Mines d'or Dynacor Inc.
TSX : DNG
OTC PINK : DNGDF

Mines d'or Dynacor Inc.

20 août 2015 09h00 HE

Dynacor annonce une récupération métallurgique de l'or allant jusqu'à 96,43% dans le matériel minéralisé de Tumipampa

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 août 2015) - Mines d'or Dynacor inc. (TSX: DNG)(OTC:DNGDF) (Dynacor ou la Société) a le plaisir d'annoncer les résultats d'une étude métallurgique indépendante commandée pour analyser la récupération métallurgique de l'or, de l'argent et du cuivre dans le matériel minéralisé du projet Tumipampa appartenant à 100% à la Société. Des taux de récupération allant jusqu'à 96,43% pour l'or, 70,43% pour l'argent et 81.88% pour le cuivre ont été obtenus selon la méthode d'extraction utilisée. L'étude a été réalisée par le laboratoire Certimin S.A. (www.certimin.pe) certifié ISO 9001 au niveau international qui a aussi une certification NTP-ISO/IEC 17025 pour les tests métallurgiques.

Quelques faits marquants

  • trois méthodes d'extraction ont été étudiées: séparation gravimétrique, flottation en discontinu et lixiviation/cyanuration;
  • la séparation gravimétrique (sans utilisation de produits chimiques) sépare 77,35% du contenu en or;
  • la lixiviation/cyanuration récupère 96,43% du contenu en or;
  • le concentré final obtenu par flottation en discontinu contenait 28,8% Cu, 265 g/t Ag et 278 g/t Au représentant des taux de récupération de 81,88% (Cu), 38,23% (Ag) et 24,21% Au;
  • les résultats, à ce jour, révèlent que le matériel minéralisé de Tumipampa n'est pas difficile à traiter et pourrait facilement être utilisé à l'avenir par les usines de Dynacor.

Jean Martineau, président et chef de la direction de Dynacor, déclare, concernant ces résultats: « Nous sommes très optimistes car ces résultats métallurgiques préliminaires de laboratoire démontrent que le matériel minéralisé du Manto Dorado peut être extrait par des méthodes classiques très courantes. Nous sommes tout particulièrement enthousiastes de constater que la méthode simple de séparation gravimétrique peut séparer 77,35 % de l'or sans recours à aucun produit chimique, ce qui n'est pas seulement économique mais aussi bénéfique pour l'environnement. Il est clair qu'il faudra procéder à d'autres études plus détaillées pour optimiser la récupération du métal précieux. Nous entreprendrons ces études en temps voulu. »

Préparation des échantillons

Un échantillon de cent trente kilogrammes (130 kg) prélevé dans le stock de materiel minéralisé du Manto Dorado, à Tumipampa, a été envoyé à Certimin S.A. à Lima. Le broyage de l'échantillon a été effectué dans un broyeur à boulets standard de laboratoire de 6,5"x 9" pour obtenir une taille de particules inférieure à mesh 10 Tyler (<1,68 mm). L'échantillon a été homogénéisé et divisé en une série de sous-échantillons. La distribution de la taille des particules en fonction du temps de broyage a été mesurée par criblage séquentiel (avec des tamis de 100 mesh, 200 mesh et 400 mesh) comme on peut le voir dans le tableau 1, ci-dessous.

Tableau 1. Distribution de la taille des particules en pourcentage, en fonction du temps de broyage

Taille des particules % < 100 mesh % < 200 mesh % < 400 mesh
Temps de broyage (min.) (<150 um) (<75 um) (<38 um)
05 51,8 34,3 23,1
10 79,1 50,4 32,7
15 94,8 66,8 42,0
20 99,3 79,6 50,6

Afin d'atténuer le plus possible l'incertitude analytique dans la teneur en or mesurée de l'échantillon global (due à un effet de « pépite » possible) quinze (15) sous-échantillons ont été analysés. Des échantillons finement broyés à 85% < 200 mesh ont servi à cette analyse et les teneurs moyennes suivantes ont été trouvées:

Tableau 2. Teneur moyenne en Au, Ag et Cu dans l'échantillon de matériel mineralisé provenant du Manto Dorado (Tumipampa)

Échantillon du Manto Dorado Or
(g/t)
Argent
(g/t)
Cuivre
(%)
Cuivre
(% Ox)
Fraction de taille 85% < 200 mesh 17,4 12,60 0,56 0,02

Résultats

Séparation gravimétrique

La séparation gravimétrique du matériel minéralisé du Manto Dorado a été testée avec des séparateurs Falcon L-40 lors d'un test en cascade à trois (3) étapes. Les tests ont porté sur un échantillon de 10 kg broyé en particules 70%< 200 mesh. Dans le procédé de séparation en trois étapes, l'effluent du premier séparateur Falcon a été introduit dans le deuxième séparateur et l'effluent du deuxième séparateur a été introduit dans le troisième séparateur gravimétrique. Trois (3) concentrés ont donc été obtenus ainsi qu'un effluent final. Les résultats pour l'or, montrant les fractions massiques, les concentrés gravimétriques, l'effluent final et les teneurs enrichies en or obtenus sont présentés dans le tableau 3, ci-dessous.

Tableau 3. Séparation gravimétrique de l'or avec un séparateur Falcon L-40

Échantillon Fraction massique (%) Teneur en or (g/t) Récupération (%)
Concentré # 1 1,06 978,00 60,42
Concentré # 2 1,12 163,00 10,65
Concentré # 3 1,12 96,81 6,28
Concentrés cumulés 3,30 402,93 77,35
Effluent final 96,70 4,03 22,65

Certes, ces tests étaient préliminaires et n'ont pas été optimisés mais il est très encourageant de constater que dans la première étape, 60,42% de l'or est séparé et que 77,35% de l'or peut être séparé par méthode gravimétrique en trois étapes sans produits chimiques et que l'on obtient un concentré cumulé d'une teneur de 402,93 g/t (12,96 oz/t Au).

Flottation en discontinu

Le laboratoire a procédé à une série de tests par flottation en discontinu pour évaluer le taux de récupération d'or et d'argent dans le concentré de cuivre. L'échantillon a été broyé pour obtenir une distribution de la taille des particules à 57% < 200 mesh. Le système comprenait une unité Rougher, une unité Scavenger, le rebroyage et trois étapes de clean-up.

Des tests de flottation en discontinu en laboratoire il est ressorti qu'après le traitement complet, comprenant les trois étapes de clean-up, les teneurs obtenues étaient de 28,38% Cu, 265,0 g/t Ag et 278,0 g/t Au et que les taux de récupération s'élevaient au total à 81,88% pour le cuivre, 38,23% pour l'argent et 24,21% pour l'or.

Lixiviation/Cyanuration

Les tests de lixiviation/cyanuration en bouteille rotative au laboratoire ont porté sur des échantillons de deux kilogrammes avec une distribution de la taille des particules à 70%< 200 mesh. Les tests ont utilisé une solution de cyanure de sodium de 2000 ppm au pH 10,5. Après huit heures, 96,43 % de l'or était extrait de même que 46,93% de l'argent et 3,68% du cuivre. Toutefois, après 72 heures la récupération d'or est tombée à 94,72% tandis que celle du cuivre solubilisé a augmenté à 12,83 % et la consommation de cyanure a augmenté considérablement. Ce résultat nécessite d'autres études pour optimiser l'étape d'extraction par cyanuration car le matériel minéralisé de Tumipampa contient parfois de hautes teneurs en cuivre.

Conclusions

Trois méthodes d'extraction ont été appliquées, en laboratoire, à un échantillon provenant du stock de matériel minéralisé du Manto Dorado à Tumipampa. Globalement, les résultats montrent que le matérial minéralisé du Manto Dorado peut être facilement traité et que l'on peut extraire jusqu'à 96,43 % d'or et 97,54% de cuivre. Les conclusions à retenir de cette étude métallurgique préliminaire en laboratoire sont les suivantes:

  • l'échantillon global de 130 kg prélevé du stock de matériel minéralisé du Manto Dorado contenait: 17,4 g/t Au (0,56 oz/t), 12,6 g/t Ag (0,41 oz/t) et 0,56% Cu et 0,02% Cu(Ox);
  • la simple séparation gravimétrique sans produits chimiques, à l'aide d'un séparateur Falcon L-40, après trois étapes séquentielles a permis de séparer 77,35% de l'or et de produire un concentré titrant 402,93 g/t Au (12,96 oz/t Au) représentant 3,3 % de la masse totale de l'échantillon;
  • flottation en discontinu : le concentré Rougher contenait 97,54% de cuivre, 70,43 % d'argent et 56,67% d'or avec des teneurs de 5,6% Cu, 80,82 g/t Ag et 107,75 g/t Au. Après rebroyage et trois étapes de clean-up, les teneurs obtenues étaient de 28,38% Cu, 265,0 g/t Ag et 278,0 g/t Au et le taux de récupération final était de 81,88% pour le cuivre, 38,23% pour l'argent et 24,21% pour l'or. .
  • La lixiviation en bouteille rotative avec du cyanure de sodium (2000 ppm NaCN, pH 10,5) a extrait 96,43 % de l'or et 46,93 % de l'argent, après 8 heures.

Perspectives

S'appuyant sur ces résultats préliminaires très encourageants, la Société envisage de commander une étude métallurgique plus détaillée qui sera axée sur:

  • l'optimisation de la séparation gravimétrique et l'analyse des effets de la distribution de la taille des particules, des taux de centrifugation et de la pression del'eau;
  • des études de flottation en discontinu utilisant l'effluent final du procédé de séparation gravimétrique comme matériel d'alimentation. Différents produits chimiques de flottation seront testés et le pH, de même que la conception du procédé seront optimisés afin
  • d'obtenir un concentré Cu à teneur commerciale avec la teneur la plus élevée possible pour l'or et l'argent;
  • des tests de lixiviation/cyanuration sur les « stériles » de l'étape de flottation afin d'extraire le contenu d'or et d'argent restant; et enfin
  • la détermination de la séquence optimale des trois méthodes d'extraction afin de maximiser la récupération de métaux précieux.

Ce communiqué de presse a été lu et approuvé par monsieur Alonso Sanchez, ingénieur et chef géologue de Mines d'or Dynacor. Il agit à titre de personne qualifiée («PQ») pour la Société et est un géologue reconnu par l'American Institute of Professional Geologists (AIPG).

Profil de Mines D'or Dynacor inc.

Dynacor est une société de traitement de minerais d'or et d'argent et d'exploration minière présente au Pérou par le biais de ses filiales depuis 1996. La Société se distingue des sociétés d'exploration pure parce qu'elle génère des revenus et des flux de trésorerie à partir de son usine de traitement de minerai au Pérou. Le nombre d'actions de Dynacor en circulation - 36,4 millions - se trouve dans le quartile inférieur du secteur des ressources. Les actifs de la Société comprennent trois propriétés d'exploration, dont sa propriété phare Tumipampa, propriété à haute teneur en or qui est en cours d'exploration, et l'usine de Huanca qui a une capacité installée de 85 000 tonnes de minerais d'or et d'argent par an. La Société a récemment obtenu le permis de construction d'une nouvelle usine de 300 tonnes par jour à Chala au Pérou. Ceci représente une étape importante pour la croissance future de la Société. L'expérience et les connaissances acquises, ainsi que le solide réseau d'approvisionnement que Dynacor a développé par son implication au Pérou en font sa force et son avantage. Sa fierté demeure le respect et l'éthique de travail envers ses employés, ses partenaires et les communautés locales.

Mise en garde concernant les prévisions émises

Certaines des informations données ci-dessus sont des prévisions qui impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats actuels, la performance ou les réalisations de Dynacor ou les résultats de l'industrie soient substantiellement différents des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou implicitement manifestés dans ces prévisions. Les informations données reflètent les attentes présentes de la direction concernant les événements et les performances futurs au moment de mettre sous presse le présent communiqué.

Dynacor Gold Mines Inc. (TSX: DNG)

Website:http://www.dynacorgold.com

Twitter:http://twitter.com/DynacorGold

Facebook:http://www.facebook.com/pages/Dynacor-Gold-Mines-Inc/222350787793085

Renseignements

  • Jean Martineau
    Président et chef de la direction
    Mines d'or Dynacor inc.
    514-393-9000 Poste 228

    Dale Nejmeldeen
    Relations avec les investisseurs
    Mines d'or Dynacor inc.
    604.492.0099
    nejmeldeen@dynacor.com