Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada)

Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada)

05 oct. 2010 13h48 HE

DFI du Canada demande au gouvernement fédéral de simplifier le régime fiscal

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 5 oct. 2010) - La plus importante association professionnelle représentant les dirigeants financiers canadiens demande au gouvernement fédéral de réduire, dans son prochain budget, la complexité grandissante du régime fiscal et de ses exigences en matière de conformité. Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada) estime que le régime fiscal est trop complexe et qu'il devrait être simplifié.

La simplification du régime fiscal est absolument essentielle à la compétitivité du Canada sur la scène internationale et devrait figurer au niveau des priorités importantes du gouvernement dans son prochain budget, a indiqué M. Michael Conway, chef de la direction et président national de Dirigeants financiers internationaux du Canada, un organisme qui représente plus de 2,000 directeurs et dirigeants financiers œuvrant partout au pays.

"D'un point de vue macroéconomique, a déclaré M. Conway devant le Comité permanent des finances (FINA) de la Chambre des communes, les entreprises génèrent une large part des revenus fiscaux du gouvernement. Toutefois, ces mêmes entreprises doivent consacrer une part démesurée de temps et d'argent à de simples questions d'observance, alors qu'elles devraient déployer toutes leurs ressources à assurer leur croissance et leur profitabilité. Simplifier le régime fiscal rendrait les entreprises – et le gouvernement – plus efficient et, donc, plus productif."

Il a cité une étude récente de la Fondation de recherche des dirigeants financiers du Canada (FRDFC) sur le fardeau que représentent les questions de conformité pour les entreprises. (Pour une copie de cette étude, cliquez ici). Et parmi les mesures qui amélioreraient le régime fiscal canadien, DFI Canada propose l'adoption d'une déclaration de revenus consolidée pour des entreprises appartenant au même groupe, ce qui pourrait leur faire bénéficier d'un système simple de transfert de pertes fiscales.

DFI Canada a aussi soulevé dans sa présentation d'autres questions comme la productivité, la réduction du déficit et la planification de la retraite, questions qu'elle considère toutes comme prioritaires pour le bien de l'économie canadienne. Les mesures que DFI propose, a ajouté M. Conway, aideraient les entreprises à hausser leur productivité, une question importante dont l'urgence se fait durement ressentir depuis la remontée du dollar canadien.

"Les mesures budgétaires doivent protéger et accélérer la marche du Canada vers la pleine croissance économique. Nos propositions contribueraient à ces objectifs, a conclu M. Conway, et DFI Canada demande au gouvernement de les adopter en toute priorité dans son budget 2011."

Pour le texte complet du mémoire que DFI Canada a présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre de ses consultations prébudgétaires 2011, cliquez ici.

À propos de DFI Canada (www.feicanada.org)

Dirigeants financiers internationaux Canada (DFI Canada) est l'association professionnelle des hauts dirigeants financiers. Comptant plus de 2 000 membres dans 11 sections régionales réparties dans tout le Canada, DFI Canada fournit à l'ensemble de ses membres des services de perfectionnement professionnel, de leadership éclairé et de représentation.

Renseignements