Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale
AFFAIRES PUBLIQUES DE LA FORCE AERIENNE

AFFAIRES PUBLIQUES DE LA FORCE AERIENNE

26 juin 2008 16h35 HE

Deux gars du pays retournent chez eux pour supporter les SkyHawks

19e ESCADRE COMOX--(Marketwire - 25 juin 2008) - Cette fin de semaine, le Capitaine Ian MacNeil et le Capitaine Eric Martinat retourneront à leur ville natale d'Ottawa pour participer à la cérémonie du crépuscule de la GRC le 27 juin et au spectacle aérien d'Ottawa les 29 et 30 juin. Ils piloteront l'aéronef utilisé par la célèbre équipe de parachutistes des Forces canadiennes, les SkyHawks qui effectueront des sauts devant des milliers de spectateurs. Lorsque les deux natifs d'Ottawa ne participent pas à des représentations devant le public, ils sont occupés à sauver des vies le long de la côte ouest du Canada.

Les officiers MacNeil et Martinat sont actuellement affectés au 442e Escadron de transport et de sauvetage de Comox en Colombie-Britannique. Ils pilotent le CC-115 Buffalo en réponse à des appels de missions de recherche de sauvetage en Colombie-Britannique, au Yukon et jusqu'à une distance approximative de 1 100 km au large des côtes.

Le Capitaine Ian MacNeil, commandant d'aéronef, est un diplômé de la Western University qui a grandi à Kanata, en Ontario. Son copilote, le Capitaine Eric Martinat, a grandi à Eganville, dans la même province. Martinat a étudié à l'université Carleton puis a été policier au sein du service de police d'Ottawa pendant 17 ans avant de rejoindre la Force aérienne.

"Mes deux grand-pères étaient pilotes au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Aussi ai-je grandi dans l'ombre des avions et aussi loin que je me rappelle, j'ai toujours voulu être un pilote militaire, nous dit MacNeil. La partie la plus difficile de ma carrière jusqu'à présent a été d'être accepté comme commandant d'aéronef qualifié en recherche et sauvetage. Au début du processus de promotion, j'en étais à une étape de mon instruction où j'étais compétent pour piloter l'aéronef et où je maîtrisais clairement les systèmes de bord. Mais pour être promu, j'ai dû apprendre à diriger l'équipage et à gérer des exigences de mission SAR tout en pilotant dans des conditions météorologiques adverses au-dessus des montagnes de la Colombie-Britannique et de l'océan".

Sergent d'état-major à l'époque, Martinat apprenait à piloter à l'Ottawa Flying Club lorsqu'il a entendu dire que les Forces armées engageaient pour combler un manque de pilotes. "J'adore piloter et j'étais intéressé à changer de carrière, alors j'ai postulé, nous dit Martinat. Cinq mois plus tard, je suivais l'instruction de base des officiers à St-Jean au Québec et j'étais en voie de devenir un pilote des Forces canadiennes".

Lors d'une importante mission de recherche pour retrouver un pilote de Cessna disparu à l'intérieur de la Colombie-Britannique à l'automne 2007, Martinat s'est déclaré "impressionné de voir combien dévouées les organisations de recherche et sauvetage militaires et civiles étaient, et combien elles travaillaient fort pour tenter de localiser le pilote manquant et son avion. Nous avons cherché pendant 10 jours, mais malheureusement nous n'avons réussi à trouver aucun indice; je reste néanmoins impressionné par la résolution des secouristes et je suis très fier de faire partie des forces employées à la recherche et au sauvetage".

Les deux pilotes ont bien hâte de revoir leur province natale.

Afin de visionner des images des Capts MacNeil et Martinat, veuillez visiter : http://www.airforce.forces.ca/19wing/news/releases_f.asp?cat= 79&id=6527

Renseignements