Temple de la renommée des télécommunications du Canada

Temple de la renommée des télécommunications du Canada

29 juin 2009 11h00 HE

En 2009, cinq nouveaux lauréats seront intronisés au Temple de la renommée des télécommunications du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 29 juin 2009) - Le Temple de la renommée des télécommunications du Canada a annoncé aujourd'hui le nom des cinq lauréats en télécommunications de la cohorte 2009 qui seront officiellement intronisés au Temple de la renommée en novembre 2009. Les lauréats en télécommunications pour l'année 2009 sont : André Chagnon (homme d'affaires visionnaire et fondateur de Vidéotron); l'honorable Francis Fox (ministre canadien des Communications sans fil); feu Donald A. Chisholm (Père de l'ère numérique); Colin A. Franklin (ingénieur du programme satellitaire canadien); et Israel (Sruki) Switzer (pionnier et défenseur de la technologie de la câblodistribution).

De plus, le convoité Prix spécial de reconnaissance 2009 du Temple de la renommée, véritable honneur canadien d'un bout à l'autre du pays, sera partagé par deux petites collectivités côtières séparées par plus de 5 000 kilomètres. Les lauréats ex aequo du prix 2009 sont Heart's Content, à Terre-Neuve et Bamfield, en Colombie-Britannique, les stations de départ des premiers câbles télégraphiques sous-marins transatlantique et transpacifique, respectivement.

Les lauréats en télécommunications de la cohorte 2009 annoncés aujourd'hui seront officiellement intronisés au Temple de la renommée des télécommunications du Canada lors du dîner et de la cérémonie d'intronisation du Gala des lauréats en télécommunications 2009, qui aura lieu le mercredi 4 novembre au Musée canadien des civilisations à Gatineau, au Québec.

"Pour une cinquième année consécutive, nous sommes fiers et enthousiasmés de braquer les projecteurs - en fait, je dirais cette année le phare côtier - sur les réalisations canadiennes exceptionnelles dans le domaine des télécommunications et sur les personnes à l'origine de celles-ci", a affirmé Lorne Abugov, fondateur et directeur du Temple de la renommée des télécommunications du Canada. "Après le Gala de remise des prix, présenté à guichets fermés l'année dernière, nous espérons profiter en novembre d'une autre merveilleuse possibilité qui permettra à l'industrie canadienne des télécommunications de se réunir pour porter un toast aux meilleurs et aux plus brillants et pour réfléchir aux nombreuses contributions de nos pionniers et de nos dirigeants pour faire progresser les communications nationales et internationales."

La nomination des lauréats en télécommunications du Temple de la renommée des télécommunications du Canada est ouverte au grand public et aux membres de l'industrie des télécommunications. Les nominations sont examinées par un Comité de nomination indépendant, et la liste des candidats retenus est ensuite envoyée à un Comité de sélection indépendant à des fins de décision. Les deux comités sont composés de grands spécialistes de l'industrie canadienne des télécommunications.

Au sujet du Temple de la renommée des télécommunications du Canada

Fondé le 30 mai 2005, le Temple de la renommée des télécommunications du Canada est un organisme à but non lucratif dont la mission est de préserver l'héritage des télécommunications au pays, d'en promouvoir l'excellence au présent et de lui assurer de brillantes perspectives d'avenir. Le Temple de la renommée remplit sa mission par l'entremise de trois programmes principaux : le Programme des lauréats en télécommunications, le Programme d'éducation et le Programme de sensibilisation, qui contribuent tous à célébrer la tradition de succès des télécommunications canadiennes, à assurer l'avancement des chefs de file actuels de l'innovation dans cette industrie et à encourager les jeunes Canadiens à opter pour une brillante carrière dans ce domaine.

Les lauréats en télécommunications de la cohorte 2009

En résumé

- André Chagnon (catégorie Vedettes du monde des affaires), fondateur de la grande société québécoise de câblodistribution Vidéotron, a légué un important héritage industriel et commercial au monde des télécommunications. Il a non seulement contribué à la réussite internationale de Vidéotron, mais il a aussi réalisé de nombreux progrès technologiques comme le système télématique pour les marchés de masse Vidéoway, qui a ajouté pour la première fois l'interactivité aux services de télévision par câble au début des années 1990.

- Israel (Sruki) Switzer (catégorie Défenseurs et universitaires), largement considéré comme l'ingénieur de la technologie de la câblodistribution le plus instruit qu'ait connu le Canada, a joué un rôle de leadership et a défendu le bien-fondé de l'élaboration de concepts et de pratiques qui ont fait avancer l'industrie de la télévision par câble et a inspiré d'autres grands entrepreneurs canadiens en radiodiffusion comme Ted Rogers et Moses Znaimer. Il avait une compréhension approfondie de la technologie de la câblodistribution, et sa vision et ses efforts en appui des capacités techniques illimitées du réseau ont aidé à stimuler la croissance phénoménale de l'industrie de la câblodistribution au Canada.

- Colin A. Franklin (catégorie Fonctionnaires) a renforcé notablement le rôle initial de chef de file du Canada sur la scène internationale dans le domaine des communications par satellite à titre d'ingénieur électricien en chef du premier programme satellitaire canadien, l'Alouette 1, qui a été déclaré "un événement d'importance historique nationale" par le gouvernement du Canada en 2007, et des programmes satellitaires ultérieurs Alouette et ISIS. Il a également occupé le poste de gestionnaire de projet dans le cadre du programme satellitaire HERMES. Par la suite, ses compétences en leadership dans le secteur public ont contribué à la création du David Florida Space Laboratory, de l'Agence spatiale canadienne et du programme MSAT ainsi qu'à la participation du Canada aux programmes de l'Agence spatiale européenne.

- L'honorable Francis Fox (catégorie Fonctionnaires), un des ministres fédéraux ayant servi le plus longtemps et le ministre fédéral des Communications ayant obtenu le meilleur bilan, est actuellement membre du Comité des transports et des communications du Sénat du Canada. Il a ouvert la voie à l'introduction de la téléphonie cellulaire sans fil au Canada lorsqu'il a pris en 1983 la décision historique d'émettre des licences de radiocommunications à Rogers Cantel et aux compagnies de téléphone desservant les provinces.

- Feu Donald A. Chisholm (catégorie Inventeurs et innovateurs) était perçu par plusieurs personnes de l'industrie canadienne des télécommunications comme le "Père de l'ère numérique"; l'initiative de conversion à la commutation numérique mise en oeuvre par Bell Northern Research au milieu des années 1970 est reconnue comme l'un des progrès technologiques les plus audacieux et les plus réussis dans le domaine de la technologie des télécommunications du 20e siècle. Sa vision en matière de R. et D. a permis au Canada de prendre une longueur d'avance dans le domaine de la conversion à la commutation numérique et a révolutionné les télécommunications partout dans le monde.

- Heart's Content, Terre-Neuve et Bamfield, Colombie-Britannique (Prix spécial de reconnaissance) sont deux petites collectivités côtières qui, pendant des décennies, constituaient les deux ouvertures sur le monde en matière de télécommunications internationales pour le Canada - respectivement, les stations de départ des premiers câbles télégraphiques sous-marins transatlantique et transpacifique.

De plus amples renseignements biographiques sur les lauréats en télécommunications de la cohorte 2009 sont disponibles auprès des personnes-ressources pour les médias du Temple de la renommée ou sur le site Web du Temple de la renommée à l'adresse suivante : http://www.telecomhall.ca/index.php?page=360

Renseignements