Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Innovation, Sciences et Développement économique Canada

28 sept. 2016 12h25 HE

Des investissements du gouvernement en capital de risque apportent plus de 1,35 milliard de dollars aux entreprises canadiennes

Le Plan d'action pour le capital de risque crée des emplois et accélère la commercialisation des innovations

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 28 sept. 2016) - Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Plus de 120 entreprises canadiennes tirent parti d'un programme fructueux du gouvernement du Canada qui a réuni 1,356 milliard de dollars de capital de risque. Le financement, qui a surpassé les objectifs initiaux du programme, permettra à un plus grand nombre d'entreprises canadiennes de commercialiser plus rapidement leurs innovations et de créer des emplois rémunérateurs qui favorisent la croissance de la classe moyenne.

Les premiers résultats du Plan d'action pour le capital de risque (PACR) ont été publiés aujourd'hui par l'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Les données présentent une vue d'ensemble d'un programme qui adopte une démarche axée sur le marché visant à inscrire le secteur canadien du capital de risque sur la voie de la viabilité tout en accroissant le capital de risque accessible aux entreprises canadiennes innovatrices.

Le développement des entreprises en démarrage et des petites et moyennes entreprises stratégiques fait partie du Programme d'innovation du gouvernement, lequel stimulera la croissance économique par l'innovation et créera des emplois rémunérateurs pour la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour y accéder.

Depuis que le gouvernement du Canada a lancé le PACR, l'investissement initial de 390 millions de dollars du gouvernement a été bonifié pour devenir un important réservoir de capital de risque. En particulier, quatre fonds de fonds ont recueilli plus d'un milliard de dollars de capitaux supplémentaires auprès d'un ensemble diversifié d'investisseurs tels que des caisses de retraite, des particuliers fortunés, des entreprises, des banques et les gouvernements de l'Ontario et du Québec.

Au total, le programme a réuni 1,356 milliard de dollars de capital de risque. Les fonds ont été investis principalement dans des entreprises possédant des innovations à un stade précoce dans des secteurs comme l'énergie et les technologies vertes, les technologies de l'information et des communications ou les sciences de la vie.

Jusqu'à présent, 20 fonds de capital de risque ont profité du capital réuni par l'entremise du PACR, ce qui s'est traduit par 453 millions de dollars d'investissements dans 126 entreprises canadiennes. De nombreux investissements sont prévus dans les années à venir.

L'appui offert par le gouvernement en vertu du PACR a entraîné une revitalisation du secteur canadien du capital de risque, ce qui a suscité des investissements de capital de risque en provenance du secteur privé et renforcé la renommée internationale du Canada.

Citations

« Le gouvernement tient à faire du Canada un pôle mondial de l'innovation. Nous entendons y arriver par la promotion de la recherche, en favorisant la transformation d'idées en nouveaux produits et services et en aidant les entrepreneurs à passer de la phase du démarrage au succès international. En facilitant l'accès des entreprises canadiennes à du capital, nous facilitons l'essor d'entreprises innovatrices. Nous préservons aussi davantage d'emplois rémunérateurs créés par ces entreprises au Canada. Ces conditions gagnantes aident à la croissance de la classe moyenne. Et quand la classe moyenne réussit, le Canada réussit. »

- L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

« Le gouvernement est déterminé à aider les entreprises canadiennes innovatrices à se développer, à prospérer et à créer les emplois d'avenir dont la classe moyenne du Canada a besoin. Par cet important effort commun mettant en jeu du capital tant du secteur public que du secteur privé, nous aidons à créer un Canada plus innovateur, où les entreprises canadiennes branchées sur le monde et concurrentielles peuvent s'épanouir. »

- L'honorable Bardish Chagger, ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme

« Le Plan d'action pour le capital de risque a permis de réunir quelque 1,4 milliard de dollars de nouveaux fonds pour des entreprises canadiennes en démarrage, dont 900 millions de dollars provenant d'investisseurs privés. Il a réussi à mobiliser 30 institutions publiques et privées et de nombreux investisseurs individuels, ce qui est en soi une grande réalisation. À titre d'administrateur du PACR, la BDC tient à aider des entrepreneurs canadiens à faire de leurs entreprises des champions mondiaux. »

- Michael Denham, président et chef de la direction de Banque de développement du Canada

Faits saillants

  • Les fonds de fonds du PACR ont réuni 1,356 milliard de dollars de capital de risque provenant de gouvernements, de caisses de retraite, de particuliers fortunés, d'entreprises et de banques, entre autres. Sur le total recueilli, 904 millions de dollars proviennent d'investisseurs du secteur privé.
  • La Banque de développement du Canada a aidé le gouvernement du Canada à mettre le PACR sur pied en apportant un savoir-faire et des conseils indépendants et en facilitant le déploiement des investissements du PACR.

Produit connexe

- Fiche d'information : Paramètres de rendement du Plan d'action pour le capital de risque

Suivez le ministre Bains sur les médias sociaux.

Twitter : @MinistreISDE

Renseignements

  • Philip Proulx
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Innovation,
    des Sciences et du Développement économique
    343-291-2500

    Relations avec les médias
    Innovation, Sciences et Développement économique Canada
    343-291-1777
    ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca