Journal de Montréal

Journal de Montréal

30 sept. 2011 17h38 HE

"Des accusations fausses et sans fondement", Dany Doucet, vice-président, Information, Québec, Corporation Sun Media

Déclarations de Jacques Duchesneau au sujet du Journal de Montréal et Andrew McIntosh

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 30 sept. 2011) - Le Journal de Montréal réfute les accusations formulées à son égard par Jacques Duchesneau et rapportées aujourd'hui dans les pages du quotidien La Presse. Le Journal de Montréal est fier du travail accompli par des professionnels de l'information à la réputation bien établie et qui ont fait leur preuve en publiant des reportages qui ont permis d'éclairer ses lecteurs sur des questions d'intérêt public.

« Il est tout à fait inacceptable que monsieur Duchesneau tente de nous faire porter l'odieux de la situation en affirmant faussement que les reportages de l'Agence QMI et du Journal de Montréal avaient pour but de salir sa réputation et de faire dérailler l'Unité anti-collusion. Nous ne pouvons tolérer qu'il remette ainsi en question le professionnalisme, la rigueur et l'intégrité de nos professionnels de l'information, ni qu'il s'attaque à leur réputation», affirme Dany Doucet, vice-président, Information, Québec, de Corporation Sun Media.

«Il est difficile de croire qu'un homme de la stature de monsieur Duchesneau, qui a dirigé la police de Montréal, l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien et l'Unité anti-collusion, puisse sérieusement prétendre se sentir intimidé par un journaliste de renom, Andrew McIntosh en l'occurrence, qui n'a fait que son travail de journaliste en posant des questions d'intérêt public», a ajouté Dany Doucet.

Le Journal de Montréal exige des journalistes qui signent les reportages publiés dans ses pages qu'ils s'acquittent de leurs tâches avec la rigueur et le professionnalisme requis par les règles de l'art du journalisme. Andrew McIntosh est un journaliste d'enquête à la réputation bien établie dont les reportages ont souvent permis de faire la lumière dans des dossiers d'importance partout en Amérique du Nord.

« Il est de notre devoir de défendre la réputation et l'intégrité du Journal de Montréal et de ses professionnels de l'information. Nous ne nous laisserons pas intimider par ceux qui auraient intérêt à ce que nous cessions d'informer nos lecteurs sur les travers de notre société. Nous continuerons sans relâche de porter à leur connaissance des faits qui leur permettront de se faire une opinion éclairée et de pouvoir ainsi participer activement à la vie démocratique», ajoute Dany Doucet.

« Dans la longue entrevue qu'il a accordée à La Presse et que nous avons pu lire ce matin, monsieur Duchesneau se mêle dans les faits, attribuant à l'un ce qui a été fait par l'autre. Ceci est troublant pour un ancien chef de police qui porte des accusations aussi graves. Non seulement attribue-t-il au Journal de Montréal un article publié dans La Presse, il invente carrément une page frontispice où nous l'aurions traité de corrompu.», continue monsieur Doucet.

« Le Journal de Montréal ne regrette pas d'avoir publié, en novembre dernier, un reportage réalisé par le chef des enquêtes de l'Agence QMI, Andrew McIntosh, sur l'utilisation de prête-noms dans le financement de la campagne électorale de monsieur Duchesneau à la mairie de Montréal. Il était tout à fait d'intérêt public de le publier comme nous l'avons fait, d'autant plus que monsieur Duchesneau était alors devenu chef de l'Unité anti-collusion du ministère des Transports, en pleine crise de confiance occasionnée par les nombreux scandales touchant le monde de la construction », a conclu Dany Doucet.

Le Journal de Montréal et l'Agence QMI ont adressé une mise en demeure à Jacques Duchesneau exigeant qu'il cesse de tenir des propos diffamatoires à leur égard. Le Journal de Montréal et l'Agence QMI consultent leurs procureurs dans cette affaire afin d'examiner quels recours s'offrent à eux.

Corporation Sun Media

Corporation Sun Media, un membre de la famille d'entreprises de Quebecor Media, est le plus important éditeur de journaux au Canada en fonction des tirages de journaux vendus et distribués gratuitement, publiant près de 15,1 millions d'exemplaires chaque semaine. Avec 42 journaux quotidiens gratuits et payants au Canada, tous dotés d'un site web dédié, et près de 200 journaux régionaux, guides d'achat et autres publications spécialisées, les journaux et sites web de Corporation Sun Media, publiés en anglais et en français, en font un chef de file en matière de nouvelles et d'informations locales. Corporation Sun Media regroupe les activités d'Osprey Media et de Canoe.ca, une société intégrée offrant des services de commerce électronique, d'information et de communication. Canoe.ca exploite le réseau de portails Internet du même nom et rejoint plus de 8,7 millions de visiteurs uniques par mois au Canada, dont 4,1 millions au Québec. Corporation Sun Media offre des services d'impression commerciale et connexe et des services de distribution de journaux, d'encarts et de magazines. Pour plus de détails, visitez le site web de la société mère www.quebecor.com.

Renseignements