Musée des sciences et de la technologie du Canada

Musée des sciences et de la technologie du Canada

21 oct. 2010 08h00 HE

Des innovateurs et scientifiques canadiens exceptionnels sont intronisés au Panthéon canadien des sciences et du génie

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 21 oct. 2010) - Quatre personnalités scientifiques éminentes viendront se joindre aux quarante-quatre scientifiques et innovateurs déjà intronisés au Panthéon canadien des sciences et du génie. Les nouveaux membres intronisés cette année sont George C. Laurence (1905-1987), Dr Henry Norman Bethune (1890-1939) et l'équipe de James Till (1931- ) et Ernest McCulloch (1926- ).

« Ernest McCulloch et moi-même apprécions énormément ce grand honneur », a fait savoir James Till.

Le Panthéon canadien des sciences et du génie rend hommage aux individus dont les contributions exceptionnelles en sciences ou en technologie ont eu une influence importante sur la société canadienne.

« Depuis sa création en 1991, le Panthéon est connu pour l'excellence de ses membres et rappelle à tous les jeunes Canadiens et Canadiennes qu'il est possible de faire de la recherche exceptionnelle en sciences et en génie dans notre pays », a dit Denise Amyot, la présidente et directrice générale de la Société des musées de sciences et technologies du Canada. « Les réalisations de ces individus sont si remarquables et leurs contributions à la société si importantes que le Musée tient à les faire connaître à toute la population canadienne. »

La cérémonie d'intronisation aura lieu dans le cadre la Semaine nationale des sciences et de la technologie qui a commencé le 15 octobre. Cette semaine célèbre l'importance de l'histoire canadienne des sciences et de la technologie, la place prépondérante occupée par les sciences et la technologie dans notre monde actuel, ainsi que le rôle assumé continuellement par le Canada sur la scène internationale en tant que chef de file en matière d'innovation.

En partageant les riches collections d'objets du Canada dans les domaines du transport, des ressources naturelles, des communications, de l'espace, de l'énergie, de la fabrication et de l'industrie, le Musée des sciences et de la technologie du Canada aide la population canadienne à explorer les riches liens qui existent entre les sciences, la technologie et la culture.

Vous trouverez ci-dessous des renseignements sur chacune des personnes intronisées en 2010 au Panthéon canadien des sciences et du génie.

James Till (1931- ) et Ernest McCulloch (1926- )

Till et McCulloch, connus comme les « pères de la recherche sur les cellules souches », ont prouvé l'existence de ces cellules et les ont caractérisées. Ils ont d'abord publié leurs recherches en 1961 puis ont défini les deux propriétés clés des cellules souches : quelles peuvent se renouveler indéfiniment et elles peuvent se différencier en des cellules plus spécialisées. Cette contribution exceptionnelle à la recherche médicale, surtout en ce qui concerne la recherche sur le cancer, a profondément changé notre compréhension de la biologie cellulaire.

George C. Laurence (1905-1987)

Laurence a joué un rôle clé dans le développement de l'industrie nucléaire au Canada. Il a consacré sa carrière à l'étude de la physique nucléaire et à mettre au point des techniques pour exploiter l'énergie nucléaire et en garantir la sécurité. Né à Charlottetown en 1905, Laurence a étudié et travaillé avec Ernest Rutherford à la fin des années 1920. À titre de président du Comité consultatif sur la sûreté des réacteurs puis de président de la Commission de contrôle de l'énergie atomique, Laurence a joué un rôle de premier plan lorsqu'il a s'agit de mettre en place les procédures et pratiques touchant le contrôle de la sécurité aux centrales nucléaires. 

Docteur Henry Norman Bethune (1890-1939)

Docteur Bethune était un chirurgien et un innovateur médical qui a milité en faveur de l'amélioration de la santé publique tant au Canada qu'à l'étranger. Il a commencé sa carrière comme médecin généraliste et chirurgien à Montréal, se spécialisant dans le traitement de la tuberculose. À Montréal, il a mis sur pied une clinique gratuite pour les sans-emplois, a formé un groupe pour soutenir la cause de la médecine sociale et s'est joint au Parti communiste. Engagé comme volontaire lors de la Guerre civile espagnole, Bethune a mis au point une unité mobile de transfusion sanguine qui a permis de sauver la vie de centaines de soldats blessés. Bethune est sans doute le mieux connu pour son œuvre en Chine comme chirurgien de champ de bataille lors de la deuxième Guerre sino-japonaise.

Renseignements