Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

17 oct. 2006 13h00 HE

Echange entre les maires des municipalités bordant le fleuve Saint-Laurent

Pour une vision commune de l'avenir du fleuve Saint-Laurent

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 17 oct. 2006) - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a rencontré ce matin, à la Biosphère de Montréal, ses homologues québécois dont le territoire municipal est situé en bordure du fleuve Saint-Laurent, à l'intérieur de la zone d'influence des Grands Lacs, soit de la frontière ontarienne jusqu'à Trois-Rivières, afin d'échanger sur les enjeux et défis de ce patrimoine naturel commun. M. Alan DeSousa, responsable de l'eau au comité exécutif de la Ville de Montréal, était également présent.

"Il est important de nous mobiliser en tant qu'élus afin d'en arriver à une vision et des orientations communes sur comment doit être géré et protégé ce tronçon fluvial et ce, pour le bénéfice de nos collectivités respectives. Avec cette concertation, il nous sera plus facile de faire la promotion des intérêts de nos citoyennes et citoyens auprès des différents gouvernements et intervenants touchés par cette problématique. Cela nous permettra de maximiser les usages socio-récréatifs que l'on peut y faire tout en étant rentable d'un point de vue économique, ne pensons qu'à la sécurisation de l'alimentation en eau potable", a déclaré M. Tremblay tout en ajoutant que l'eau n'avait pas de frontières.

Au cours de cet entretien, les maires et leurs représentants des municipalités concernées ont notamment discuté des impacts de la régularisation des niveaux et des débits des eaux du fleuve sur les activités municipales de captage d'eau, les activités portuaires, les inondations et autres. Ils ont également abordé les autres usages liés à l'eau, comme la baignade, la navigation de plaisance, de même que l'aménagement, l'affectation et l'accessibilité des rives ainsi que la protection de l'écosystème.

Les municipalités suivantes étaient représentées : Beaconsfield, Baie du Febvre, Saint-Stanislas-de-Kostka, Rivière-Beaudette, Saint-Pierre-les-Becquets, Salaberry-de-Valleyfield, Champlain, Louiseville, Bécancour, Sorel-Tracy, Dorval, Saint-Zotique, Longueuil, Baie d'Urfé, Trois-Rivières, Repentigny et Boucherville.

Cette initiative du maire Tremblay faisait suite à la publication récente, par la Commission mixte internationale (CMI), du rapport du Groupe d'étude international sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent intitulé Options en matière de gestion des niveaux et des débits du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent. Ce rapport propose différents scénarios de régularisation des eaux du lac Ontario qui est en lien direct avec le fleuve Saint-Laurent.

Le fleuve Saint-Laurent est une préoccupation constante de la Ville de Montréal qui en tient compte dans sa planification et dans ses actions. Le maire de Montréal siège d'ailleurs à différents comités en relation avec l'eau dont celui de l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

Renseignements

  • Source:
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    Darren Becker
    514-872-6412
    ou
    Renseignements :
    Natacha Beauchesne
    Relations avec les médias
    514-872-6013