Gouvernement du Canada



Gouvernement du Canada
Ville de Hamilton



Ville de Hamilton
Gouvernement de l'Ontario



Gouvernement de l

26 juin 2013 10h51 HE

D'importants travaux d'amélioration des infrastructures de traitement des eaux usées facilitent le nettoyage du port de Hamilton

HAMILTON, ONTARIO--(Marketwired - 26 juin 2013) - Les résidants et les visiteurs de Hamilton profiteront désormais d'un port plus propre et plus naturel grâce à la réalisation d'importantes améliorations des infrastructures de traitement des eaux usées de Hamilton, notamment la remise à l'état naturel du bassin Windermere. Des représentants des gouvernements du Canada et de l'Ontario, ainsi que de la Ville de Hamilton, se sont réunis aujourd'hui pour célébrer l'atteinte de cet important jalon qui contribue aux efforts d'assainissement du port de Hamilton.

« Les travaux d'amélioration du réseau de traitement des eaux usées et du bassin Windermere constituent d'importantes réalisations qui appuient le nettoyage continu du port de Hamilton, a déclaré l'honorable Peter Kent, ministre de l'Environnement. Notre gouvernement est fier d'avoir investi dans des efforts de nettoyage qui amélioreront la qualité de l'environnement, qui accroîtront la qualité de vie pour les résidants de Hamilton et qui ont permis de créer des emplois. »

« Les investissements dans le renouvellement des infrastructures locales permettront de renforcer les collectivités et d'améliorer la qualité de vie au quotidien pour les résidants de Hamilton, a souligné l'honorable Jeff Leal, ministre des Affaires rurales de l'Ontario. Les projets d'améliorations des stations de traitement des eaux usées et du bassin Windermere démontrent l'engagement continu du gouvernement de l'Ontario à collaborer avec ses partenaires fédéraux et municipaux en vue de répondre aux besoins prioritaires de la province en matière d'infrastructures. »

« Ces travaux représentent un projet à grande échelle qui n'aurait pas pu être mis en œuvre sans le généreux soutien de nos partenaires fédéral et provincial, a dit le maire de Hamilton, Bob Bratina. Le projet du bassin Windermere a donné lieu à la création d'un nouveau milieu humide unique qui offre un habitat idéal pour les poissons et les animaux sauvages. Tous ces efforts contribuent à l'atteinte de nos objectifs locaux visant l'assainissement du port de Hamilton. »

Le projet améliorera la qualité de vie pour les visiteurs et pour les résidants de la Ville de Hamilton, tout en contribuant aux améliorations de la santé publique et à la protection de l'environnement. Ces travaux auront également comme résultats positifs d'aider au retrait du port de Hamilton de la liste des secteurs préoccupants aux termes de l'Accord Canada-États-Unis relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs.

Le projet comptait trois volets qui contribueront considérablement au nettoyage du port de Hamilton. D'abord, on a procédé à l'amélioration du système de désinfection de la station de traitement des eaux usées Dundas afin de veiller à l'élimination du chlore dans l'effluent de la station de traitement. De plus, on a mis en place de nouveaux dispositifs de contrôle du débit de l'égout sanitaire et de l'égout pluvial, afin de réduire le déversement d'eaux non traitées dans le port de Hamilton. Enfin, la remise à l'état naturel du bassin Windermere, qui constitue le plan d'eau qui reçoit l'effluent d'eaux usées de la station de traitement Woodward avant son déversement dans le port de Hamilton, a permis de transformer un plan d'eau ouvert ayant une valeur naturelle limitée en un milieu humide sain de 13 hectares en bordure des Grands Lacs.

Le gouvernement du Canada a versé une contribution de 35 millions de dollars dans le cadre de ce projet, aux termes du Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique; le gouvernement de l'Ontario a versé une contribution de 15 millions de dollars, et la Ville de Hamilton a versé le reste du financement dans le cadre de ce projet de 80 millions de dollars.

Le Plan d'action économique de 2013 met en place un nouveau plan Chantiers Canada pour construire des routes, des ponts, des métros, des trains de banlieue et d'autres infrastructures publiques en collaboration avec les provinces, les territoires et les municipalités. Grâce au leadership du gouvernement du Canada ainsi qu'aux solides assises économiques et financières du pays, l'économie canadienne s'est mieux rétablie de la récession mondiale que les économies de la plupart des autres pays industrialisés. Le Canada a fait figure de chef de file parmi les pays du G-7 pendant la période de rétablissement économique grâce à la création de plus de 1 000 000 de nouveaux emplois nets depuis juillet 2009. Le nouveau plan Chantiers Canada, combiné à d'autres investissements fédéraux dans les infrastructures, permet de maintenir l'avantage du Canada en matière d'infrastructures, lequel constitue un catalyseur clé de la croissance économique et de la création d'emplois.

Ces investissements contribuent à la réalisation du plan d'infrastructure à long terme du gouvernement de l'Ontario, Construire ensemble, qui vise à réparer, à reconstruire et à rénover les routes et les autoroutes, les ponts, les transports publics, les écoles et les établissements postsecondaires, les hôpitaux et les palais de justice de la province. Depuis 2003, l'Ontario a investi approximativement 85 milliards de dollars en infrastructures. La construction d'infrastructures modernes et efficaces a permis de créer ou de préserver près de 100 000 emplois, en moyenne, chaque année, d'accroître la productivité de l'économie de l'Ontario et d'améliorer, dès à présent et pour l'avenir, la qualité de la vie dans la province.

Pour en savoir plus sur les investissements fédéraux dans les infrastructures et pour suivre nos fils d'information sur le Web, visitez le site d'Infrastructure Canada.

Pour plus d'informations sur la façon dont l'Ontario revitalise ses infrastructures, rendez-vous sur le site Web du ministère de l'Infrastructure de l'Ontario.

Available in English

DOCUMENT D'INFORMATION

D'importants travaux d'amélioration des infrastructures de traitement des eaux usées facilitent le nettoyage du port de Hamilton

Amélioration du système de désinfection de la station de traitement des eaux usées Dundas

La station de traitement des eaux usées Dundas offre désormais de nouveaux dispositifs modernes de chloration et de déchloration. Ce système de désinfection de pointe garantira que le chlore utilisé pour le traitement physique, chimique et biologique des contaminants dans les eaux usées ne sera pas réacheminé dans l'écosystème local par l'entremise des eaux traitées. L'étape du traitement par déchloration offre également une mesure additionnelle de protection de l'environnement.

L'amélioration du système de désinfection de l'installation offre désormais plus de souplesse opérationnelle et plus de fiabilité à cette étape du processus de traitement. De plus, on a construit un nouveau bâtiment pour accueillir des systèmes de pointe d'alimentation en électricité et de contrôle, ainsi que l'équipement de chloration et de déchloration et pour servir d'aire d'entreposage pour les produits chimiques.

Le coût total de ce segment de projet est de 2,4 millions de dollars.

Systèmes de contrôle des débordements de l'égout unitaire

Le projet dote la Ville de Hamilton de nouveaux systèmes de contrôle des débordements de l'égout unitaire, en plus de permettre l'amélioration d'un décanteur primaire à la station de traitement des eaux usées de l'avenue Woodward. Les systèmes de contrôle des débordements de l'égout unitaire fonctionnent comme des systèmes de collecte des eaux usées qui favorisent l'acheminement des eaux usées sanitaires vers une installation de traitement en cas de pluie. Les travaux d'amélioration du décanteur primaire comprennent également un processus de sédimentation permettant de réduire l'huile, les graisses et les solides afin de produire un effluent plus propre.

Quatre sites clés ont fait l'objet de diverses améliorations des dispositifs de contrôle de l'égout unitaire, comprenant notamment l'installation de nouvel équipement de surveillance ou la mise en place d'une nouvelle barrière souterraine pour mieux gérer le débit des eaux usées. Ce nouvel équipement est utilisé pour surveiller et pour déterminer l'état de l'acheminement des eaux usées, en vue de favoriser l'utilisation plus efficace des capacités des canalisations actuelles. De plus grandes quantités d'eaux usées seront désormais acheminées vers la station de traitement des eaux usées de l'avenue Woodward.

Les améliorations de la station de traitement des eaux usées de l'avenue Woodward permettront de réduire le déversement des eaux usées non traitées dans le port en cas de pluie. Les nouveaux décanteurs primaires de la station de traitement offrent des capacités additionnelles de traitement primaire permettant de traiter les volumes accrus en cas de pluie en provenance duréseau de canalisations et de contrôles en amont.

Le coût total de ce segment de projet est de 57 millions de dollars.

Amélioration du bassin Windermere

Le bassin Windermere est situé à l'extrémité est du port de Hamilton, à l'embouchure du ruisseau Red Hill. Avec les années, l'écosystème du bassin a été considérablement altéré et touché par les activités humaines.

Le projet a permis de transformer ce plan d'eau en mauvais état, où la diversité était limitée, en un milieu humide sain et diversifié en bordure des Grands Lacs, qui contribuera au retrait du port de Hamilton de la liste des secteurs préoccupants aux termes de l'Accord Canada-États-Unis relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs.

Le plan amélioré comprenait l'aménagement d'un milieu humide et la construction de dispositifs de contrôle hydrauliques, d'une passe migratoire pour les poissons, d'un bâtiment d'alimentation en électricité, d'îles et de digues de confinement, en plus de travaux d'aménagement paysager dans le secteur.

Dans l'ensemble, ce projet a permis de créer un nouvel habitat aquatique qu'on ne voit pas souvent à cette échelle. Les avantages environnementaux comprendront également l'augmentation des populations saines d'animaux aquatiques et d'oiseaux qui vivent dans le bassin Windermere nouvellement nettoyé.

Le bassin permettra aussi d'améliorer l'aspect de la zone industrialisée de l'extrémité est du port de Hamilton, en plus d'entraîner des avantages sur le plan social pour les résidants de la ville.

Le coût total de ce segment de projet est de 20,6 millions de dollars.

Renseignements

  • Marie-Josée Paquette, Attachée de presse
    Cabinet du ministre des Transports, de l'Infrastructure et
    des Collectivités, ministre de l'Agence de développement
    économique pour les régions du Québec et ministre
    des Affaires intergouvernementales
    613-991-0700 / marie-josee.paquette@tc.gc.ca

    Damien O'Brien
    Attaché de presse
    Bureau du ministre des Affaires rurales de l'Ontario
    416-326-3072

    Kelly Anderson
    Coordinatrice des affaires publiques
    Ville de Hamilton
    905-546-2424, poste 1430
    Kelly.Anderson@hamilton.ca

    Infrastructure Canada
    613-960-9251 ou sans frais 1-877-250-7154