Force opérationnelle interarmées (Pacifique)

Force opérationnelle interarmées (Pacifique)
Ministère de la Défense Nationale

Ministère de la Défense Nationale

01 mai 2013 09h00 HE

Des équipes canadiennes et américaines de recherche et sauvetage s'entraînent près de Prince Rupert

PRINCE RUPERT, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 1 mai 2013) - Des militaires de la Marine royale canadienne et de l'Aviation royale canadienne ont rejoint des membres de la Garde côtière canadienne (GCC), de la United States Coast Guard (USCG) et de la United States Air Force (USAF) pour un exercice de recherche et sauvetage se déroulant du 29 avril au 1er mai près de Prince Rupert, en Colombie-Britannique.

L'exercice de recherche et sauvetage canado-américain du détroit d'Hécate permet aux équipes de recherche et sauvetage canadiennes et américaines de se pratiquer à collaborer pour répondre aux navires en détresse au large des côtes. Cet entraînement difficile et réaliste implique environ 50 militaires des Forces armées canadiennes et 25 membres de la GCC, ainsi que 30 membres de la USCG et 30 membres de la USAF.

« Les Forces armées canadiennes sont prêtes à travailler avec nos partenaires américains en recherche et sauvetage pour répondre aux appels de détresse en mer », déclare l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. « En mettant ce partenariat à l'épreuve dans le cadre de scénarios d'entraînement réalistes, nous nous assurons de pouvoir continuer à offrir des réponses efficaces en matière de recherche et sauvetage en mer en cas de besoin. »

« Une collaboration rapide et efficace entre les premiers intervenants est essentielle au succès de toute mission de recherche et sauvetage maritime », explique l'honorable Kerry-Lynne D. Findlay, c.r., ministre associée de la Défense nationale et députée de Delta-Richmond Est. « Cet exercice a démontré que le Canada s'est engagé à améliorer un des meilleurs partenariats de recherche et sauvetage au monde. »

Pendant l'exercice, le navire de défense côtière, Navire canadien de Sa Majesté EDMONTON, a joué le rôle d'un navire en détresse et les membres d'équipage, celui de blessés. Le centre conjoint de coordination de sauvetage Victoria a coordonné l'intervention des avions, des hélicoptères et des navires américains et canadiens tout au long de l'urgence simulée.

« Les opérations de recherche et sauvetage en mer dépendent d'une approche intégrée combinant des ressources aériennes et maritimes provenant d'un vaste spectre d'organisations gouvernementales et bénévoles, et parfois même transfrontalières », explique le contre-amiral William Truelove, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Pacifique). « Au Canada, les militaires des Forces armées canadiennes et de la Garde côtière canadienne affectés aux centres conjoints de coordination de sauvetage partout au pays coordonnent leur réponse globale aux incidents aériens ou maritimes de recherche et sauvetage en utilisant toutes les ressources nécessaires pour venir en aide aux gens dans le besoin le plus rapidement possible. »

Les incidents de recherche et sauvetage aéronautiques et maritimes sont couverts par le mandat fédéral de recherche et sauvetage, qui vise tous les incidents d'aéronefs et maritimes survenant dans les eaux de compétence fédérale. La responsabilité globale en matière de recherche et sauvetage sur la terre ferme incombe aux provinces, aux territoires et aux municipalités, sauf dans le cas des parcs nationaux de propriété fédérale. Les Forces armées canadiennes peuvent, toutefois, offrir leur aide pour les sauvetages sur la terre et dans les eaux intérieures lorsque cela est possible.

Remarque à l'intention des rédacteurs en chef : Pour obtenir de plus amples renseignements et pour coordonner des entrevues, veuillez communiquer avec les Affaires publiques de la Marine, au 250-363-5789 ou à marpac@shaw.ca.

Pour obtenir des photographies, veuillez visiter le site suivant : www.combatcamera.forces.gc.ca/site/01/canushec13/index-fra.asp

Renseignements

  • Affaires publiques interarmées (Pacifique)
    250-363-5789
    250-363-5202 (FAX)
    marpac@shaw.ca