OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario

OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario

13 mars 2014 13h44 HE

Des membres OSSTF/FEESO perdent leur emploi alors que l'Université de Guelph confirme la clôture de campus satellites en Ontario de l'est

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 13 mars 2014) - Le 12 mars, Alastair Summerlee, président de l'Université de Guelph, a confirmé que l'université va regrouper ses programmes et fermer deux campus satellites à Kemptville et Alfred.

Le campus de Kemptville, qui emploie 41 membres de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario (OSSTF/FEESO) et le campus francophone à Alfred, où travaillent 18 membres OSSTF/FEESO, mettront fin à tous leurs programmes d'études d'ici mai 2015. Bien que les étudiants actuellement inscrits aux deux campus puissent mener à bien leurs programmes, aucun nouvel étudiant ne sera accepté à partir de septembre 2014.

Paul Elliott, président de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario, a déclaré que « la perte du campus de Kemptville, institution de la communauté depuis 97 ans et de l'unique établissement de formation agricole francophone en Ontario à Alfred, aura des impacts importants sur les petites communautés rurales qu'ils desservent. Cette décision malheureuse limite la disponibilité de programmes pour les étudiants en milieu rural et entraîne la perte potentielle globale d'au moins 112 emplois à temps plein.

« Nous comprenons que le financement à montant fixe du gouvernement, allié aux coûts inflationnistes et aux sources de revenus restreintes, exercent une pression sur les universités qui les mènent à regrouper leurs programmes et examiner leur prestation, a poursuivi M. Elliott. Cependant, ce sont les employés et les petites communautés rurales qui souffrent de cette décision; il faut envisager absolument toutes les options qui permettraient de conserver ces programmes et le rôle important qu'ils jouent dans leurs communautés. »

Le président Elliott a conclu, « OSSTF/FEESO continuera de représenter et de soutenir nos membres qui sont stupéfaits par cette nouvelle. Nous travaillerons également à renverser cette décision et à assurer que les services offerts à ces deux campus puissent continuer d'une manière ou d'une autre. »

Créée en 1919, la OSSTF/FEESO représente plus de 60 000 membres du personnel enseignant, du personnel enseignant suppléant, des éducatrices et éducateurs, le personnel enseignant en éducation permanente, les instructeurs, les psychologues, les secrétaires, les orthophonistes, les travailleuses et travailleurs sociaux, le personnel de conciergerie, les conseillères et conseillers en assiduité et bien d'autres travailleuses et travailleurs en éducation dans les écoles secondaires publiques.

Renseignements

  • Kerry Houlahan, Secrétariat
    Fédération des enseignantes-enseignants
    des écoles secondaires de l'Ontario
    416.751.8300 ou 1.800.267.7867