Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada)

Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada)

31 mars 2009 09h00 HE

DFI Canada réclame des mesures immédiates visant à rétablir la confiance dans l'économie

DFI demande un accroissement de la disponibilité du crédit aux entreprises et une meilleure efficience des marchés financiers

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 31 mars 2009) - Le gouvernement doit prendre des mesures décisives pour accroître la disponibilité du crédit aux entreprises canadiennes et améliorer l'efficience des marchés financiers, selon le témoignage livré aujourd'hui par les Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada), devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes qui examine les mesures à prendre pour améliorer la disponibilité du crédit et la stabilité de l'économie canadienne.

Selon Michael Conway, chef de la direction et président national de DFI Canada, "Un meilleur accès au crédit et au financement à long terme, surtout pour les PME, plus un accroissement de l'efficacité des échanges commerciaux interprovinciaux et l'établissement d'un organisme de réglementation des valeurs mobilières national, constituent tous des facteurs clés aidant à la mise en place d'une économie canadienne forte et d'une solide compétitivité mondiale. Accroître l'accessibilité globale du crédit pour les entreprises canadiennes favorisera leurs projets d'expansion, de même que la croissance et le développement des marchés de leurs produits et de leurs capitaux humains."

La présentation de DFI Canada devant le Comité visait trois objectifs clés - accroître l'accès au crédit des entreprises canadiennes, rehausser l'efficacité des marchés financiers et renforcer la confiance dans l'économie canadienne - soit tous des éléments requis pour appuyer la réalisation d'une meilleure rentabilité, d'une plus grande productivité des capitaux et un renforcement global de l'économie canadienne.

L'Association, regroupant les plus importants dirigeants financiers du Canada, a encouragé le ministère des Finances à examiner le système fiscal dans l'optique d'un soulagement du fardeau de la restructuration des entreprises canadiennes. M. Conway a affirmé : "Il est essentiel que le système fiscal canadien appuie et améliore la compétitivité de l'économie canadienne, tout en assurant sa prospérité à long terme."

Parmi les initiatives clés pouvant favoriser la libre circulation des capitaux, mentionnons l'appui de la nouvelle économie émergente, au moyen de capitaux et de prêts de démarrage aux jeunes entreprises qui se consacrent à de nouveaux processus ou à des technologies novatrices, et l'encouragement des investissements socialement responsables. L'Association a aussi demandé au gouvernement de fournir aux institutions financières des incitatifs pour qu'elles puissent accorder des facilités de crédit pour une période de cinq ans ou plus.

Pour améliorer le niveau de liquidités et l'accès au financement à court et à long terme, DFI Canada a également demandé au gouvernement d'aider à la restructuration du marché de titrisation en faisant en sorte que celui-ci fasse preuve de meilleures pratiques en matière de transparence, de responsabilité et de transmission de l'information financière.

En reconnaissant que le gouvernement s'est engagé à l'égard de différents types de dépenses d'infrastructure, l'Association lui recommande d'augmenter celles destinées aux projets d'infrastructure à valeur élevée, pour améliorer l'efficience en matière de circulation des biens et des services dans l'économie, tout en faisant en sorte qu'une solide gestion financière soit maintenue durant la réalisation de telles initiatives de dépenses.

Monsieur Conway a conclu la présentation en déclarant : "Pour renforcer la confiance en l'économie canadienne, le gouvernement doit aussi continuer à réduire sa dette selon le calendrier établi, et à limiter ses dépenses en se concentrant sur les investissements d'infrastructures, dans les secteurs comme le transport, l'éducation, et la recherche et le développement, ce qui, ensemble, entraînera les effets combinés d'encourager la croissance et d'améliorer la productivité."

En compilant toutes les recommandations proposées au Groupe d'experts, DFI Canada a mené une enquête auprès de ses 2 000 membres et plus répartis dans tout le Canada et représentant toute une gamme de secteurs industriels. C'est en se fondant sur cette information que le Groupe d'étude sur la disponibilité du crédit de DFI Canada a élaboré les recommandations qui ont été présentées au Comité permanent des finances.

Vous pouvez trouver un exemplaire des recommandations de DFI Canada en cliquant sur le lien Recommandations sur la disponibilité du crédit de DFI Canada.

A propos de DFI Canada

DFI Canada (Dirigeants financiers internationaux du Canada) est une association professionnelle intersectorielle de hauts dirigeants financiers. Elle compte 11 sections régionales réparties dans l'ensemble du Canada et plus de 2 000 membres auxquels elle offre des services de perfectionnement professionnel, un leadership éclairé et des services de consultation. Les membres de l'Association, comprenant des directeurs financiers, directeurs de comité de vérification et hauts dirigeants financiers, des contrôleurs, trésoriers et conseillers en fiscalité, représentent un nombre important d'entreprises parmi les plus influentes et les plus prospères. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez à l'adresse www.feicanada.org.

Renseignements