circulation, de la congestion et du stationnement. Plusieurs commentaires ont
aussi porté sur les impacts de l'implantation d'un tel équipement sur la
qualité de vie du quartier.

La majorité des citoyens qui se sont prononcés sur le projet hospitalier
ont appuyé la construction du CUSM et de l'Hôpital des Shriners dans la cour
Glen. Leurs attentes sont à la mesure de l'envergure et du prestige de ces
deux institutions. Ils s'attendent à ce que le projet se concrétise de façon
exemplaire à tous égards.

La venue du CUSM et des Shriners constitue aussi une occasion
exceptionnelle de résoudre de façon novatrice et audacieuse les problèmes
d'aménagement et de réinsertion urbaine de la cour Glen. Le projet appelle une
vision intégrée et une approche de planification concertée du site et de sa
périphérie.

Toutefois, pour ce qui est de l'insertion urbaine du campus Glen, la
proposition d'aménagement ne répond pas aux attentes. Ni le CUSM ni la Ville
n'ont mené à terme le processus de planification intégrée nécessaire. Les
déficiences les plus importantes touchent les liens entre le campus Glen et le
secteur urbain adjacent, notamment autour de la station Vendôme. Elles
touchent aussi les interventions routières, qui risquent de créer plus de
problèmes qu'elles n'en résoudront si elles sont réalisées telles que
proposées.

Les déficiences mises en lumière par la consultation publique ne
remettent pas fondamentalement en question le plan directeur du CUSM. Elles
n'affectent pas directement le contenu des projets de règlement soumis à la
consultation.

La nature des problèmes à régler appelle plutôt la collaboration de
l'ensemble des partenaires, en l'occurrence le CUSM, la Ville de Montréal, le
ministère des Transports, la Société de transport de Montréal et l'Agence
métropolitaine de transport, pour ne nommer que les principaux. Pour cette
raison, la commission est d'avis qu'il appartient à la Ville de Montréal
d'assurer le leadership du processus de planification à poursuivre.

Les recommandations de la commission ont pour objet l'insertion
harmonieuse et efficace du projet hospitalier dans l'environnement urbain où
il s'installe.

- La commission recommande à la Ville de prendre acte, avec les
autorités du CUSM et les autres partenaires, des déficiences à
combler pour assurer l'insertion urbaine du projet et d'agir
rapidement pour y remédier.

- La commission recommande à la Ville d'élaborer sans délai, avec ses
partenaires, une stratégie de mise en valeur et un plan de
réaménagement de la périphérie du campus Glen, en portant une
attention particulière à l'espace compris entre la voie ferrée et le
boulevard de Maisonneuve ainsi qu'aux abords de la station Vendôme.

- La commission recommande à la Ville et au CUSM d'aménager des accès
piétons plus nombreux et plus conviviaux vers le campus Glen.

- Dans les travaux routiers à entreprendre, la commission recommande
d'accorder priorité à l'élargissement du boulevard Décarie entre
Saint-Jacques et de Maisonneuve, à la reconstruction du viaduc de la
voie ferrée et aux travaux sur la rue Saint-Jacques entre Saint-Rémi
et l'accès souterrain du CUSM.

- La commission recommande à la Ville et au ministère des Transports
de différer et d'échelonner les autres travaux routiers, en
particulier la construction des nouvelles bretelles de l'autoroute
15, en fonction de la progression du projet hospitalier et de ses
effets sur la circulation.

- La commission recommande que les Shriners participent au processus
visant à assurer la cohérence fonctionnelle et l'harmonie visuelle
des bâtiments et des espaces du campus Glen.

- La commission recommande à la Ville et au CUSM de garantir la
pérennité de la vocation hospitalière de l'ensemble du site Glen et
la continuité de sa mise en valeur, en associant Westmount aux
ententes de développement.

- La commission recommande aux responsables des interventions
routières d'éviter qu'à la sortie souterraine du CUSM, les véhicules
croisent le trafic venant de l'autoroute Ville-Marie ou de la rue
Saint-Jacques, par exemple en prolongeant la sortie souterraine
jusqu'à la rue Pullman.

- La commission recommande à la Ville de relier les tronçons existants
de la piste cyclable de façon plus fonctionnelle en suivant le
boulevard de Maisonneuve ou en empruntant l'emprise du CP.

- La commission recommande au CUSM et à la Ville de réétudier la
possibilité d'aménager une autre entrée publique avec un passage à
niveau à l'avenue Claremont.

- La commission recommande à la Ville de suivre de façon particulière
l'évolution du marché de l'habitation dans la zone d'influence du
CUSM et à prendre les mesures nécessaires pour y préserver le stock
de logements abordables existants.

- La commission recommande au CUSM de mettre en oeuvre les meilleures
pratiques de développement durable dans tous les aspects du projet
hospitalier, de sa conception jusqu'à sa gestion à long terme.

Pour la commission, la consultation publique en appelle au leadership de
la Ville de Montréal ainsi qu'à la créativité et à l'ouverture d'esprit des
responsables du Centre universitaire de santé McGill. La commission estime
aussi que le CUSM et ses partenaires ont avantage à entretenir des liens
d'échange et de concertation avec les citoyens durant tout le processus de
planification et de réalisation du projet.

A cet égard, le CUSM a affirmé vouloir collaborer avec le milieu à la
réussite du projet hospitalier. Il a posé des gestes significatifs, comme en
témoigne l'entente intervenue avec différents organismes communautaires. En
prenant acte des attentes révélées par la consultation publique et en y
répondant, en coopération avec la Ville, le CUSM optimisera les conditions de
réussite de son projet. Le rapport de la commission est disponible sur le site
internet de l'OCPM au www.ocpm.qc.ca .

L'Office de consultation publique de Montréal est un organisme qui a pour
mission de tenir des audiences publiques, sur tout projet désigné par le
conseil municipal ou le comité exécutif. L'Office s'est doté de mécanismes de
consultations crédibles, transparents et efficaces aux termes desquels il rend
compte, dans un rapport, des opinions exprimées par les participants aux
consultations et formule des recommandation à l'intention de l'administration
municipale.

Depuis le début de ses opérations en septembre 2002, l'OCPM a tenu plus
de 200 séances de consultation sur plus de 65 projets permettant à des
milliers de Montréalais et Montréalaises de s'informer et de faire connaître
leur point de vue sur une grande variété de dossiers tant locaux que
métropolitains.

Renseignements

  • Luc Doray, (514) 872-3568, Cell. (514) 977-8365