Justice for Janitors

Justice for Janitors

24 mars 2014 14h17 HE

Employés à l'entretient ménager dans les édifices gouvernementaux d'Ottawa sont prêts à faire la grève

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 24 mars 2014) - Les travailleurs et travailleuses à l'entretient ménager employés chez Evripos Janitorial Limited à Ottawa disent qu'ils sont prêts à faire la grève si les négociations ne permettent pas d'améliorer leurs conditions de travail dans divers immeubles gouvernementaux.

Les emloyé(e)s d'Evripos se sont rassemblés la fin de semaine dernière pour discuter d'un plan leur permettant de poursuivre leurs négociations. Ils ont affirmé de voix forte le besoin d'un salaire de subsistance et d'un plan de santé afin de pouvoir élever leurs familles avec dignité.

« En ce moment, nos salaires ne sont pas à hauteur du coût de la vie qui augmente. C'est pourquoi nous demandons un plan de santé et un salaire qui nous permettra de vivre avec dignité, » affirme Jorge Hurtado Maltez, un employé de Evripos au 170, promenade Tunney's Pasture. «Lorsque nous sommes obligés d'avoir deux ou trois emplois pour survivre, nous n'avons plus de temps à consacrer à nos familles. »

Evripos est contractant pour le nettoyage de divers immeubles gouvernementaux dans la région de la capitale nationale. Les employé(e)s au 100, 150 et 170, promenade Tunney's Pasture, ainsi que ceux au 580 et 588, rue Booth se préparent à amorcer leurs négociations lorsque leur contrat expirera le mois prochain.

Les travailleurs et travailleuses s'attendent à ce que les négociations soient difficiles considérant ce qui se passe au 700, rue Montréal, où les employé(e)s se préparent à prendre des mesures contre Evripos.

Evripos à récemment obtenu le contrat pour effectuer le ménage au 700, rue Montréal, mais à refusé de reconnaître le droit de négocier collectivement des travailleurs et travailleuses qui sont syndiqués et membres de l'Union international des employés et employées de service, section locale 2. Selon les travailleurs et travailleuses, Evripos applique une stratégie qui étouffera leurs voix en retirant la majorité des employé(e)s pour les relocaliser vers des sites non-syndiqués.

Plus de 1500 travailleurs et travailleuses dans l'industrie du ménage à Ottawa se sont joint à la campagne Justice for Janitors de l'UIES Local 2. Ils désirent suivre leurs collègues de Toronto qui, après avoir entamé la campagne en 2007, bénéficient maintenant d'un plan de santé comprenant des services dentaires et médicaments sur ordonnance pour leurs familles.

« Avoir un plan de santé nous permettra d'avoir une vie meilleure et nous aidera à nous élever au dessus du seuil de la pauvreté, » affirme Wossene Brehanu, un employé d'Evripos au 100, promenade Tunney's Pasture.

Pour plus de renseignements, visitez JusticeforJanitors.ca

L'Union des employés et employées de service est le syndicat ayant le plus haut taux de croissance ainsi que le plus grand syndicat en Amérique du Nord avec ses 100 000 membres au Canada et deux millions de membres à travers le Canada, les États-Unis et Puerto Rico.

Renseignements

  • Alain Lajoie
    613-868-9759