Infrastructure Canada

Infrastructure Canada

05 juin 2015 17h00 HE

En réponse à la conférence de la Fédération canadienne des municipalités

Déclaration de l'honorable Denis Lebel, Ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 5 juin 2015) -

En tant que ministre de l'Infrastructure, j'ai prêté une grande attention aux commentaires qui ont été faits ces derniers jours, durant le Congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités, à Edmonton, en Alberta.

Je suis extrêmement déçu d'entendre les idées fausses qui ont été présentées comme des faits au sujet des investissements de notre gouvernement en matière d'infrastructure. J'aimerais remettre les pendules à l'heure à propos de ce que notre gouvernement fait pour les provinces, les territoires et les municipalités au chapitre des investissements pour les infrastructures.

Nous savons tous qu'investir dans des infrastructures publiques modernes et efficaces partout au Canada crée des emplois, favorise la croissance économique et génère une meilleure qualité de vie pour tous les Canadiens et leurs familles. C'est exactement la raison pour laquelle le gouvernement Harper répond aux besoins des Canadiens maintenant.

L'engagement de notre gouvernement en matière d'infrastructure représente 80 milliards de dollars pour la prochaine décennie. Aucun autre gouvernement fédéral n'a fait des investissements aussi importants de toute l'histoire de notre pays.

Contrairement à ce que certains ont pu déclarer, depuis 2006, le Canada est régulièrement en tête des pays du G7 pour ce qui est du pourcentage du PIB consacré au financement des infrastructures.

Nos programmes d'infrastructure sont conçus pour répondre aux besoins des municipalités, des provinces et des territoires - qui possèdent 95 % de toutes les infrastructures publiques au Canada - tout en maximisant l'argent des contribuables. C'est la raison pour laquelle les trois ordres de gouvernement et le secteur privé ont tous un rôle à jouer pour soutenir l'infrastructure publique.

Le Nouveau Plan Chantiers Canada a été conçu en fonction de ces principes. C'est le plus vaste et le plus long plan d'infrastructure de l'histoire du Canada.

Soyons clairs, le Plan, c'est du financement stable, prévisible et à long terme pour les besoins des collectivités en matière d'infrastructure, et ce, d'un bout à l'autre du pays.

Nous sommes maintenant dans la deuxième année du programme depuis son lancement, et tant a déjà été accompli. En fait, des projets totalisant plus de 6,2 milliards de dollars ont déjà été annoncés.
Les investissements en infrastructure sans précédent de notre gouvernement ont entraîné des avantages réels et concrets qui permettent de créer des emplois et d'améliorer le transport, le commerce et les affaires dans l'ensemble du pays.

À mesure que nous effectuons nos investissements en infrastructure, nous le faisons en tandem avec nos partenaires afin d'offrir des avantages durables et significatifs à nos collectivités de tout le Canada.

Le gouvernement Harper demeurera un partenaire clé des provinces et des municipalités pour ce qui est du financement des infrastructures.

L'honorable Denis Lebel,

Ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Renseignements

  • Vincent Rabault, Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Infrastructure,
    des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et
    ministre de l'Agence de développement économique du Canada
    pour les régions du Québec
    613-943-1838