Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

21 déc. 2011 13h05 HE

Des pêcheurs de flétan ayant commis des infractions relatives aux pêches a Port Renfrew reçoivent une amende de 5 000 $

DUNCAN, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 21 déc. 2011) - Deux pêcheurs à la ligne de flétan se sont vu imposer des amendes totalisant 5 000 $ après avoir plaidé coupables à plusieurs infractions en vertu de la Loi sur les pêches au tribunal provincial de Duncan.

Le 6 octobre 2011, Nolan Wilks a plaidé coupable aux chefs d'accusation qui pesaient contre lui pour avoir contrevenu à la réglementation sur les mammifères marins en perturbant un groupe d'otaries de Stellar, pour avoir dépassé la limite quotidienne de pêche au flétan et pour avoir entravé le travail d'un agent des pêches. M. Wilks a écopé d'une amende de 2 000 $ pour avoir perturbé les otaries de Stellar, et d'une autre de 500 $ pour chaque'uns des deux autres infractions. L'autre accusé, Campbell Egles-McKinnon, a plaidé coupable plus tôt cette année aux accusations qui pesaient contre lui, soit d'avoir dépassé la limite quotidienne de pêche au flétan et entravé le travail d'un agent des pêches. Il a écopé d'une amende de 2 000 $ pour les deux infractions.

L'incident en cause remonte au 23 août 2010. Un gardien de Parcs Canada a signalé aux agents des pêches de Pêches et Océans Canada qu'un navire de pêche perturbait un groupe d'otaries de Stellar, près de Carmanah Point, dans le parc national Pacific Rim. Le gardien a vu les occupants du navire chasser les otaries de leur échouerie en s'approchant à une dizaine de mètres d'eux, et leur lancer des objets. Les otaries de Stellar comptent parmi les espèces préoccupantes dans le cadre de la Loi canadienne sur les espèces en péril. Selon la Loi et la réglementation sur les mammifères marins du Canada, une ordonnance de Parcs Canada interdit à quiconque d'approcher à moins de 100 mètres du rocher où les mammifères ont été perturbés.

Les agents des pêches ont par la suite repéré le navire en question, amarré à un quai de Port Renfrew. Lors de l'inspection du navire, les agents ont découvert que M. Wilks et M. Eagles-McKinnon étaient en possession de 18 flétans, une quantité qui excède largement la limite quotidienne fixée à une seule prise. Compte tenu des fausses déclarations et des tentatives de dissimuler des éléments de preuve, d'autres accusations ont été portées contre les deux hommes pour entrave au travail d'un agent des pêches. Les agents ont également saisi le flétan qui se trouvait à bord.

La Cour a demandé que la somme de 5 000 $ provenant des amendes soit remise à la Port Renfrew Salmon Enhancement Society, et le flétan a fait l'objet d'un don à la banque alimentaire de Victoria et au Wild Animal Rescue Centre de la SPCA.

Pêches et Océans Canada s'efforce de mettre fin aux activités illégales qui ont une incidence sur les poissons et leur habitat. Ainsi, le Ministère demande au public de signaler les activités de nature illégale ou toute autre infraction à la Loi sur les pêches et son réglementation d'application. Quiconque possède des renseignements au sujet d'une violation peut communiquer sans frais avec Pêches et Océans au 1-800-465-4336, en tout temps. Le public peut également composer ce numéro afin de signaler toute activité illégale et suspecte concernant les otaries de Steller, ou toute autre espèce protégée en vertu de la Loi canadienne sur les espèces en péril.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, région du Pacifique
    Leri Davies
    conseillère stratégique, Relations avec les médias
    (604) 666-8675 or Cell: 604-612-6837