Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

25 mai 2011 14h31 HE

Des intervenants en matière de santé mentale et des représentants du milieu de la justice collaborent à l'occasion d'un symposium national

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 25 mai 2011) - Aujourd'hui, l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique du Canada, et l'honorable Rob Nicholson, ministre de la Justice et procureur général du Canada, ont souligné que le gouvernement fédéral collabore avec les provinces, pour répondre aux besoins des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ayant des démêlés avec la justice.

Le ministre Toews a pris la parole à l'occasion du symposium intitulé Création de liens : la santé mentale et le système de justice afin d'expliquer la position du gouvernement fédéral à l'égard de la prévention du crime et de faire valoir la nécessité d'établir une approche globale pour répondre aux besoins en matière de santé mentale, avant que les personnes atteintes de troubles mentaux n'aient des démêlés avec le système de justice pénale et le milieu correctionnel.

" Il ne va pas sans dire que le présent gouvernement est résolu à prévenir la victimisation des Canadiens respectueux de la loi, indique le ministre Toews. Dans le prolongement des mesures de discipline imposées aux délinquants violents récidivistes dans nos collectivités, nous devons adopter une approche globale si nous voulons nous attaquer à la criminalité de façon efficace.

La prévention du crime avant qu'il ne soit commis et la prise de mesures correctionnelles adéquates le cas échéant ne peuvent se faire sans une compréhension claire de la portée et de la gravité de la problématique des troubles mentaux au Canada. Bien que je m'attende à ce que le processus de transition soit long, nous devons arrêter de prendre nos établissements pour un système de soin de santé parallèle qui prend en charge les détenus ayant des troubles mentaux. "

" Nous travaillons avec nos partenaires pour nous assurer que le système de justice traite justement et convenablement les personnes atteintes de troubles mentaux, dit le ministre Nicholson. Notre gouvernement continuera de fournir les services et le soutien nécessaires pour veiller à la sécurité des collectivités. "

" Il s'agit d'une question extrêmement importante et complexe qui nécessite la collaboration de tous les ordres de gouvernement, fait valoir Verlyn Olson, ministre de la Justice et procureur général de l'Alberta. L'Alberta est fière de tenir ce symposium afin de mettre en commun des pratiques exemplaires et des solutions novatrices à un problème qui touche tous les Canadiens. "

Le symposium Création de liens : la santé mentale et le système de justice permet aux provinces, aux territoires, aux organisations non gouvernementales, aux professionnels du domaine de la santé mentale et aux représentants des services sociaux et du milieu de la justice d'explorer les principaux défis et la voie à suivre. L'événement leur permet également de cibler des possibilités d'amélioration pour les personnes atteintes de troubles mentaux ayant des démêlés avec la loi, notamment les délinquants au sein du système correctionnel fédéral.

Ce symposium est coparrainé par Sécurité publique Canada, Justice Canada et le ministère de la Justice de l'Alberta.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web du Ministère : www.securitepublique.gc.ca.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Sécurité publique Canada
    613-991-0657

    Relations avec les médias
    Justice Canada
    613-957-4207

    Communications
    Ministère de la Justice de l'Alberta
    780 644 4207