WWF-Canada

WWF-Canada

31 janv. 2012 07h00 HE

Des organismes du Canada et des Etats-Unis applaudissent la nouvelle approche de régulation du niveau de l'eau

En protégeant et en enrichissant l'environnement du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent tout en favorisant le développement économique, le Plan BV7 profitera autant aux populations qu'à la nature.

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 31 jan. 2012) - Le WWF-Canada, Save The River et The Nature Conservancy ont aujourd'hui donné leur appui à la nouvelle approche adoptée par la Commission mixte internationale (CMI) pour réguler les niveaux du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent. Ces trois organismes voués à la protection de l'environnement accueillent favorablement le projet de Plan BV7 qui, s'il est bien mis en œuvre, permettra de restaurer le lac et le fleuve après 60 ans d'un contrôle qui s'est avéré néfaste pour l'environnement.

Le WWF, Save The River et The Nature Conservancy espèrent en apprendre plus au sujet du Plan BV7 tout au long de 2012 et exhortent les citoyens ainsi que tous les paliers de gouvernement des deux côtés de la frontière à soutenir la CMI pour que cette approche visionnaire puisse progresser de la planification à l'adoption de mesures concrètes au cours de l'année.

Le plan proposé met de l'avant une approche novatrice, en matière de régulation du niveau de l'eau, qui améliorera l'environnement tout en profitant à l'économie et aux propriétaires de la région.

Soixante ans de régulation excessive des niveaux d'eau, forçant des débits contre nature et des niveaux anormaux, ont ravagé l'environnement du lac et du fleuve, compromettant du même coup le gagne-pain et le bien-être des gens qui en dépendent. La nouvelle approche qui caractérise le Plan BV7 démontre qu'il est possible de conjuguer les intérêts de l'environnement, de l'économie régionale et des propriétaires fonciers.

Déclarations :

« À titre d'organisation fondée sur la science, le WWF s'efforce de protéger et de rétablir les flux environnementaux comme la quantité, la qualité et la périodicité des cours d'eau, tant au Canada que dans le monde entier, dans le cadre de son programme de conservation de l'eau douce. Le Saint-Laurent est un des fleuves les plus importants d'Amérique du Nord, mais aussi un des plus menacés. Il est essentiel de rétablir les rythmes naturels de débit des cours d'eau si l'on veut améliorer la santé de l'écosystème des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent, ainsi que celle des collectivités et des économies qui en dépendent. L'intégration des débits environnementaux dans le Plan BV7 est un pas dans cette direction et j'ai hâte de voir se réaliser les effets bénéfiques, tant sur le plan environnemental que social et économique, qui découleront de cette initiative. »

- Tony Maas, directeur, Programme des eaux douces, WWF-Canada

« Save The River applaudit la nouvelle approche de gestion des niveaux du lac et du fleuve adoptée par la CMI. Le Plan BV7 amorcera la réparation des dommages provoqués par des années de gestion destructrice et permettra aux écosystèmes du lac et du fleuve de s'épanouir à nouveau. Le plan enrichira aussi la qualité de vie des citoyens de la région car il s'agit d'un projet équilibré qui protégera les propriétaires riverains tout en favorisant les activités récréatives comme la navigation de plaisance, la chasse et la pêche, de même que les activités économiques comme le transport maritime et la production d'hydroélectricité. Save The River appelle à l'adoption du plan. »

- Jennifer Caddick, directrice administrative, Save The River

« Ce plan trouve un juste équilibre entre les humains et la nature. Le Plan BV7 est une proposition sensée, axée sur la santé de l'écosystème du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent dans son ensemble, qui favorise l'hydroélectricité, le transport maritime, la chasse, la pêche, la navigation de plaisance et les propriétés riveraines. Le système lacustre florissant qui en émergera augmentera la valeur des propriétés en favorisant le développement de la faune aquatique et terrestre, le tourisme et les activités récréatives pour la population. »

- Jim Howe, directeur administratif, section New York Centre et Ouest, The Nature Conservancy

La démarche préconisée par le Plan BV7 créera des conditions avantageuses pour :

L'environnement

Le lac et le fleuve en meilleure santé grâce à :

  • L'accroissement des populations de grand brochet, de guifette noire et d'autres oiseaux nicheurs de marais. Le grand brochet, principal prédateur sous-marin des marais riverains, a vu sa population décroître de 70 p. cent depuis que l'on a commencé à réguler les niveaux d'eau. Les populations de guifettes noires ont chuté de 80 p. cent; cet oiseau figure maintenant dans la liste des espèces menacées dans l'État de New York et a été désigné espèce préoccupante en Ontario.
  • Une augmentation de 40 p. cent des habitats humides qui sont d'une importance vitale pour la faune autochtone. Depuis le début de la gestion des cours d'eau, toute cette catégorie de milieux humides a dépéri de plus de 50 p. cent, remplacée en grande partie par des touffes de joncs très denses.
  • Retour d'un mammifère essentiel. Le rat musqué est un ouvrier fondamental de l'aménagement des habitats car il se nourrit de joncs tout au long de l'année, ce qui ouvre la voie à d'autres plantes et animaux pour rétablir la biodiversité du lieu. Or, le rat musqué a presque complètement disparu des marécages bordant le lac Ontario depuis le début de la régulation. L'effet bénéfique de son retour en force quadruplera quasiment grâce au Plan BV7.

L'économie

  • D'importants investissements. L'économie des Grands Lacs dépend de la santé et de la beauté des lacs et de leurs écosystèmes. Une analyse coûts-bénéfices réalisée en 2007 par la Brookings Institution démontre que chaque dollar investi dans la restauration de l'environnement entraîne des bénéfices de deux dollars pour l'économie de la région des Grands Lacs.
  • Conditions améliorées pour la navigation commerciale et de plaisance. Pour la majorité des années à venir, le Plan BV7 permettra d'allonger la saison de navigation de plaisance en empêchant la décrue rapide du lac et du Haut Saint-Laurent que permet la gestion actuelle. Le Plan BV7 améliorera aussi les conditions de navigation commerciale en réduisant les retards.
  • Possibilités accrues d'activités de loisirs. Des milieux humides en meilleure santé supporteront des populations fauniques autochtones plus vigoureuses, ce qui améliorera les conditions de chasse et de pêche et ainsi renforcera l'économie du secteur récréatif et touristique qui en dépend.
  • Moins d'inondations et davantage d'hydroélectricité. Le Plan BV7 réduira légèrement les risques d'inondation du cours inférieur du fleuve tout en permettant d'augmenter la production d'hydroélectricité au Canada et aux États-Unis.

Les rives

  • Protection contre les inondations. Le Plan BV7 fera en sorte que les niveaux d'eau seront régulés de manière à ne pas augmenter les risques d'inondation des propriétés riveraines.
  • Assistance continue des propriétaires riverains. On estime que le Plan BV7 permettra aux propriétaires de terrains en bordure du lac et du cours supérieur du fleuve d'économiser 24 millions $ par année en coûts d'entretien de leur terrain comparativement aux frais encourus s'il n'y avait pas de régulation. C'est peut-être 12 % de moins que les subventions offertes actuellement aux propriétaires riverains, mais c'est quand même substantiel.
  • Reconstruction des rives. Le rétablissement du niveau plus bas du lac Ontario permettra aux propriétaires riverains de récupérer du terrain. À certains endroits, des plages autrefois sablonneuses ont été remplacées par des blocs de pierre et des cailloux, faute de décrue naturelle du lac sous le régime actuel de gestion.

À propos du WWF :

Le WWF répond aux plus grands défis de conservation qui menacent notre planète pour que l'humanité et la nature puissent continuer de s'épanouir. www.wwf.ca.

À propos de Save The River :

Save The River a été fondé en 1978 dans le but de protéger et préserver l'intégrité écologique du Haut Saint-Laurent par le truchement de la revendication, de l'éducation et de la recherche. www.savetheriver.org/.

À propos de The Nature Conservancy :

La mission de The Nature Conservancy est d'assurer la conservation des terres et des eaux dont dépend toute vie sur Terre.
www.Nature.org.

Renseignements