Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

18 mai 2016 08h15 HE

En 2016, les mises en chantier d'habitations diminueront à Calgary pour une deuxième année de suite

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 18 mai 2016) - Selon l'édition du printemps du rapport Perspectives du marché de l'habitation, publiée aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le nombre d'habitations mises en chantier dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Calgary devrait diminuer. De 13 033 en 2015, il se situera entre 8 400 et 9 400 en 2016 et en 2017.

« La réduction des investissements et les mises à pied dans le secteur de l'énergie consécutives au bas cours du pétrole ont pris de l'ampleur et elles influent sur la situation du marché du travail dans de nombreux secteurs différents, a indiqué Richard Cho, analyste principal de marché à la SCHL pour la RMR de Calgary. Combinée une hausse du stock, cette situation provoquera un ralentissement de la construction résidentielle », a-t-il ajouté.

Le nombre de mises en chantier de maisons individuelles devrait encore baisser en 2016 et se situer dans une fourchette de 3 300 à 3 500. « Bien que le stock de maisons individuelles neuves reste faible, la réduction des mises en chantier sera attribuée surtout à la baisse de la demande et à la concurrence accrue du marché de la revente », a affirmé M. Cho. De 3 500 à 3 700 maisons individuelles devraient être commencées en 2017, car la demande d'habitations neuves reprendra un peu de mieux.

Au total, 8 895 logements collectifs ont été mis en chantier en 2015. Ce nombre devrait diminuer en 2016 et se situer entre 5 300 et 5 700. Le stock de logements collectifs s'accroît en 2016 et il restera élevé jusqu'en 2017, tandis que le taux d'inoccupation des appartements dépasse de beaucoup les moyennes historiques. De 5 100 à 5 500 logements collectifs devraient être commencés en 2017, soit moins que la moyenne antérieure sur dix ans, qui était de 6 117.

Le nombre de ventes résidentielles MLS® conclues à Calgary devrait baisser en 2016, pour la deuxième année de suite, et se situer entre 19 800 à 22 200. De nombreux acheteurs resteront à l'écart du marché en raison des pertes d'emplois, particulièrement à temps plein, et de l'effritement de la confiance des consommateurs. En 2017, le cours du pétrole devrait se stabiliser à des niveaux plus élevés qu'en 2016, ce qui se traduira par un léger accroissement de l'activité économique. De 20 200 à 22 600 ventes résidentielles MLS® devraient être conclues en 2017.

Le prix MLS® moyen devrait se replier encore en 2016 et se situer entre 444 500 $ et 449 500 $, alors qu'il était de 453 814 $ en 2015. Le rapport ventes-inscriptions courantes est descendu à 21 % au premier trimestre, et il devrait demeurer relativement bas pendant la majeure partie de 2016. En 2017, l'amélioration de la conjoncture économique et de la demande de logements combinée à une réduction de l'offre contribuera à soutenir les prix des habitations. En 2017, le prix MLS® moyen devrait être de 450 400 $ à 455 600 $.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642. Les rapports standard d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

Suivez la SCHL sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Renseignements