CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE SHERBROOKE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE SHERBROOKE

01 nov. 2005 11h02 HE

Des infirmières du CHUS décrochent le Grand prix Innovation clinique de l'OIIQ

SHERBROOKE, QUEBEC--(CCNMatthews - 1 nov. 2005) - En présence de M. Philippe Couillard, ministre de la Santé et des Services sociaux, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec vient de remettre le Grand prix Innovation clinique 3M à une équipe d'infirmières du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke pour le programme d'hémodialyse nocturne à domicile. Ce prix fort convoité par toutes les régions du Québec vient reconnaître à la fois la contribution clinique des infirmières et l'originalité du projet, que le CHUS a été le premier à offrir dans la province.

Le programme d'hémodialyse nocturne à domicile (HND) a démarré au CHUS en janvier 2004. Baptisé à juste titre "L'autonomie, c'est ma vie", ce programme des plus novateurs permet aux patients atteints d'insuffisance rénale chronique d'effectuer leurs traitements d'hémodialyse chez eux, durant leur sommeil, une nuit sur deux. Les traitements se déroulent de façon autonome, sans infirmière ou médecin, mais les patients ont accès 24 heures sur 24 aux membres de l'équipe.

Comparativement à l'hémodialyse traditionnelle, l'HND augmente la fréquence des traitements, améliore la durée de vie des patients, apporte une plus grande tolérance au traitement et contribue à diminuer la prise de médicaments et les restrictions diététiques. En outre, ce qui bonifie de façon très considérable leur qualité de vie, les patients n'ont plus à passer trois demi-journées par semaine à l'hôpital, comme l'exige l'hémodialyse traditionnelle. Le suivi s'effectue au centre hospitalier tous les deux mois.

La contribution primordiale des infirmières

L'hémodialyse nocturne à domicile propose une nouvelle façon de soigner et un mode d'organisation inédit qui permet d'offrir à la population des services accessibles, de qualité et continus. Ce programme, qui répond aux besoins d'une clientèle grandissante (taux de croissance de 10 % par année) dans un contexte de pénurie de ressources spécialisées, est le fruit des efforts concertés de l'équipe de néphrologues du CHUS et de trois infirmières.

"Mmes Nathalie Sheehan, infirmière-responsable du programme, Sandra Lemay, infirmière du secteur de la suppléance rénale et Martine Proulx, conseillère clinicienne secteur médecine spécialisée, ont exercé une influence déterminante au cours de toutes les étapes de planification et d'implantation de l'HDN. Elles ont initié et poursuivi les démarches nécessaires pour la préparation et l'actualisation du programme et, par leur créativité et leurs idées novatrices, conçu un programme de soins, des outils d'évaluation, de suivi et d'enseignement aux patients et à leur famille", commente Mme Madeleine Provencher, chef clinico-administratif du regroupement médecine spécialisée au CHUS.

"En 2001, des infirmières du CHUS ont reçu le prix Innovation clinique de l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de l'Estrie pour leur nouvelle approche familiale de soins en maternité. En 2003, d'autres de nos infirmières ont aussi reçu ce prix régional pour la mise sur pied d'une équipe d'intervention pour les victimes d'agression sexuelle. Cette fois-ci, le travail et le professionnalisme de notre personnel infirmier sont reconnus nationalement par le Grand prix Innovation clinique de l'OIIQ, la plus grande distinction de la contribution clinique des infirmières. C'est une récompense extraordinaire, à la mesure de leur valeur", se réjouit Mme Patricia Gauthier, directrice générale du CHUS.

Le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke a pour vocation de fournir des soins généraux, spécialisés et surspécialisés à la clientèle de la région de l'Estrie. Il offre aussi certains soins spécialisés et surspécialisés aux populations de la Montérégie et du Centre-du-Québec, notamment en cardiologie et en neurochirurgie. Quatrième plus grand centre hospitalier au Québec, le CHUS est le seul hôpital de la province à assumer la double fonction d'hôpital universitaire et d'hôpital régional.

Renseignements

  • Direction des communications et des affaires publiques
    du CHUS et de sa Fondation
    Colette Pellerin, rédactrice
    (819) 346-1110, poste 29035
    ou
    Direction des communications et des affaires publiques
    du CHUS et de sa Fondation
    France Champagne, conseillère en communication
    (819) 346-1110, poste 22562