Exportation et développement Canada

Exportation et développement Canada

22 sept. 2014 12h20 HE

Efforts conjoints d'EDC et de la coréenne K-sure pour faciliter les affaires entre les compagnies canadiennes et sud-coréennes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 22 sept. 2014) - Le 22 septembre 2014 - Exportation et développement Canada (EDC) et la Korea Trade Insurance Corporation (K-sure) ont signé aujourd'hui un accord de collaboration visant à faciliter les transactions entre compagnies canadiennes et sud-coréennes.

L'accord de réassurance réciproque permettra à EDC et à K-sure d'appuyer à la fois des compagnies canadiennes et des entreprises sud-coréennes lorsque se présenteront des occasions conjointes à l'exportation et des possibilités d'investissement un peu partout dans le monde.

L'entente a été signée par Kim Younghak, président du conseil d'administration et président de K-sure, et par Clive Witter, premier vice-président, Groupe des assurances, à EDC, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée au siège social d'EDC, à Ottawa.

« Les compagnies canadiennes nous ont clairement dit qu'elles voudraient faire plus d'affaires en Corée du Sud, et les clients de K-sure ont dit la même chose à l'égard du Canada, a souligné M. Witter. Notre objectif commun est d'ajouter véritablement de la valeur au commerce entre les entreprises canadiennes et sud-coréennes, en facilitant leurs projets sur les plans de l'assurance et du financement. »

L'an dernier, environ 260 compagnies canadiennes ont eu recours aux services d'EDC pour réaliser des projets en Corée du Sud totalisant plus de 1,6 milliard de dollars canadiens.

Le récent Accord de libre-échange Canada-Corée (qui doit être ratifié) devrait stimuler les échanges entre les deux pays puisque les entreprises canadiennes auront un accès inégalé à l'économie sud-coréenne, qui représente 1,1 trillion de dollars.

Les principaux secteurs où EDC et K-sure pensent voir naître le plus d'intérêt sont les suivants : agriculture, automobile et poids lourds, aliments, infrastructure environnementale et eaux usées, mines et métaux, et pétrole et gaz.

« Si votre compagnie travaille avec des compagnies sud-coréennes, ou si vous envisagez de vous lancer sur ce marché, EDC est prête à vous aider à chaque étape », a ajouté M. Witter.

Les deux représentants, MM. Witter et Younghak, ont discuté de la possibilité d'étendre la coopération à des pays tiers pour des projets et des occasions d'affaires conjoints de compagnies canadiennes et sud-coréennes. Ils ont également évoqué la faisabilité que K-Sure fournisse de l'assurance et/ou des garanties aux prêts directs qu'EDC accorde pour des achats sud-coréens d'approvisionnement canadien.

À propos d'EDC

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions de financement et d'assurance au pays et partout ailleurs dans le monde afin d'aider les entreprises canadiennes de toutes tailles à profiter des débouchés sur le marché international. En tant que société d'État exerçant ses activités dans un souci de rentabilité et appliquant des principes commerciaux, EDC travaille avec des institutions financières des secteurs privé et public dans le but de renforcer la capacité des entreprises canadiennes de s'implanter sur les marchés étrangers et d'y investir.

Pour en savoir plus sur la manière dont EDC peut aider votre entreprise, veuillez visiter le www.edc.ca.

Renseignements

  • Phil Taylor
    Exportation et développement Canada
    (613) 598-2904
    ptaylor@edc.ca