AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

27 févr. 2009 16h36 HE

Détection de l'agrile du frêne dans la ville de Hamilton (Ontario)

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 fév. 2009) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé la présence de l'agrile du frêne dans la ville de Hamilton en Ontario. Les arbres infestés se trouvent aux alentours des rues Upper Wentworth et Concession.

L'ACIA intensifiera son enquête sur les arbres de la région en vue de déterminer l'étendue de l'infestation et avisera en conséquence les propriétaires fonciers touchés. Des mesures réglementaires de lutte contre l'agrile du frêne seront prises en fonction des résultats de l'enquête.

L'agrile du frêne est un coléoptère ravageur qui a déjà tué un grand nombre de frênes en Ontario et dans le nord-est des Etats-Unis et qui pose une grave menace économique pour les régions urbaines et boisées de l'Amérique du Nord. La présence de ce ravageur a été détectée dans de nombreux endroits en Ontario et en un seul endroit au Québec. L'ACIA continue de collaborer avec ses partenaires et les parties intéressées afin de ralentir sa propagation.

L'agrile du frêne ne se propage pas rapidement par lui-même. Le principal défi en matière de lutte contre la propagation de ce coléoptère est d'empêcher le déplacement de bois contaminé comme les rondins, les branches, le matériel de pépinière et les copeaux vers des endroits qui ne sont pas contaminés. Les résidants de la région peuvent jouer un rôle important dans la lutte contre la propagation de l'agrile du frêne en ne posant aucun geste qui pourrait favoriser sa propagation.

Pour de plus amples renseignements, visiter le site Web de l'ACIA à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca ou composer le 1-866-463-6017.

CONTEXTE

L'agrile du frêne a été découvert pour la première fois à Windsor (Ontario) et à Détroit (Michigan) en 2002. On croit que le coléoptère a été introduit en Amérique du Nord depuis l'Est de l'Asie par le biais de matériel d'emballage en bois au début des années 1990, mais que sa présence n'a pas été détectée avant que ses populations n'atteignent des niveaux dommageables.

Depuis, d'autres lieux infestés ont été découverts et des mesures réglementaires de lutte contre l'agrile du frêne ont été mises en place en Ontario, soit dans la ville de Toronto et la municipalité de Chatham-Kent ainsi que dans les comtés d'Essex, d'Elgin, de Lambton, de Middlesex et de Norfolk. Ces mesures interdisent le déplacement de matériel de frêne et de bois de chauffage de toutes les essences sans avoir obtenu préalable l'autorisation de l'ACIA. L'objectif est de contrôler les déplacements du matériel potentiellement infesté afin de ralentir la propagation de l'agrile du frêne à de nouvelles régions. Les gens qui transportent des matières réglementées hors des zones réglementées ou des zones de quarantaine sans l'autorisation de l'ACIA sont passibles d'amendes ou de poursuites judiciaires, ou les deux.

La présence de l'agrile du frêne a également été récemment confirmée dans la municipalité de Bluewater et dans les villes de Pickering, de Sault Ste. Marie, de Vaughan, d'Ottawa, de Mississauga, de Brampton et d'Oakville, en Ontario, ainsi que dans la région de la Montérégie au Québec. Certaines populations étaient bien établies au moment de leur découverte; les infestations peuvent donc s'être produites avant la mise en oeuvre des mesures de réglementation relatives à l'agrile du frêne. Les mesures réglementaires de lutte contre l'agrile du frêne sont prises en fonction des résultats de l'enquête en cours.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-773-6600