Technologies du développement durable Canada

Technologies du développement durable Canada
Exportation et développement Canada

Exportation et développement Canada

05 oct. 2012 10h00 HE

EDC et TDDC unissent leurs efforts pour commercialiser des technologies propres canadiennes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 5 oct. 2012) - Exportation et développement Canada (EDC) et Technologies du développement durable Canada (TDDC) ont annoncé aujourd'hui qu'elles ont conclu une entente de collaboration visant à développer davantage les capacités internationales du Canada dans le secteur des technologies propres.

« Les entreprises de technologies propres doivent porter leurs activités sur la scène mondiale : voilà donc une occasion tout indiquée pour EDC et TDDC de collaborer pour mettre ces entreprises à l'avant-plan de leur secteur », souligne Stephen Poloz, président et chef de la direction d'EDC. « Au fond, ce partenariat veut avant tout donner toutes les chances aux entreprises canadiennes de devenir des leaders mondiaux dans le domaine des technologies propres. »

« Même s'il est vrai que TDDC a aidé les entreprises de notre portefeuille à attirer plus de 3 G$ en capital privé grâce à un vaste réseau d'investisseurs sectoriels et de participants aux capitaux propres initiaux, il nous faut faire plus pour obtenir le financement des banques commerciales dans ce secteur », fait remarquer Vicky Sharpe, président et chef de la direction, TDDC. « Cette collaboration aidera le Canada à se tailler une place au sein du marché en plein essor des technologies propres, qui a un potentiel immense de création d'emplois, soit de plus de 44 000 à 125 000 emplois d'ici 2020. »

Depuis plus d'une décennie, TDDC aide les entreprises de technologies propres les plus prometteuses à combler le fossé entre la phase du développement de technologies et celle de la mise à l'épreuve en leur offrant du financement, de l'orientation et des contacts sectoriels vitaux. On veut aider les entreprises au potentiel élevé à élargir leurs activités et à démontrer leur viabilité technique et commerciale auprès de partenaires sectoriels stratégiques et d'utilisateurs finaux. Même après qu'une entreprise a démontré la viabilité de sa technologie sur le marché national, elle doit encore surmonter un obstacle de taille, à savoir trouver le financement commercial qui lui permettra de commercialiser ses solutions technologiques sur les marchés mondiaux.

« Cette entente vise à combler le fossé qui sépare des technologies éprouvées de la bancabilité, ajoute M. Poloz, et elle aura, entre autres, pour grand avantage de permettre la communication de l'information de manière à ce que les entreprises du portefeuille de TDDC qui ont démontré l'intérêt de leur technologie puissent passer rapidement et facilement dans le giron d'EDC à l'approche de l'étape de la bancabilité et de l'exportabilité. »

EDC et TDDC ont des approches complémentaires qui facilitent et simplifient l'entrée d'une technologie sur le marché. Les programmes d'EDC peuvent aider à trouver un financement commercial, tandis que les processus de TDDC éliminent le risque lié au développement de technologies et mettent à profit l'investissement complémentaire du secteur privé. Outre les instruments financiers qu'elles proposent, par leur simple participation, EDC et TDDC peuvent souvent rassurer les clients et les investisseurs en aval.

Aux termes de l'entente, EDC cherchera également à déployer sa gamme de produits tels que les garanties de cautionnement, le financement et l'assurance risques politiques pour des projets ou des transactions concernant des entreprises du portefeuille de TDDC à des étapes ultérieures. TDDC fera part à EDC de son évaluation des risques technologiques et de la capacité des entreprises de son portefeuille à réussir sur les marchés internationaux. EDC cherchera pour sa part à cerner des débouchés dans son réseau d'acheteurs étrangers et des plus grandes entreprises mondiales. Par ailleurs, elle mettra à contribution ses nombreux partenariats avec des organisations multilatérales (à l'exception des organismes de crédit à l'exportation, des banques de développement, etc.) dont les activités et les programmes présentent des occasions pour les solutions technologiques mises de l'avant par les entreprises du portefeuille de TDDC.

« EDC peut jouer un rôle unique dans le développement du secteur canadien des technologies propres, souligne M. Poloz. Nous voulons stimuler les capitaux des entreprises qui ont franchi l'étape de la démonstration dans leur phase de développement. En effet, bon nombre d'entreprises du portefeuille de TDDC s'inscrivent tout naturellement dans le cadre de notre approche, et nous espérons pouvoir collaborer avec TDDC et d'autres institutions financières commerciales afin de donner un véritable élan à cette initiative. »

« EDC a une belle et longue fiche de route quand il s'agit d'aider des entreprises dans une gamme variée de secteurs à obtenir du financement et à se lancer sur les marchés mondiaux, fait remarquer Mme Sharpe. Nous sommes ravis de pouvoir établir avec EDC un partenariat dans lequel ses ressources, son réseau et son expertise pourront bénéficier aux entreprises très novatrices avec lesquelles nous travaillons dans le secteur canadien des technologies propres. »

À propos de TDDC

Au nom du gouvernement du Canada, Technologies du développement durable Canada (TDDC) aide à commercialiser des technologies propres canadiennes en les préparant pour des marchés d'exportation en pleine croissance. Avec un portefeuille d'entreprises évalué à plus de 2 milliards de dollars, TDDC montre que les technologies propres constituent un moteur de l'emploi, de la productivité et de la prospérité économique. TDDC exploite deux fonds qui visent le développement et la démonstration de solutions technologiques novatrices. D'une valeur de 590 millions $, le fonds Technologies du DDMC soutient des projets qui touchent les changements climatiques, la pureté de l'air, la propreté de l'eau et la salubrité des sols. Le Fonds de biocarburants NextGenMC, d'une valeur de 500 millions de dollars, soutient la création d'installations de démonstration à grande échelle, premières du genre, qui produiront les combustibles renouvelables de la génération suivante.

À propos d'EDC

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés étrangers. Chaque année, plus de 7 700 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique.

Renseignements

  • Phil Taylor
    Exportation et développement Canada
    613-598-2904
    ptaylor@edc.ca

    Patrice Breton
    Directeur, Communications
    TDDC
    613-234-6313, poste 295
    media@TDDC.ca