Génome Canada

Génome Canada

25 août 2005 16h30 HE

Des chercheurs canadiens en génomique reçoivent 346 millions de dollars pour de nouveaux projets en santé, en agriculture, en foresterie et dans les pêches

WINNIPEG, MANITOBA--(CCNMatthews - 25 août 2005) -

Génome Canada investit 167 millions de dollars

L'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie et ministre responsable de Génome Canada, et M. Cal Stiller, président du conseil d'administration de Génome Canada, ont annoncé aujourd'hui 33 nouveaux projets de recherche en génomique et en protéomique, d'une valeur totale de 346 millions de dollars. De ce montant, 167,2 millions de dollars proviennent de Génome Canada et 179,3 millions de dollars de partenaires canadiens et internationaux.

"Ces projets à large échelle offrent l'immense potentiel d'améliorer la vie des Canadiennes et des Canadiens et d'assurer la compétitivité et la prospérité des secteurs économiques de l'agriculture, de la foresterie et des pêches, a déclaré le ministre Emerson. L'annonce du financement, aujourd'hui, appuie les progrès scientifiques importants qui peuvent être réalisés pour le bénéfice de toute la population canadienne et, en fait, du monde, grâce au modèle de financement de Génome Canada. Amplifier l'investissement gouvernemental par des collaborations avec d'autres gouvernements et partenaires maximise notre capacité de recherche."

Les projets annoncés aujourd'hui assureront un rôle de chef de file au Canada en aquaculture et en recherche forestière, soutenant du même coup le dynamisme économique dans ces deux secteurs. Ils procureront également au Canada de nouveaux moyens de lutter contre les maladies infectieuses, notamment un système fondé sur la nanotechnologie pour diagnostiquer les agents infectieux en quelques minutes seulement, à l'endroit où se trouve le fournisseur de soins de santé.

"Les 33 projets ont été examinés par un comité international d'experts scientifiques et tous ont été rigoureusement évalués en fonction de leur excellence scientifique, a déclaré M. Stiller. Le consentement des experts internationaux de consacrer beaucoup de temps à l'examen des propositions témoigne du grand respect dont font l'objet les chercheurs canadiens en génomique et en protéomique partout dans le monde."

Comme le gouvernement du Canada verse jusqu'à la moitié du financement des projets, l'autre moitié des fonds provient de divers secteurs : plus de 80 % de ces fonds proviennent du secteur public du Canada, tandis que neuf autres pour cent viennent de partenaires publics et privés internationaux. Les contributions générales du secteur privé représentent environ 11 % dans ce concours. Compte tenu de l'ampleur des projets financés, Génome Canada a instauré un ensemble de principes rigoureux qui régiront l'obligation de rendre compte de l'utilisation des fonds fournis par les secteurs public, privé et sans but lucratif. Chaque équipe de projet a prévu de saines pratiques de gestion.

Tous les projets se dérouleront dans des établissements de recherche du Canada. Le premier projet financé au Manitoba, dirigé par M. Geoff Hicks, chercheur principal au Manitoba Institute of Cell Biology, institut conjoint de CancerCare Manitoba et de l'Université du Manitoba, et Mme Janet Rossant de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, permettra aux chercheurs du monde entier d'examiner le rôle précis des modifications génétiques dans le développement de certaines maladies.

"Nous félicitons l'équipe du Manitoba Institute of Cell Biology qui mène cette recherche de pointe susceptible de sauver des vies partout dans le monde, dit M. Dave Chomiak, ministre de l'Energie, de la Science et de la Technologie du Manitoba. Nous félicitons aussi Génome Canada qui a reconnu l'excellence de ces travaux en investissant dans un projet de recherche fait au Manitoba. Le gouvernement manitobain accordera une aide additionnelle à ce projet et à d'autres en versant 960 000 $ au Centre for Mammalian Functional Genomics du Manitoba."

Les chercheurs John MacKay et Jean Bousquet de l'Université Laval identifieront les gènes liés à la croissance et au rendement des épinettes afin de créer des outils et des protocoles de sélection des arbres à haut rendement dotés de propriétés du bois de qualité supérieures, ce qui procurera des avantages sociaux, écologiques et économiques à l'industrie canadienne des produits forestiers.

D'autres projets financés au Canada qui seront avantageux pour différents secteurs ont également été annoncés aujourd'hui, notamment:



- efforts pour améliorer la gadiculture (élevage des morues) dans
les provinces de l'Atlantique;

- examen des aspects sociaux, éthiques et juridiques de la
génomique et la santé publique;

- détermination de nouveaux traits dans les épinettes afin
d'améliorer leur résistance aux insectes nuisibles et leur
capacité de s'adapter à un climat changeant.


Vous trouverez une liste complète des 33 projets financés dans le cadre de ce concours, de même qu'une courte description de chacun, dans le site Web de Génome Canada à www.genomecanada.ca.

Génome Canada est la principale source de financement et d'information liée à la génomique et à la protéomique au Canada. Voué à l'élaboration et à la mise en oeuvre d'une stratégie nationale de recherche en génomique et en protéomique, au bénéfice de toute la population canadienne, Génome Canada a, jusqu'à maintenant, reçu 600 millions de dollars du gouvernement du Canada.

Depuis 2000, Génome Canada a consacré plus de 560 millions de dollars à la recherche en génomique et en protéomique au Canada, ce qui, si l'on ajoute le financement de contrepartie d'autres partenaires, représente un investissement total de 1,2 milliard de dollars dans 112 projets de recherche novateurs et plates-formes perfectionnées de science et de technologie.

Les résultats du concours III sont disponibles sur le site Internet de CCNMatthews à l'adresse suivante :
http://www2.ccnmatthews.com/database/fax/2000/gena0825.pdf


Renseignements

  • Cabinet de l'honorable David L. Emerson
    Christiane Fox
    Ministre de l'Industrie
    (613) 995-9001
    ou
    Génome Canada
    Marcel Chartrand
    Vice-Président, Communications
    (613) 751-4460 poste 113