Mouvement PHAS

Mouvement PHAS

27 nov. 2006 11h27 HE

Des personnes handicapées et leur famille toujours en attente d'une réponse du premier Ministre...

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 27 nov. 2006) - Le mouvement PHAS a amassé plus de 16500 appuis à sa déclaration de droits des personnes handicapées. Cette déclaration rappelait l'importance et l'urgence d'obtenir un accès aux services sociaux et de santé pour les personnes handicapées et leur famille. L'opération signatures en appui à la déclaration de droits s'est déroulée sur une période de 5 mois.

Nous voulions déposer ces appuis au bureau du premier Ministre, M. Jean Charest et une demande de rencontre a été déposée à cet effet le 31 octobre dernier. Depuis cette date, le mouvement PHAS n'a pas obtenu de réponse ni à sa demande et ni aux messages laissés au bureau du premier ministre. Nous croyons que le nombre d'appuis recueillis est significatif et une rencontre avec le premier ministre nous aurait confirmé que l'accès aux services sociaux et de santé pour les personnes handicapées et leur famille fera réellement partie des priorités pour la prochaine année. Mais ce silence nous pousse à croire qu'une fois de plus les personnes handicapées sont les grands oubliés de notre société.

Actuellement, c'est plus de 11 000 personnes handicapées qui sont en attente de services sociaux et de santé. On parle ici de services essentiels tel que, de l'aide à domicile pour se lever le matin, du support pour se laver, des services de stimulation précoce pour les enfants, du soutien aux familles pour du répit et des services résidentiels pour la personne qui nécessite de l'aide au quotidien.

Une délégation, composée de personnes handicapées et de parents, ira tout de même déposer les 16 500 appuis à la déclaration le 30 novembre prochain à l'assemblée nationale.

Le Mouvement PHAS est une coalition qui a pour objet la promotion de l'accès à des services sociaux et de santé qui répondent aux besoins des personnes handicapées et à ceux de leur famille. Pour ces personnes, la difficulté d'accès aux services est un problème qui date de plusieurs années, persistant et majeur. La question touche également leurs familles en les obligeant à investir bien souvent au delà de leurs capacités pour pallier au manque de services accessibles et disponibles dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Renseignements

  • Marie-Claude Gagnon
    Coordonnatrice Mouvement PHAS
    514-581-1375