Société canadienne d'astronomie

12 mai 2005 16h03 HE

DES ASTRONOMES AMATEURS AUX SEPTIÈME CIEL

DES ASTRONOMES AMATEURS OBTIENNENT DES IMAGES FAITES SUR MESURE PAR LES PLUS GRANDS TÉLESCOPES CANADIENS Attention: Rédacteur à l'éducation, Rédacteur des sciences, Rédacteur à la technologie MONTRÉAL--(CCNMatthews - 12 mai 2005) - CONFÉRENCE DE PRESSE:

OU: SALLE M-415
PAVILLON ROGER GAUDRY (PAVILLON PRINCIPAL)
UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL
2900 ÉDOUARD MONTPETIT
MONTRÉAL, QC

QUAND: DIMANCHE 15 MAI
11H00

QUI: JEAN-RENÉ ROY (DIRECTEUR GEMINI)
CHRISTIAN VEILLET (DIRECTEUR TCFH)
DOUG WELCH
STÉPHANIE CÔTÉ
GILBERT ST-ONGE (GAGNANT GEMINI)
JAMES DURBANO (GAGNANT TCFH)

Pour plus d'information contactez Robert Lamontagne(514-715-2147)

Montréal, le 12 mai 2005 - Utiliser un grand télescope de recherche à Hawaï
est un rêve pour la plupart des astronomes amateurs. Ce rêve est devenu réalité
pour deux groupes d'astronomes amateurs canadiens. Les magnifiques images ont
été dévoilées durant une cérémonie spéciale se déroulant lors du congrès annuel
de la Société canadienne d'astronomie tenu à l'Université de Montréal (Montréal, QC)
du 14 au 17 mai.

Les deux images montrent toutes deux les premières étapes de la vie des étoiles.
À la requête du Club d'Astronomie de Dorval au Québec, le télescope Gemini Nord de
8m de diamètre a ciblé RY Tau, une étoile émergeant tout juste de son cocon
stellaire. Le Club 'Big Sky Astronomical Society', de Vulcan en Alberta, a obtenu
une image des Pléiades, l'amas d'étoiles jeunes bien connu, du Télescope
Canada-France-Hawaï de 3.6m de diamètre. Le Canada participe au financement et à
la gestion de ces deux Télescopes.

Ces groupes ont gagné la chance de recevoir ces images grâce à un concours à
l'échelle du Canada. Le concours, commencé en 2004, a sollicité des propositions
de plus d'une centaine de clubs d'astronomie amateurs au Canada afin de les
remercier de leurs efforts à soutenir et stimuler l'intérêt du public à l'astronomie.
Les demandes gagnantes ont été sélectionnées selon un processus identique à celui
utilisé par les astronomes professionnels, selon lequel les critères de sélection
incluent le mérite scientifique et une évaluation du caractère unique de cette
observation.

Gilbert St-Onge est un membre du groupe québécois qui a demandé l'image de RY Tau.
« Notre groupe savait que cet objet est unique et n'avait jamais été observé en
détail par un grand télescope comme Gemini », dit-il. "Je sens que non seulement
nous avons obtenu une belle image, mais probablement aussi apporté de nouvelles
et précieuses données pour les pros ! »

Tracy Beck, une astronome de Gemini qui étudie ces incubateurs stellaires, le
confirme. « Cet objet est un classique, et un des premiers exemples connus des
restes d'une pouponnière stellaire, » dit elle. « Je crois que c'est de loin l'image
la plus profonde et la plus détaillée jamais prise de cet objet et les scientifiques
utiliseront sûrement ces données pour d'importantes recherches dans le futur. »
L'image Gemini a été obtenue avec une caméra appelée GMOS ("Gemini Multi-Object
Spectrograph"), qui a été construite en partie au Canada.

L'image des Pléiades demandée par le groupe d'Alberta sera aussi utile.
Comme l'a écrit James Durbano dans sa demande gagnante : « Je crois fermement
qu'une belle image des Pléiades pourra inspirer plusieurs écoliers et écolières
à travers le pays à développer un intérêt pour la science de l'astronomie. Elle
pourrait même influencer un jeune esprit quelque part dans notre grand pays à
poursuivre une carrière en astronomie. »

Le comité de sélection pensait de même, et a aussi remarqué qu'une telle image à
haute résolution n'avait jamais été obtenue auparavant par un si grand télescope.
Le comité a aussi trouvé que la requête du groupe faisait un excellent usage de
Megacam, la nouvelle caméra géante au TCFH. Cette caméra peut capter en une seule
image une surface de plus de 1 degré carré, soit 4 fois la surface couverte sur le
ciel par le Soleil ou la Lune. L'amas d'étoiles des Pléiades couvre une très large
surface sur le ciel que les autres télescopes modernes ne peuvent pas photographier
en entier.

Le concours pour les astronomes amateurs a été organisé par un groupe de
scientifiques qui coordonne les observations Gemini au Canada (par le biais du
Bureau Gemini Canadien) à l'Institut Herzberg d'Astrophysique (IHA) du Conseil
National de Recherches du Canada, situé à Victoria (C.-B.). Ce concours sera
probablement tenu de nouveau dans le futur.

Les deux demandes gagnantes peuvent être lues à :
http://www.hia-iha.nrc-cnrc.gc.ca/cgo/contest_f.html

L'image des Pléiades du TCFH, et celle de RY Tau de Gemini sont à :
http://www.gemini.edu/pr2005-4/images

Contacts :

Prof. Doug Welch
(905) 525-9140 ext 23186
Cell : (250) 216-9970
welch@physics.mcmaster.ca
Department of Physics & Astronomy
McMaster University
Hamilton, Ontario

Stéphanie Côté
(250) 363-0026
cell: (250) 884-2683
stephanie.cote@nrc.ca
Bureau Gemini Canadien,
Conseil National de Recherches du Canada
Victoria, C.B.

Pierre Martin
(808) 885-3167
martin@cfht.hawaii.edu
Telescope Canada-France-Hawai
Kamuela, Hawai

Peter Michaud
(808) 974-2510
cell:(808) 937-0845
pmichaud@gemini.edu
Observatoire Gemini
Hilo, Hawai IN: ÉDUCATION, TECHNOLOGIE

Renseignements

  • Robert Lamontagne, Attaché de presse
    Numéro de téléphone: 514-343-6111 poste 13195
    Numéro de téléphone secondaire: 514-715-2147
    Courriel: lamont@astro.umontreal.ca