Parcs Canada

Parcs Canada

21 juil. 2012 12h00 HE

Des collectivités célèbrent le site du patrimoine mondial du Paysage de Grand Pré

GRAND-PRÉ, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 21 juillet 2012) - Au nom de l'honorable Peter Kent, ministre de l'Environnement du Canada et ministre responsable de Parcs Canada, M. Robert Goguen, député de Moncton-Riverview-Dieppe et secrétaire parlementaire du ministre de la Justice, en compagnie de M. Greg Kerr, député de Nova-Ouest, ont aujourd'hui participé à une célébration communautaire suite à l'inscription du Paysage de Grand-Pré sur la liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Lors de la réunion de son Comité du patrimoine mondial qui s'est tenue le 30 juin 2012 en Russie, le Comité a reconnu que le paysage de Grand Pré a une valeur universelle exceptionnelle et qu'il renferme des caractéristiques culturelles si remarquables qu'elles ont une importance pour les générations actuelles et futures de toute l'humanité.

Afin de souligner ce jalon extraordinaire, une plaque de site du patrimoine mondial a été dévoilée et sera en montre au parc d'observation de Grand-Pré, situé à proximité du lieu historique national de Grand-Pré.

« Les 43 parcs nationaux, les 167 lieux historiques nationaux et les quatre aires marines de conservation au Canada sont la pierre angulaire de la stratégie de conservation du gouvernement Harper, a déclaré le ministre Kent. Ces lieux préservent et protègent l'histoire naturelle du Canada, ils stimulent l'économie au moyen du tourisme et ils rassemblent les Canadiennes et les Canadiens, du Pacifique à l'Atlantique en passant par l'Arctique. La célébration de cette grande réalisation tombe particulièrement bien en cette Journée des parcs 2012 et j'encourage toute la population du Canada à fêter aujourd'hui la merveilleuse nature canadienne et nos lieux historiques importants, en particulier celui-ci, le plus récent Site du patrimoine mondial. »

Le lieu historique national du Canada de Grand Pré, qui appartient à l'Agence Parcs Canada et qui est géré par cette dernière, se trouve au cœur du site du patrimoine mondial. Ce dernier renferme le lieu historique national de Grand-Pré ainsi que les collectivités de Grand Pré et d'Hortonville.Des terres et des établissements répartis sur plus de 1 300 hectares gérés par des particuliers, des municipalités et d'autres ordres de gouvernement font également partie du site du patrimoine mondial.

« Le Paysage de Grand Pré est un lieu de commémoration pour la diaspora acadienne de même qu'un lieu de coexistence harmonieuse entre les Mi'kmaq, les Acadiens, et les descendants des Planters de la Nouvelle-Angleterre ainsi que tous les fermiers qui ont vécu à cet endroit au fil des années pour y cultiver la terre, a déclaré monsieur Goguen. Ce paysage, partie du territoire traditionnel des Mi'kmaq, a été mis en valeur par les premiers colons acadiens aux 17e et 18e siècles, grâce à l'aménagement de digues dans cette zone côtière dotée des plus grandes marées au monde. Fait encore plus remarquable, l'empreinte de ce système est toujours intacte aujourd'hui, grâce au travail continu de la communauté agricole locale. »

« Je suis très fier que le gouvernement du Canada ait participé vivement à la sauvegarde du Site du patrimoine mondial du paysage de Grand Pré, a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre régional pour la Nouvelle-Écosse. Grand Pré est un endroit vraiment unique en son genre et crucial pour notre province. C'est avec grand plaisir que je constate que nous avons franchi cette étape et que la collectivité qui y a contribué a maintenant l'occasion de célébrer ce grand succès. »

Tout de suite après la cérémonie officielle, une autre cérémonie d'inauguration des travaux a eu lieu au parc d'observation de Grand-Pré, situé à proximité du lieu historique national de Grand-Pré. Parcs Canada commencera bientôt des travaux d'aménagement paysager au parc d'observation, et y installera plusieurs panneaux d'interprétation. Ces travaux amélioreront l'accès du public au tout nouveau site du patrimoine mondial de l'UNESCO au Canada, et lui permettra de profiter pleinement de ce paysage.

Depuis 2006, le gouvernement fédéral a investi plus de 5,6 millions de dollars à la conservation et à la mise en valeur des ressources du lieu historique national de Grand-Pré. Grâce à sa grande expérience en conservation du patrimoine, Parcs Canada a joué un rôle de premier plan tout au long du processus de nomination.

« Cet endroit occupe une place spéciale dans le cœur des Acadiens, des gens de la vallée d'Annapolis et de tous les Néo-Écossais, a déclaré Mme Ramona Jennex, ministre de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse au nom du ministre des Communautés, de la Culture et du Patrimoine, Leonard Preyra. Cette désignation par l'UNESCO encourage les gens de partout dans le monde à faire connaissance d'eux-même avec l'histoire et la culture de Grand Pré et en apprenant l'histoire des gens qui ont mis en valeur le potentiel de ces terres. »

« L'histoire de trois peuples distincts (les Mi'kmaq, les Acadiens et les Planters de la Nouvelle-Angleterre) est transmise sur cette terre au bord de la mer », a déclaré le co-président de Nomination Grand Pré, Gérald Boudreau. « Les récits qui font partie intégrante de ce paysage remarquable font désormais partie du patrimoine commun de l'humanité », a ajouté son homologue, Peter Herbin.

Parcs Canada a pour mandat de protéger et mettre en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada pour les générations d'aujourd'hui et de demain. Parcs Canada est le représentant du gouvernement fédéral au Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il gère d'ailleurs 11 des 16 aires protégées canadiennes désignées sites du patrimoine mondial.

Pour de plus amples renseignements sur l'annonce d'aujourd'hui, veuillez consulter le document d'information connexe à l'adresse www.parcscanada.gc.ca, à la rubrique Salle des médias.

Renseignements