CANARIE Inc.

CANARIE Inc.

23 juin 2014 13h55 HE

Des villes plus intelligentes, de meilleurs vaccins, des bâtiments plus écologiques : CANARIE investit dans les logiciels de recherche qui alimentent l'innovation

Le Programme des logiciels de recherche soutient financièrement le développement de plateformes et de services logiciels destinés aux chercheurs, ce qui accélère la découverte en facilitant l'accès à de riches sources de données et optimise les retombées de la puissante infrastructure numérique canadienne

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 23 juin 2014) - CANARIE, un des piliers de l'infrastructure numérique qui sous-tend la recherche, l'éducation et l'innovation au Canada, a annoncé aujourd'hui qu'il injectera 2,4 millions de dollars de plus dans huit plateformes et services logiciels. Grâce à ces nouveaux projets, les scientifiques canadiens analyseront, visualiseront et partageront d'immenses quantités de données en vue d'en tirer des connaissances et des idées qui concourront au développement socioéconomique du pays.

Le Programme des logiciels de recherche de CANARIE finance et appuie deux types de projets :

  1. les plateformes de recherche, c'est-à-dire des logiciels de recherche destinés à une discipline particulière;
  2. les services de recherche, c'est-à-dire des éléments de logiciel qui effectuent certaines tâches au niveau de la gestion des données (par ex., stockage, visualisation, transfert, récupération, etc.) et pouvant être repris dans n'importe quelle plateforme, quel que soit le domaine de recherche.

Le Programme des logiciels de recherche de CANARIE s'articule sur un modèle d'une très grande efficacité pour combler une lacune au niveau des outils de recherche. Les plateformes de recherche sont bâties à partir d'un répertoire d'outils composé de services de recherche, que d'autres chercheurs ont développés lors des rondes de financement antérieures de CANARIE. Les créateurs de nouvelles plateformes s'engagent à enrichir ce répertoire en y ajoutant de nouveaux services. Ce puissant mécanisme de développement et de réutilisation des logiciels à la fois accroît l'efficacité des procédés et permet des économies appréciables. La série complète de services logiciels de CANARIE est mise gratuitement à la disposition du milieu scientifique à https://science.canarie.ca.

Pour illustrer les étonnantes capacités de ce modèle, qui mise sur la collaboration, les nouvelles plateformes reprendront neuf services créés lors des rondes d'investissement précédentes et en verseront 27 nouveaux dans le répertoire actuel. Globalement, CANARIE appuie financièrement l'élaboration de 60 services de recherche et de 12 plateformes durant son mandat actuel.

CANARIE est heureux de dévoiler les nouveaux services et plateformes que voici, dans des disciplines aussi variées que les bâtiments durables et les structures intelligentes, l'immunogénétique, l'étude de l'environnement arctique et le cyberapprentissage.

Nouvelles plateformes de recherche

  • iReceptor, projet piloté par M. Felix Breden, The IRMACS Centre, Université Simon Fraser- Cette plateforme, une innovation mondiale, intègre les séquences génétiques des récepteurs immuns venant de divers centres de recherche internationaux. Pour la première fois, les chercheurs seront en mesure de collaborer à l'analyse des grandes bases de données sur les séquences immunogénétiques en vue de concevoir de meilleurs vaccins et anticorps à des fins thérapeutiques.
  • Plateforme de recherche en gestion des installations intelligentes (RP-SMARF), projet piloté par le professeur Shikharesh Majumdar, Université Carleton - Cette plateforme en nuage sera la première à permettre à des chercheurs disséminés ici et là à partager des outils d'analyse, des bases de données et des connaissance également très dispersés pour ériger des installations intelligentes dans l'univers de plus en plus interconnecté des cités de demain.
  • VidEo : système de traitement des annotations (VESTA), projet piloté par MM. André Lapointe et Tom Landry, Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) - Jeu intégré d'outils novateurs autorisant l'analyse et l'annotation des enregistrements sonores et visuels pour faire progresser les projets de cyberapprentissage dans le secteur des études sur l'éducation.
  • ArcticConnect, projet piloté par les professeurs Maribeth Murray et Steve Liang, Université de Calgary - Cette plateforme consolidera les informations issues de nombreuses sources (capteurs, expériences réalisées sur le terrain, observations des citoyens) sur les milieux arctique et subarcticque afin que les efforts déployés par les Autochtones, les chercheurs, le secteur privé et les agences gouvernementales puissent être orchestrés et qu'on compose mieux avec les changements qui affectent l'Arctique.
  • Green 2.0, projet piloté par le professeur Tamer El-Diraby, Université de Toronto - Grâce à cette plateforme, les chercheurs détermineront comment optimiser l'utilisation de l'eau et de l'énergie dans les bâtiments verts par la collecte et l'analyse des colossaux jeux de données émanant des capteurs, des médias sociaux et des expériences scientifiques.

Nouveaux services de recherche

  • Service Web générique de visionnement en relief (BrainBrowser), piloté par M. Alan Evans, Institut neurologique de Montréal, Université McGill - Ce service exploite la plateforme CBRAIN, déjà financée par CANARIE, pour proposer aux chercheurs canadiens un navigateur Web 3D permettant de visualiser des données locales ou éloignées.
  • ExPLORE, pour les données océanographiques complexes, projet piloté par Mme Reyna Jenkyns, Ocean Networks Canada - Ce service élargit considérablement l'interopérabilité et l'échange des données marines multidimensionnelles et mobiles dont peuvent se servir les scientifiques d'autres disciplines, le gouvernement et les agences non gouvernementales.
  • Active Folders, projet piloté par M. Paul Lu, département d'informatique, Université de l'Alberta - Nouveau service autorisant un transfert facile et ultrarapide entre les centres d'informatique de pointe/centres de données en nuage et les serveurs et dispositifs des chercheurs.

« Le Canada est un chef de file mondial dans le développement de logiciels réutilisables dans de nombreux domaines de recherche, ce qui accélère la création du savoir », a déclaré Mark Wolff, directeur de la technologie de CANARIE. « Le Programme des plateformes de recherche de CANARIE répond au besoin de la collectivité en procurant à celle-ci un robuste jeu d'outils avec lequel le Canada réussira à confirmer son rôle de leader dans la découverte numérique. »

Pour s'assurer que ces plateformes et services répondent aux besoins de la communauté, le Comité consultatif de la recherche de CANARIE, composé de chercheurs canadiens émérites dans une multitude de disciplines, a éclairé CANARIE de ses conseils avisés lors de la sélection des projets.

À propos de CANARIE

CANARIE Inc. conçoit et déploie l'infrastructure numérique des milieux canadiens de la recherche, de l'éducation et de l'innovation, et en pilote l'adoption. Grâce à CANARIE, le Canada demeure à la fine pointe de la recherche et de l'innovation dans le numérique, ce qui garantit la vigueur de son économie numérique.

CANARIE a ses racines dans les réseaux de pointe et l'organisme continue de voir à l'évolution du réseau national ultrarapide qui autorise les travaux de recherche très pointus faisant un usage massif des données ainsi que les méga projets en science poursuivis au Canada et ailleurs dans le monde. Un million de chercheurs, de scientifiques et d'étudiants dans plus de 1 100 institutions canadiennes incluant des universités, des collèges, des instituts de recherche, des hôpitaux et des laboratoires gouvernementaux ont accès au réseau CANARIE.

CANARIE veille aussi au développement de logiciels de recherche avec lesquels les scientifiques accèdent plus vite et plus facilement aux données expérimentales, à leurs instruments et à leurs homologues. Enfin, CANARIE dispense des services d'infonuagique aux chefs des entreprises de haute technologie du Canada pour les aider à raccourcir le développement de leurs produits et ainsi devancer leurs concurrents sur le marché.

Ensemble, CANARIE et ses douze réseaux provinciaux et territoriaux partenaires forment le réseau national de recherche et d'éducation (RNRE) du Canada. Grâce à cette puissante infrastructure numérique, les Canadiens disposent d'une connexion nationale et mondiale leur donnant accès aux données, aux outils, aux collègues et aux salles de classe du monde entier qui alimentent l'innovation dans l'économie numérique contemporaine.

Fondé en 1993, CANARIE est une société sans but lucratif dont les programmes et les activités bénéficient d'une importante aide financière du gouvernement du Canada.

Pour en savoir plus, on visitera le site www.canarie.ca.

Renseignements