Ressources Dianor inc.
TSX CROISSANCE : DOR

Ressources Dianor inc.

13 mai 2008 09h29 HE

Dianor inc. : Des diamants roses parmi les 1 286 diamants obtenus d'un seul échantillon provenant de la propriété diamantifère PEM au Québec

VAL-D'OR, CANADA--(Marketwire - 13 mai 2008) -

LE PRESENT COMMUNIQUE DE PRESSE N'EST PAS DESTINE A ETRE DIFFUSE PAR LES AGENCES DE TRANSMISSION DES ETATS-UNIS NI A ETRE PUBLIE AUX ETATS-UNIS.

Ressources Dianor Inc. (TSX CROISSANCE:DOR) est heureuse d'annoncer les résultats additionnels de l'analyse diamantifère, réalisée par le laboratoire SRC, de vingt-quatre (24) échantillons provenant de sa propriété PEM, qu'elle détient à 100%, et qui est située à environ 70 kilomètres au sud de Radisson au Québec. Un échantillon ponctuel de conglomérat, pesant 34,75 kilogrammes et provenant du centre de la propriété PEM, contenait mille deux cent quatre-vingt six (1 286) diamants dont vingt-six (26) diamants de couleur. Les diamants décrits comprenaient six (6) pierres de couleur rose, quatorze (14) ambrées et six (6) jaunes. Les diamants naturellement colorés sont très rares et de grande valeur. Un résultat divulgué antérieurement faisait état de la découverte de cinq cent quarante-deux (542) diamants dans un premier échantillon (communiqué de presse 10 avril 2008) et de sept (7) diamants mauves dans son duplicata, tous deux provenant d'un affleurement rocheux situé 1,25km vers le nord-est. Le mauve est l'une des couleurs de diamants les plus rares et les plus recherchées. Les conglomérats auraient entre 2,716 et 2,733 milliard d'années, faisant de cette découverte un évènement unique et l'une des plus vieilles occurrences connues au monde (communiqué de presse 3 mars 2008).

Les diamants roses et ambre ont été décrits par SRC comme étant de couleur rose/ambre faible, de très léger à léger et ayant, pour la majorité, des formes octaédriques. La majorité des pierres jaunes se présentaient sous forme de cubes. Le plus gros diamant de cet échantillon était un octaèdre, clair et sans couleur, mesurant 2,10mm x 1,54mm x 1,22mm (photo sur le site internet de Dianor au www.dianor.com).

Les tailles des diamants de couleur, récupérés des tamis de mailles suivantes : +75, +106, +150, +300 et +425, variaient de 0,10mm x 0,08mm x 0,06mm jusqu'à 0,50mm x 0,48mm x 0,42mm.

Les résultats diamantifères des douze (12) échantillons de conglomérats sont présentés dans le tableau ci-dessous :



Sommaire des diamants par maille de tamis
--------------------------------------------------------------------------
Prove- Poids Ouverture de la maille des tamis en micron(i) Total
nance Kgs +75 +106 +150 +212 +300 +425 +600 +850 +1180 +1700 Diamants
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
PEM(ii) 389,70 761 342 147 56 20 4 0 0 1 0 1 331
--------------------------------------------------------------------------
(i) 1000 microns = 1 millimètre
(ii) Résultats de SRC seulement (fusion caustique)


Douze (12) des vingt-quatre (24) échantillons contenaient des diamants dans une proportion d'échantillons diamantifères de (50%), ce qui se compare au rapport pour l'ensemble des quarante-sept (47) échantillons obtenus à ce jour (55% diamantifère). Un total de quatre-vingt dix-huit (98) échantillons ont été prélevés de quarante-huit sites sur la propriété. L'aire des affleurements conglomératiques diamantifères de la formation d'Ekomiak s'étend sur une longueur de onze (11) kilomètres et excède, par endroits, un (1) kilomètre en largeur. Les affleurements couvrent des surfaces de dimensions atteignant jusqu'à cinq cent (500) par quatre cent (400) mètres.

Les résultats cumulatifs de tous les échantillons de conglomérats diamantifères provenant du PEM sont présentés dans le tableau suivant :



Diamants par maille de tamis

--------------------------------------------------------------------------
Prove- Poids Ouverture de la maille des tamis en micron(i) Total
nance Kgs +75 +106 +150 +212 +300 +425 +600 +850 +1180 +1700 Diamants
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
PEM
(ii) 457,08 395 330 140 53 16 7 0 0 0 0 941
--------------------------------------------------------------------------
PEM
(iii)389,70 761 342 147 56 20 4 0 0 1 0 1 331
--------------------------------------------------------------------------
TOTAL 846,78 1,156 672 287 109 36 11 0 0 1 0 2 272
--------------------------------------------------------------------------
(i) 1000 microns = 1 millimètre
(ii) Résultats de CF Minerals (usinage par attrition) et SRC (fusion
caustique), 3 mars et 10 avril 2008
(iii) Résultats de SRC seulement (fusion caustique) présent communiqué


Sur chacun des sites, deux échantillons étaient prélevés, l'un pour traitement en usinage par attrition, pour récupération des diamants et minéraux indicateurs, et le second pour traitement par fusion caustique, pour récupération du contenu diamantifère seulement. Les échantillons pour l'usinage par attrition ont été envoyés au laboratoire de CF Minerals de Kelowna en Colombie-Britannique, alors que les échantillons pour fusion caustique ont été envoyés au laboratoire Saskatchewan Research Council (SRC) de Saskatoon en Saskatchewan.

La direction est très heureuse des résultats obtenus de son PEM, pour lequel elle détient le plein intérêt (100%), et, plus particulièrement, en ce qui a trait à la constance dans l'obtention de diamants de couleur et des comptes diamantifères élevés pour des échantillons prélevés sur une maille d'échantillonnage très espacée. Le programme d'échantillonnage de reconnaissance de 2007 était restreint à deux petites zones de la propriété, une première couvrant six (6) kilomètres carrés dans le centre de la propriété et une seconde de deux (2) kilomètres carrés dans la portion est, alors que la surface d'affleurement totale cartographiée correspondait à vingt-six (26) kilomètres carrés. Les échantillons étaient prélevés selon une maille de deux cent cinquante (250) à cinq cent (500) mètres et les poids individuels des échantillons étaient de moins de quarante (40) kilogrammes chacun. Les résultats obtenus à ce jour sont prometteurs et indiquent, selon le modèle d'exploration diamantifère développé par Dianor, que le potentiel de diamants de dimensions commerciales s'avère fondé. Les résultats diamantifères confirment les croyances de Dianor dans le fait que le modèle d'exploration basé sur le conglomérat diamantifère de Leadbetter est une nouvelle approche, à faible coût pour l'exploration diamantifère dans le craton du Supérieur du Québec et de l'Ontario.

John Ryder, géo. et président de la compagnie, est la personne qualifiée responsable du contenu technique de ce communiqué de presse.

Ressources Dianor inc. est une compagnie d'exploration innovatrice qui concentre ses activités sur l'exploration diamantifère. Le projet diamantifère Leadbetter, son projet le plus avancé, est situé à 12 kilomètres au nord-est de Wawa dans le nord de l'Ontario. Il s'agit d'un gisement diamantifère unique qui, en plus des diamants, contient de l'or, des saphirs et des rubis (communiqué de presse du 18 janvier 2007). La récente découverte de diamants dans des roches de types, d'âge et de contextes géologiques similaires au Québec (communiqué de presse 3 mars 2008) ont permis à la compagnie d'ajouter plusieurs propriétés à son portefeuille de projets d'exploration à faible coût et d'accès facile. Ces découvertes diamantifères (Ontario et Québec) sont à la fois uniques et parmi les plus vielles occurrences connues au monde.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni la sollicitation d'une offre de vente de titres aux Etats-Unis. Les titres n'ont pas été ni ne seront inscrits en vertu de la loi intitulée United States Securities Act of 1933, en sa version modifiée (la "Loi de 1933"), ni en vertu des lois sur les valeurs mobilières d'Etat et ne peuvent être offerts ni vendus aux Etats-Unis ou à une personne des Etats-Unis à moins qu'ils ne soient inscrits en vertu de la Loi de 1933 et des lois sur les valeurs mobilières d'Etat applicables ou qu'une dispense d'inscription ne soit ouverte.

La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements