Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

02 oct. 2013 12h14 HE

Des navires de guerre canadiens naviguent vers le large de la Californie du Sud dans le cadre d'un exercice de groupe opérationnel

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 2 oct. 2013) - Les Navires canadiens de Sa Majesté Ottawa, Regina et Protecteur ont levé l'ancre du port d'Esquimalt, C.B. aujourd'hui en vue de participer à un exercice de guerre maritime conventionnelle qui se déroulera au large de la côte de la Californie du Sud du 7 au 11 octobre prochain.

« Cet exercice constitue une autre excellente occasion pour les navires de la flotte du Pacifique de s'exercer en partenariat avec les navires de la 3e flotte de la marine américaine », a déclaré le contre-amiral Bill Truelove, commandant des Forces maritimes du Pacifique. « Un tel exercice permet non seulement de démontrer l'état de préparation opérationnel de la Marine, mais aussi notre engagement envers la région du Pacifique et notre volonté de renforcer nos relations avec nos alliés en matière de défense.

Des militaires canadiens et américains prendront part à cet exercice de groupe opérationnel (TGEX), qui vise à établir et à renforcer l'interopérabilité entre la Marine royale canadienne (MRC) et la marine américaine (USN). Par cette interopérabilité, la contribution maritime du Canada au maintien la sécurité mondiale s'en trouve accrue. Le commodore Bob Auchterlonie, commandant de la flotte canadienne du Pacifique, assumera le commandement de cet exercice multinational.

Les navires de la MRC iront rejoindre les navires américains Mobile Bay, Dewey, Ingraham, McClusky et Gary pour participer à des exercices conçus pour améliorer les compétences individuelles et collectives dans le cadre d'une simulation en mer réaliste et exigeante. Les participants pourront notamment acquérir les compétences requises pour les opérations de guerre maritime conventionnelle telles que l'entraînement pour la lutte anti-sous-marine, antiaérienne et antisurface. Un exercice de tir réel aura également lieu.

Les exercices comme le TGEX offrent à la MRC de précieuses occasions de s'entraîner en vue de maintenir son état de préparation opérationnelle pour être en mesure de se déployer rapidement et efficacement dans le cadre d'opérations interarmées à la demande du gouvernement du Canada. Les opérations interarmées en question peuvent aller des opérations d'aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe aux opérations de combat aux côtés de nos alliés n'importe où dans le monde.

Renseignements