Fondation canadienne pour l'innovation

Fondation canadienne pour l'innovation

01 sept. 2011 11h00 HE

Des investissements fédéraux en recherche stimulent la croissance et l'innovation

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 1 sept. 2011) - Les personne âgées atteintes de la maladie de Parkinson et les bébés prématurés figurent au nombre des populations qui tireront profit des nouveaux investissements dans l'infrastructure de recherche du gouvernement du Canada.

L'honorable Gary Goodyear, ministre d'État (Sciences et Technologie), a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un nouveau financement en vue de doter les chercheurs et les universités d'un bout à l'autre du Canada du matériel et des installations de pointe qui leur permettront de devenir les meilleurs au monde et de conserver cette place. Ce financement de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) vise à soutenir la recherche de pointe et reconnaît l'importance du savoir et de l'innovation dans l'économie mondiale actuelle.

« Notre gouvernement investit dans les sciences et la technologie pour créer des emplois, améliorer la qualité de vie des Canadiens et renforcer l'économie, a indiqué le ministre d'État, Gary Goodyear. Grâce à cet investissement, nos scientifiques seront assurés d'avoir à leur disposition les outils nécessaires pour mener à bien leurs travaux et aider le Canada à former, à attirer et à maintenir en poste les meilleurs chercheurs au monde. »

« Les contributions de la FCI fournissent une infrastructure indispensable aux collectivités d'un bout à l'autre du pays et ont un effet de levier sur les travaux menés par nos chercheurs entreprenants, a indiqué Gilles G. Patry, président-directeur général de la FCI. Les installations de recherche de pointe attirent les meilleurs talents au monde, leur offrant l'occasion de travailler avec le secteur privé et de former une nouvelle génération de chercheurs et d'innovateurs canadiens. »

Maximiser les investissements en recherche

La Fondation canadienne pour l'innovation investira 53 millions de dollars dans la création du savoir, de solutions et de nouveaux produits et services dont le Canada a besoin pour être concurrentiel sur la scène internationale. Ce financement alloué dans le cadre du Fonds des leaders de la Fondation canadienne pour l'innovation soutiendra 207 projets dans 42 établissements de recherche partout au pays. Ces projets donneront des résultats concrets qui amélioreront la santé, le bien-être et la sécurité des familles, des collectivités et des entreprises canadiennes.

Voici quelques-uns des projets financés dans le cadre du dernier concours du Fonds des leaders :

  • La recherche sur les phénomènes météorologiques extrêmes aide à prévenir les pertes de vie et les blessures. Mieux comprendre et prévoir les conditions météorologiques extrêmes peut aider à prévenir les pertes de vie et les blessures ainsi qu'à diminuer les frais d'assurance. Cela permettra aussi de réduire la vulnérabilité des collectivités rurales à ces phénomènes météorologiques et à protéger l'activité économique dans les régions à risque. Les travaux menés actuellement par l'équipe de recherche de l'Université du Manitoba contribueront à assurer la sûreté et la sécurité des Canadiens de toutes les régions du pays.
  • Isolée, la génération des réseaux sociaux est sujette aux problèmes de santé mentale. Incisions, égratignures et automutilation sont des symptômes de désespoir et d'isolement observés chez un trop grand nombre de jeunes. Selon une étude réalisée en 2009, parmi les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, jusqu'à une personne sur quatre se serait déjà automutilée. On s'attend à ce que ce problème prenne de l'ampleur au fur et à mesure que vieilliront les membres de la génération des réseaux sociaux. Les travaux entrepris par l'équipe de recherche de l'Université de Guelph sont primordiaux puisque l'automutilation est considérée comme un facteur de risque important dans les comportements suicidaires.
  • Les matériaux intelligents aident les municipalités à prolonger la durée de vie de l'infrastructure publique. Des chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique contribuent à relever un défi majeur, celui d'améliorer l'infrastructure publique canadienne vieillissante et endommagée et de limiter les risques importants liés à sa vulnérabilité sismique, notamment en Colombie-Britannique. Non seulement les nouveaux matériaux intelligents accroîtront-ils la sécurité des infrastructures, mais ils se traduiront par des savoir-faire et des produits commerciaux que les entreprises canadiennes pourront exporter aux quatre coins du monde.
  • Prodiguer de meilleurs soins aux bébés prématurés pour améliorer les résultats cliniques. La naissance avant terme est la principale cause de mortalité néonatale dans les pays développés. Les chercheurs de l'Université de l'Alberta visent à réduire le taux de naissances prématurées en améliorant les soins prénataux et en réduisant le taux de maladies souvent associées à un accouchement avant terme. Les travaux de l'équipe serviront à tous ceux qui prodiguent des soins prénataux aux femmes enceintes – obstétriciens, personnel infirmier, sages-femmes et autres fournisseurs de soins.
  • Vieillir en santé – Un sommeil de bonne qualité signifie bien plus qu'une bonne nuit de sommeil. La population canadienne vieillit rapidement. D'ici 2030, les personnes de plus de 65 ans représenteront 21 % de la population. Parmi les conditions neurodégénératives liées au vieillissement, la maladie de Parkinson devrait représenter un défi important pour la société. C'est pourquoi une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal examine le lien entre le sommeil et des maladies telles que le Parkinson. Ces chercheurs sont à mettre au point des stratégies préventives et de nouveaux traitements pour aider plus de 100 000 Canadiens et leur famille à faire face à cette pathologie du cerveau.

Les contributions de la FCI sont attribuées au terme d'un processus objectif et rigoureux fondé sur une évaluation au mérite. La liste complète des projets financés est disponible en ligne à www.innovation.ca

Créée en 1997 par le gouvernement du Canada, la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) accroît notre capacité à mener des projets de recherche et de développement technologique de calibre mondial dont bénéficient les Canadiens en investissant dans des installations et de l'équipement de pointe dans les universités, les collèges, les hôpitaux de recherche et les établissements de recherche à but non lucratif.

Pour les médias électroniques :

Les personne âgées atteintes de la maladie de Parkinson et les bébés prématurés figurent au nombre des Canadiens qui profiteront des nouveaux investissements fédéraux de 53 millions de dollars dans les installations de recherche partout au pays. L'annonce a été faite aujourd'hui par l'honorable Gary Goodyear, ministre d'État (Sciences et Technologie), à l'Université du Manitoba, à Winnipeg.

Renseignements

  • Yves Melanson
    Coordonnateur, Relations avec les médias
    Fondation canadienne pour l'innovation
    613-996-3160
    Cell.: 613-447-1723
    yves.melanson@innovation.ca

    Gary Toft
    Directeur des Communications
    Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    613-943-7599

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502