Barreau du Haut-Canada

Barreau du Haut-Canada

09 oct. 2013 16h14 HE

Deuxième élection des parajuristes au Barreau en mars 2014

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 9 oct. 2013) - En mars 2014, les parajuristes titulaires de permis en Ontario éliront cinq de leurs collègues au Comité permanent des parajuristes du Barreau pour un mandat de quatre ans. Ce sera la deuxième élection à l'échelle provinciale depuis que le Barreau a commencé à réglementer les parajuristes en 2007.

Le Comité permanent des parajuristes élabore et recommande des politiques concernant la gouvernance et la réglementation des parajuristes. Les 13 membres du comité comprennent les cinq parajuristes élus, cinq avocats conseillers élus et trois conseillers non-juristes.

« Il y a plus de 5 000 parajuristes titulaires de permis en Ontario qui rendent plus accessibles les services juridiques au public, affirme le trésorier du Barreau Thomas G. Conway. Le Comité permanent des parajuristes joue un rôle important dans la gouvernance de la profession de parajuriste et nous encourageons les parajuristes titulaires de permis à proposer des candidatures et à voter à la prochaine élection. »

En avril 2013, le Barreau a adopté des réformes électorales de façon à ce que tous les cinq parajuristes soient élus comme conseillers. Le projet de loi visant à modifier la Loi sur le Barreau qui comprend ces modifications a été déposé le 1er octobre 2013 par le procureur général John Gerretsen, et est passé en première lecture.

Une trousse de renseignements sur l'élection des parajuristes, y compris les formulaires de mise en candidature, se trouve à www.lsuc.on.ca/election-parajuristes-2014.

Tous les parajuristes titulaires de permis non suspendus peuvent poser leur candidature à l'élection et voter en ligne. Le scrutin commencera la deuxième semaine de mars et se terminera à 17 h le 31 mars 2014.

Le Barreau du Haut-Canada réglemente plus de 5 000 parajuristes. Les principaux domaines de pratique comprennent la Cour des petites créances, les infractions au Code de la route et autres infractions provinciales, les affaires relatives à la commission de la location immobilière et divers autres tribunaux administratifs, ainsi que des affaires mineures en vertu du Code criminel.

Renseignements