Québecor inc.
TSX : QBR.A
TSX : QBR.B

Québecor inc.
Eléphant

Eléphant

14 oct. 2014 12h02 HE

Eléphant : mémoire du cinéma québécois invité au festival Lumière de Lyon

Le film Les bons débarras de Francis Mankiewicz sera présenté dans le volet Splendeurs des restaurations

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 14 oct. 2014) - Québecor (TSX:QBR.A)(TSX:QBR.B) et Éléphant : mémoire du cinéma québécois sont heureux d'annoncer que le film québécois Les bons débarras (1980), réalisé par Francis Mankiewicz et scénarisé par le célèbre écrivain Réjean Ducharme, sera présenté au festival Lumière de Lyon dans le volet Splendeurs des restaurations, qui propose une sélection triée sur le volet de 10 films numérisés et restaurés appartenant au patrimoine cinématographique mondial. Les bons débarras, numérisé en HD et restauré par Éléphant : mémoire du cinéma québécois figure ainsi aux côtés de films tels que La Taverne de la Jamaïque d'Alfred Hitchcock ou encore Une journée particulière d'Ettore Scola, pour ne nommer que ces films-ci. Cette sélection témoigne de l'expertise et de la renommée toujours grandissante d'Éléphant : mémoire du cinéma québécois en matière de conservation du patrimoine cinématographique.

« Grâce à cette présence prestigieuse au festival Lumière de Lyon, Québecor se réjouit de contribuer au rayonnement toujours plus vaste de notre cinématographie québécoise. Nous saluons d'ailleurs le travail remarquable de toute l'équipe d'Éléphant : mémoire du cinéma québécois, dont la mission est de conserver, restaurer et rendre accessible l'ensemble des longs métrages de fiction du patrimoine cinématographique québécois. Un travail non seulement colossal, mais également à la fine pointe de la technologie! », a déclaré monsieur Pierre Dion, président et chef de la direction de Québecor. « Pour Québecor, Éléphant est une œuvre philanthropique qui nous tient tout particulièrement à cœur, parce qu'il permet aussi de faire valoir, ici comme ailleurs, le talent et la vision de nos artistes et artisans du cinéma québécois, un cinéma de classe mondiale, dont nous pouvons être très fiers », a conclu monsieur Dion.

À propos du film Les bons débarras

Dans les Laurentides, Michelle vit modestement en vendant aux habitants du village le bois de chauffage qu'elle coupe autour de sa maison. Elle est aidée dans sa tâche par son frère Guy, un simple d'esprit, et par Manon, sa fille de 11 ans, qui l'aime passionnément. Michelle entretient toutefois une liaison avec le chef de la police locale, dont elle devient enceinte. L'annonce de cette grossesse bouleversera Manon, qui ne reculera devant rien pour écarter tous ses rivaux et conserver l'amour exclusif de sa mère.

Fruit d'une collaboration unique entre Francis Mankiewicz et Réjean Ducharme, Les bons débarras est considéré comme l'un des meilleurs films dans l'histoire du cinéma québécois. De ce film, François Aubry a dit en 1993 : « L'univers riche et contrasté de Réjean Ducharme s'allie à la sensibilité clair-obscur et à fleur de peau de Mankiewicz pour donner un des plus beaux films québécois qui soit ». En plus de révéler le talent de deux actrices québécoises aujourd'hui parmi les plus respectées, Marie Tifo et Charlotte Laurier, Les bons débarras a remporté à l'époque 8 prix Génie, attribués par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision, soit les prix du meilleur film (Marcia Couëlle, Claude Godbout), du meilleur réalisateur (Francis Mankiewicz), du meilleur scénario original (Réjean Ducharme), de la meilleure actrice (Marie Tifo), du meilleur acteur de soutien (Germain Houde), du meilleur montage (André Corriveau), du meilleur son (Michel Descombes, Henri Blondeau) et de la meilleure photographie (Michel Brault).

Le film Les bons débarras a été numérisé en 4K sur Arriscan à partir du négatif original 35 mm couleur et plusieurs travaux de restauration, instabilité des images, et rayures, ont été effectués. Filmoption International et Technicolor, Services créatifs, Montréal ont exécuté la numérisation et la restauration en 2013, sous la direction de Claude Fournier et de Marie-José Raymond, les directeurs adjoints d'Éléphant : mémoire du cinéma québécois.

À propos d'Éléphant : mémoire du cinéma québécois

Québecor a lancé le 18 novembre 2008 Éléphant : mémoire du cinéma québécois, un vaste chantier destiné à restaurer, numériser en HD et rendre accessible, au fur et à mesure de leur numérisation, l'ensemble des longs métrages québécois. Jusqu'à maintenant, plus de 200 films ont été restaurés et numérisés. Parmi les grandes fiertés d'Éléphant : mémoire du cinéma québécois : l'accessibilité des films 24 heures par jour, 7 jours par semaine!

En effet, une fois restaurés et numérisés, les films sont accessibles en vidéo sur demande sur les plateformes illico de Vidéotron, dont illico télé, illico mobile et illico.tv. De plus, les films sont également accessibles, à mesure qu'ils y sont versés, sur iTunes Canada, États-Unis, France, et autres pays d'Europe et d'Afrique, en version originale et sous-titrée, partout où l'une des langues officielles est le français ou l'anglais.

Le site Web d'Éléphant : mémoire du cinéma québécois, www.elephant.canoe.ca, constitue quant à lui la plus importante banque de données et d'information sur le cinéma québécois. Également initié par Éléphant : mémoire du cinéma québécois, le livre LES IMAGES QUE NOUS SOMMES, 60 ans de cinéma québécois, de l'anthropologue Serge Bouchard, publié aux Éditions de l'Homme, retrace de manière originale et pertinente 60 ans de cinéma québécois. Le livre est offert en librairie et en format numérique, un format également accessible sur iTunes, qui présente 73 extraits de films.

Le 10 octobre 2014, Éléphant : mémoire du cinéma québécois a lancé Éléphant ClassiQ, la première édition d'un festival qui se consacre aux films numérisés et restaurés issus du patrimoine cinématographique mondial. Éléphant ClassiQ est le premier festival du genre au Québec comme au Canada!

Éléphant : mémoire du cinéma québécois est un projet philanthropique, entièrement financé par Québecor. À cet effet, Québecor n'en tire aucun avantage pécuniaire. À l'exception d'un montant minimum pour couvrir une partie des frais d'exploitation de la plateforme, la totalité des revenus de la diffusion de ces films est reversée aux détenteurs des droits et aux créateurs du cinéma québécois.

À propos de Québecor

Chef de file canadien des télécommunications, des médias d'information, du divertissement et de la culture, Québecor est l'une des entreprises de communication intégrée les plus performantes de l'industrie. Portées par la volonté de faire vivre la meilleure expérience qui soit à ses clients, toutes les filiales et marques de Québecor se distinguent par une offre de produits et services de qualité, multiplateformes et convergents.

Québecor (TSX:QBR.A)(TSX:QBR.B), dont le siège social est solidement implanté au Québec, détient une participation de 75,36 % dans Québecor Média, laquelle emploie près de 16 000 personnes au Canada.

Entreprise familiale fondée en 1950, Québecor a à cœur de s'impliquer activement dans sa communauté. Chaque année, elle s'investit auprès des gens qui œuvrent au sein de plus de 400 organismes dans les domaines aussi essentiels que sont la culture, la santé, l'éducation, l'environnement et l'entrepreneuriat.

Visitez notre site Internet : www.quebecor.com

Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/QuebecorMedia

Renseignements