répareznosroutes.ca

répareznosroutes.ca

19 oct. 2005 10h45 HE

Des associations professionnelles importantes et des députés fédéraux s'unissent pour dire au gouvernement fédéral : 'Réparez nos routes'

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 19 oct. 2005) - Les automobilistes, les compagnies de transport et les entreprises qui utilisent les routes canadiennes se font avoir à la pompe.

Cette année, le gouvernement fédéral percevra plus de 6 milliards de dollars en taxes sur l'essence, mais il investira moins de 445 millions de dollars dans notre réseau routier national.

En réaction à cet état de fait, une coalition composée de grandes associations professionnelles, avec le concours de députés des quatre partis fédéraux, a lancé aujourd'hui une campagne nationale pour dire au gouvernement fédéral de réparer nos routes. La coalition presse le gouvernement fédéral d'assurer des investissements stables et à long terme dans le réseau routier national, et ce à compter du budget fédéral de 2006.

En plus du lancement officiel de cette campagne, la coalition a annoncé les résultats d'un sondage mené auprès de tous les députés fédéraux concernant leur appui en faveur d'un "programme routier national durable et à long terme pour le Canada". Les résultats ne peuvent être plus clairs - des 110 députés qui ont répondu au sondage, 107 d'entre eux, soit 97 %, se sont dits en faveur d'investissements fédéraux à long terme dans le réseau routier national. Des députés de tous les partis et de toutes les provinces ont exprimé leur point de vue.

"Le Premier ministre a affirmé qu'il écouterait les points de vue exprimés par les députés. Le message des députés ne peut être plus clair, a déclaré M. Claude-Paul Boivin, président de l'Association des ingénieurs-conseils du Canada. De fait, les députés de tous les partis et de toutes les provinces, et même des ministres du Cabinet, ont déclaré publiquement que le gouvernement fédéral se doit d'investir dans un programme routier national à long terme."

La coalition a aussi dévoilé aujourd'hui un nouveau site Web interactif- www.répareznosroutes.ca - où les Canadiens peuvent exprimer, en ligne, leur mécontentement en ce qui concerne l'état du réseau routier. Ils peuvent, entre autres, ajouter leur nom à une pétition qui sera envoyée au Premier ministre du Canada, participer à un sondage et afficher leurs commentaires sur un babillard.

"Cette campagne permet aux contribuables de s'exprimer sur la question à savoir si une part suffisante de leurs taxes sur l'essence et autres taxes est utilisée pour la construction de routes efficaces et sécuritaires", a précisé Mme Sheilagh Beaudin, directrice générale de l'Association canadienne de l'autobus.

Le réseau routier national sert à près de 30 pour cent de l'ensemble du trafic au Canada. Environ 62 pour cent de tout le commerce avec les Etats-Unis se fait par voie routière. Tous les ans, près de 60 millions de touristes canadiens et américains se déplacent en automobiles.

Le réseau routier canadien - établi il y a quinze ans en consultation avec les provinces - s'étend sur 38 000 kilomètres d'un océan à l'autre. Le réseau comprend les plus importants corridors routiers et les passages frontaliers majeurs du Canada, ainsi que plusieurs routes collectrices et routes desservant les régions éloignées et les postes frontaliers.

La coalition "répareznosroutes" est constituée de cinq partenaires : l'Alliance canadienne du camionnage, l'Association de l'industrie touristique du Canada, l'Association canadienne de l'autobus, l'Association des ingénieurs-conseils du Canada et l'Association canadienne de la construction.

Renseignements

  • Jeff Morrison
    (613) 236-9455, poste 432 (bureau)
    (613) 294-3033 (cell)
    ou
    Mike Pettapiece
    (416) 777-0368